UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Le bonimenteur du cinéma parlé, l'oralité dans le parlant : pour une histoire de la voix vive au cinéma

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Alain Boillat
Intervenant(s): -

Période de validité: 2007 -> 2007

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

A partir d'une réflexion sur le statut, les fonctions et l'impact du bonimenteur qui accompagnait les vues muettes à l'époque du cinéma des premiers temps jusqu'au début des années 1910 - étude menée à partir de sources diverses -, on s'interrogera plus globalement sur la participation d'une instance vivante au sein du dispositif machinique de la projection cinématographique. Par le biais de la dichotomie oral vs. écrit telle que l'envisage le médiéviste Paul Zumthor, nous tenterons de définir les spécificités du cinéma parlé et du cinéma parlant du point de vue des manifestations vocales. Cette comparaison nous permettra alors d'envisager la façon dont certains films du parlant (Guitry, Ophuls, Resnais, Truffaut,...) poursuivent ou reformulent le modèle de l'oralité en proposant des mises en scène de la parole vive qui, en dépit de la nécessaire fixation des sons imposées par le parlant, convoquent grâce à un usage de la « voix-attraction » un intertexte lié à l'exercice de la parole vivante. On pourra ainsi réhabiliter certaines pratiques ou esthétiques qui, en raison de leur association avec des manifestations foncièrement labiles (numéros de music-hall, actes de vaudeville, etc.), ont été souvent mésestimées dans les histoires du cinéma, avant de trouver un regain d'intérêt dans les recherches sur le son inscrites dans la période dite « muette ».

Bibliographie

François ALBERA, André GAUDREAULT, « Apparition, disparition et escamotage du bonimenteur dans l'historiographie française du cinéma », in Giusy Pisano et Valérie Pozner (dir.), Le Muet a la parole. Cinéma et performance à l'aube du XXe siècle, Paris : AFRHC, 2005.
Alain BOILLAT :
- « L'Ève future et la série culturelle des "machines parlantes". Le statut singulier de la voix humaine au sein d'un dispositif audiovisuel », Cinémas, vol. 17, N°1, automne 2006.
- Du bonimenteur à la voix-over. Voix-attraction et voix-narration au cinéma, Lausanne : Antipodes, 2006.
André GAUDREAULT :
- « Fonctions et origines du bonimenteur du cinéma des premiers temps », Cinémas, vol. 4, N°1, 1993.
André GAUDREAULT et Germain LACASSE (dir.), Iris, N°22, 1996.
Germain LACASSE :
- « Palimpsestes, trame et traces : tradition orale et notion de genre dans le cinéma des premiers temps », Iris, N°20, 1995.
- « Du cinéma oral au spectateur muet », Cinémas, vol. 9, N°1, 1998.
- Le Bonimenteur de vues animées. Le cinéma « muet » entre tradition et modernité, Québec ; Paris : Nota Bene, Méridiens Klincksieck, 2000.
ZUMTHOR, Paul, « Le geste et la voix », Hors Cadre, N°3 (« Voix off »), 1985.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15