UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Epistémologie et philosophie des sciences : Introduction à la philosophie des sciences

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Christian Sachse
Intervenant(s): -

Période de validité: 2008 -> 2008

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0
Polycopiés: Oui

Objectif

Les positions réductionnistes et anti-réductionnistes

Contenu

Le séminaire propose une introduction à la philosophie des sciences en se focalisant sur le débat autour du réductionnisme qui est à nouveau l'objet de recherches. Quel est le rapport entre les différentes théories scientifiques - par exemple, entre la biologie et la physique ou entre la psychologie et la neurobiologie ? Y a-t-il une unité des sciences qui reflète une unité des phénomènes naturels, voire même une formule simple qui permet d'expliquer tous les phénomènes naturels ? A l'inverse, y a-t-il une diversité de théories et de phénomènes sans relations systématiques ?
Cet enseignement assumera une orientation pédagogique. Au plan méthodologique, l'accent sera mis sur des textes et débats actuels et permet en outre de se familiariser avec la lecture de textes en anglais.

Bibliographie

Bickle, John (1998) : Psychoneural reduction. The New Wave. Cambridge, MA : MIT Press.

Churchland, Paul (1985) : « Reduction, qualia, and the direct introspection of brains states », The Journal of Philosophy 82(1), pp. 8-28.

Endicott, Ronald (1998) : « Collapse of the New Wave », The Journal of Philosophy 95(2) : pp. 53-72.

Esfeld, Michael et Sachse, Christian (2007) : « Theory reduction by means of functional subtypes », International Studies in the Philosophy of Science, 21(1) : pp. 1-17.

Fodor, Jerry A. (1974) : « Les sciences particulières (l'absence d'unité de la science : une hypothèse de travail) » en Pierre Jacob (éd.) (1996) : De Vienne é Cambridge. L'héritage du positivisme logique, Paris : Gallimard : pp. 417-441.

Hull, David (1972) : « Reduction in genetics-biology or philosophy ? », Philosophy of science 29(4) : pp. 491-499.

Kim, Jaegwon (2000) : « L'émergence, les modèles de réduction et le mental », Philosophiques 27 (1), pp. 11-26.

Kitcher, Philip (1984) : « 1953 and all that. A tale of two sciences », The Philosophical Review 93(3) : pp. 335-373.

Nagel, Ernest (1961) : The structure of science : problems in the logic of scientific explanation. London : Routhledge and Kegan Paul : pp. 336-366.

Oppenheim, Paul et Putnam, Hilary (1980) : « L'unité de la science : une hypothèse de travail », en : P. Jacob (éd.) : De Vienne à Cambridge. L'héritage du positivisme logique, Paris : Gallimard ; 1996 ; pp. 371-416.

Putnam, Hilary (1975) : « The Nature of mental states », en Putnam, Hilary : Mind, language and reality, Cambridge : Cambridge University Press : pp. 291-303.

Schaffner, Kenneth (1974) : « Reductionism in biology : prospects and problems », PSA : Proceedings of the Biennial Meeting of the Philosophy of Science Association : pp. 613-632.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/philo/page60359.html

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15