UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Littérature : Les littératures migrantes : une catégorie littéraire ?

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Christine Le Quellec Cottier
Intervenant(s): -

Période de validité: 2009 -> 2009

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Travail de recherche visant à une démarche méthodologique, analytique et argumentative.

Contenu

Les littératures migrantes, les littératures de la migration, les littératures de limmigration, la littérature des communautés culturelles, sont autant dappellation qui témoignent de linstabilité dun ensemble, souvent reconnu par défaut, cest-à-dire exogène à une littérature nationale, territoriale.
Les « cultures hors-sol », bien que pratiques anciennes, ont régulièrement alimenté des débats où tant scientifiques que consommateurs exprimaient leurs inquiétudes face à ce quils considéraient comme une production contre-nature : les racines se développent dans un milieu qui nest pas la terre, mais au contraire dans un matériau reconstitué, neutre et inerte. Par ramification symbolique, ce lexique hydroponique a essaimé avec succès dans le monde des représentations imaginaires, où le végétal y a pris densité humaine. Lhomme y est devenu sujet de ce « déracinement » et sa langue, son expressivité a développé un caractère « rhizomatique » qui croît par le biais de bourgeons aux orientations indéterminées, créant ainsi des objets littéraires transculturels.
Tout en cessant de filer la métaphore, il convient de sinterroger sur le lien entre la création esthétique et la persistance de la représentation du lieu dorigine, et donc dune identité. Pour cela, le roman francophone, en tant quespace fictionnel de « co-présence » culturelle et linguistique, est sans doute le lieu dun renouveau symbolique qui doit plus à la topologie quà la topographie.

Dès lors, quels peuvent être les signes distinctifs de ces littératures dites migrantes ?

Bibliographie

Ouvrages de référence, en commande chez Basta !

Ying Chen, Les Lettres chinoises, Arles, Actes sud-Babel, 1998.
Emile Ollivier, Passages, Paris, Serpent à plumes-Motifs, 2001.
Agota Kristof, Hier, Paris, Point Seuil, 1995.
Adrien Pasquali, Eloge du migrant, Vevey, LAire bleue, 1984.
Alain Mabanckou, Bleu-blanc-rouge, Paris, Présence africaine, 1998.
Abdourahman A. Waberi, Les Etats-Unis dAfrique, Arles, Actes sud-Babel, 2008.

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/fra/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15