UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Histoire internationale contemporaine II

Contemporary International History II

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Jean Batou, Janick Schaufelbuehl
Intervenant(s): -

Période de validité: 2008 -> 2008

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Le COURS permet de questionner les concepts d'Empire, d'impérialisme, d'hégémonie, de domination, de relation asymétrique et de dépendance.

Le SEMINAIRE permet de débattre des problèmes épistémologiques et méthodologiques de l'histoire orale, de s'initier aux techniques de l'entretien, puis de passer d'une démarche individuelle à la construction d'un agenda de recherche collectif par le travail en groupes et la préparation d'un colloque.

Contenu

COURS (4h. hebdomadaires au semestre d'hiver):
Le cours est donné cette année par le prof. Jean Batou et par Janick Marina Schaufelbuehl. Il sera donné l'année prochaine par le prof. Thomas David.

IMPERIALISME ET RESISTANCES: HISTOIRE CROISEE DES ETATS-UNIS ET DE L'AMERIQUE LATINE AU 20e SIECLE.

L'Amérique latine a été qualifiée d'« arrière-cours » des États-Unis, tant la mainmise économique et politique de Washington sur le sous-continent a été capitale, depuis la fin du 19e siècle. En 1898, après la destruction du cuirassé Maine dans le port de La Havane et la guerre hispano-américaine qui s'ensuit, les États-Unis décident de participer à l'entreprise coloniale européenne. Dans ce cadre, ils étendent leur hégémonie militaire et politique en Amérique latine. Nous étudierons les grandes étapes de cette histoire croisée du point de vue des dominants et des dominés, depuis les dernières années du 19e siècle jusqu'à nos jours.
Nous aborderons successivement : 1) la première phase d'expansion états-unienne, signalée par la politique du « big stick » de Theodore Roosevelt ; 2) les insurrections paysannes du Mexique et du Nicaragua des années 10 et 20, qui mettent en cause l'ingérence américaine croissante ; 3) les années 30 et 40, de la grande dépression à la guerre, marquées par la politique de « bon voisinage » de Franklin D. Roosevelt avec les régimes nationalistes d'Amérique latine ; 4) la guerre froide et l'intensification de la présence économique, politique et militaire de Washington dans tout le sous-continent ; 5) le soutien aux dictatures et aux forces contre-révolutionnaires de la région ; 6) la généralisation du tournant néolibéral et la mise en place d'accords multilatéraux, bilatéraux, voire de coopérations accrues dans le domaine de la sécurité (« Plan Colombie »).
Nous traiterons de ces six périodes-clés en les envisageant à chaque fois d'un double point de vue. D'abord, dans la perspective des Etats-Unis, de leurs investissements, de leurs intérêts géostratégiques et de leur histoire ; ensuite, dans la perspective des peuples d'Amérique latine, souvent partagés entre acceptation de la « domination yankee » par les élites et rejet de celle-ci par les milieux populaires.


SEMINAIRE (2h.hebdomadaires toute l'année):

LE COUP D'ETAT CHILIEN DE 1973 ET L'EXIL POLITIQUE EN SUISSE: UNE DEMARCHE D'HISTOIRE ORALE.

Ce séminaire a pour objectif d'étudier les mouvements sociaux de l'Unité Populaire (1970-73), les circonstances du coup d'Etat du général Augusto Pinochet, les conditions de l'exil et les modalités d'accueil des réfugiéEs Chiliens, après le renversement du président Salvador Allende, le 11 septembre 1973.
Les étudiantEs travailleront sur la base d'entretiens réalisés par eux/elles avec des témoins de l'époque: des réfugiéEs, mais aussi des personnes solidaires en Suisse.
Nous chercherons à restituer le point de vue des réfugiéEs, qui découvrent alors un monde nouveau et se heurtent à la politique d'asile des autorités helvétiques, ainsi que celui des militantEs qui mènent un travail de solidarité avec le peuple chilien et revendiquent une politique d'accueil plus généreuse.
Le séminaire débutera par une présentation du contexte de l'Unité Populaire, du coup d'Etat militaire et des enjeux du refuge chilien de 1973. Il sera suivi d'une approche méthodologique de l'histoire orale, permettant de préparer les entretiens et de fournir les outils nécessaires à l'analyse des témoignages.
Il débouchera sur un colloque, avec présentation de rapports de synthèse par les étudiantEs (en groupes) et confrontation avec des témoins de l'époque.

Informations supplémentaires

www.ssp.unil.ch/ihes

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15