UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Divisions du travail et relations de pouvoir

This seminar is not available in 2013-2014

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Nicky Le Feuvre
Intervenant(s): -

Période de validité: 2009 -> 2014

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Ce séminaire est centré sur la division du travail et des rapports de pouvoir. Il prendra comme entrée principale la question de la division du travail entre femmes et hommes, mais en tentant d'inscrire cette dimension dans une perspective dite «intersectionnelle », i.e. insistant sur la manière dont la division sexuelle du travail s'articule avec d'autres processus de différenciation et d'hiérarchisation, selon l'âge, la classe sociale, la nationalité, etc.

Sur la base de recherches récentes sur ce thème, nous chercherons à comprendre l'articulation des rapports sociaux en tant que systèmes complexes de domination. Comment les inégalités sociales dans le domaine du travail sont-elles liées au genre et inversement ? Quelle est l'influence de la nationalité sur la répartition du travail (rémunéré et non rémunéré) entre les groupes de sexe ?

Pour aborder ces questions, nous insisterons principalement sur le cas des métiers du "care".

Contenu

La première partie du séminaire est conçue autour de textes de référence à propos de la division sexuelle du travail et des relations de pouvoir et qui feront l'objet de présentations orales (en binômes) et de discussions collectives. Ces lectures nous permettront d'appréhender l'enchevêtrement des relations de pouvoir dans le contexte actuel de mutation des activités professionnelles

Après avoir montré certaines des caractéristiques de la division du travail et les outils sociologiques mobilisés pour l'analyser, la seconde partie du séminaire vise à examiner la manière dont ces divisions s'actualisent, se reconfigurent et se combinent entre elles dans un contexte marqué par l'atypisme, la migration internationale, le chômage et l'intensification du travail. Elle prendra appui sur des entretiens biographiques (1 par étudiant·e) effectués auprès de personnes exerçant des métiers a priori fortement touchés par les mutations contemporaines du monde du travail. Ces entretiens visent à saisir les manifestations concrètes des rapports de pouvoir, mais également à identifier les pratiques de résistance qui marquent ces situations de travail, fortement liés aux exigences du care.

Evaluation

Le séminaire est évalué principalement à travers une présence régulière en séance et une participation active aux discussions collectives.

Plus précisément, la validation du séminaire dépend de : la réalisation d'au moins deux présentations orales (individuelles ou en binôme) des textes de référence, de la réalisation et retranscription complète d'un entretien biographique avec un·e travailleur/euse du care et de la restitution orale d'une première analyse sociologique de ce dernier (à l'appui des textes étudiés en séance).

En raison du caractère collectif du travail, l'assiduité est une condition absolument indispensable à la validation du séminaire.

Bibliographie

La bibliographie du séminaire sera distribuée lors de la première séance et les textes de référence seront disponibles sur la plateforme Moodle du séminaire.

Exigences du cursus d'études

Il est fortement conseillé d'avoir suivi au moins un enseignement en sociologie du travail ou en études genre au niveau du Bachelor, mais des exceptions peuvent être négociées directement avec l'enseignante.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15