UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Littérature, histoire de la culture : Se dire ou se montrer : texte/image dans l'écriture de soi"

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Dominique Kunz Westerhoff
Intervenant(s): -

Période de validité: 2009 -> 2009

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Domaine C

Contenu

A partir du modèle fondateur de lautoportrait, transporté des arts visuels dans la littérature, nous ciblerons limportance de limage (picturale, photographique, cinématographique ou vidéographique) dans les formes contemporaines décriture de soi (Marguerite Duras, Hervé Guibert, Denis Roche, Annie Ernaux, Catherine Millet, entre autres), en regard des pratiques artistiques de lauto-représentation. Laccent sera mis sur des questions de genre : en quoi lintrusion de limage participe-t-elle du phénomène de lautofiction ? y a-t-il des supports dimage (tableau, photo, film, ) auxquels sattachent électivement des formes littéraires (journal intime ou de voyage, poésie, autoportrait, autobiographie) ? A linverse, le choix de tel support iconique interfère-t-il avec le choix de telle forme discursive ? Quelle circulation sétablit entre des genres littéraires (journal, autofiction) et des genres artistiques (lalbum photographique, linstallation, ), et quels enjeux soulèvent ces échanges quant à ce que Lessing appelait « les frontières de la peinture et de la poésie » ?
Nous nous interrogerons également sur la représentation du sujet dans ces phénomènes dintermédialité : le jeu du texte et de limage recouvre-t-il une opposition entre le fait de se cacher et de se montrer ? entre ce que lon peut montrer et ce qui demeure infigurable en soi ? Limage actualise-t-elle un point « aveugle » (Derrida) ou une « image fantôme » (Guibert) du sujet que le discours pourrait contribuer à cerner par ses propres moyens ? Matérialise-t-elle le corps comme un objet, voire comme un ensemble dobjets, que le discours aurait pour tâche de subjectiver par le biais de la construction fictionnelle ou de la métaphore ? Le texte se visualise-t-il en regard de limage, pour actualiser une présence (ou une absence) du sujet ? Enfin, en quoi lintermédialité permet-elle dassumer une part daltérité dans les représentations de soi ?

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/fra/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15