UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Cinéma et surréalisme

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Mireille Berton
Intervenant(s): -

Période de validité: 2009 -> 2009

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

-Etudier une période de l'histoire du cinéma, et notamment un certain courant des formes filmiques représenté par les avant-gardes artistiques des années 1920.
-Se familiariser avec des concepts et des thèmes de base de l'histoire et de l'esthétique du cinéma.
-S'initier à l'interdisciplinarité et la transversalité culturelle offerte par l'objet d'étude du cours.
-Analyser des textes théoriques et des films en lien avec la thématique.

Contenu

Ce cours-séminaire propose d'étudier les liens complexes qui ont uni les surréalistes au cinéma et la très riche fantasmatique déployée tant à travers des écrits, des scénarios, des films ou des projets de films conçus par des poètes fascinés par un médium hautement représentatif de leur temps et de la modernité. Nouée autour du couple formé par « rêve et cinéma », l'intensité de ces rapports a souvent été analysée dans l'historiographie classique du mouvement comme inversément proportionnelle à une filmographie qui se limiterait à Un chien andalou et L'Age d'or de Luis Buñel et Salvador Dalì, La Coquille et le Clergyman de Germaine Dulac et Antonin Artaud, L'Etoile de mer de Man Ray. C'est sur la maigreur de ce corpus qu'André Breton proclamera en 1951 l'échec de cette incursion du surréalisme dans le champ si prometteur du cinéma, déplorant l'incapacité des uns et des autres à se saisir de cet outil de manière à révolutionner l'imaginaire. Car, d'emblée, le cinéma s'impose aux surréalistes comme taillé à la mesure de leurs ambitions, stimulant leur désir de voir apparaître un courant filmique capable d'exprimer visuellement leurs visées : automatisme, irrationnalité, érotisme, quête d'absolu, hypnose, folie, merveilleux, imprévu, rêve, etc. Posant la question théorique du « cinéma surréaliste » (existe-t-il un cinéma surréaliste ? le cinéma est-il par essence surréaliste ? quelles sont les articulations possibles entre ces deux sphères ?), ce cours tentera d'explorer cette problématique en envisageant l'intérêt des surréalistes pour le cinéma à trois niveaux : celui de la réflexion (textes théoriques, critiques et littéraires) ; celui de la réalisation (films, scénarios, projets de films) ; celui de la consommation des films (régimes spectatoriels). Il s'agira donc de travailler autant sur des sources que sur la littérature secondaire qui s'y rapporte, l'historiographie récente proposant, dans le prolongement de l'ouvrage d'Ado Kyrou (Le surréalisme au cinéma, 1952), une perspective élargie des rapports entre cinéma et surréalisme envisagés bien au-delà des quelques films retenus d'habitude, pour englober leurs interactions jusqu'à l'époque contemporaine.

Evaluation

MODALITES D'EVALUATION: TRAVAUX ET EXAMENS

Possibilité de faire un travail écrit (à remettre avant le 18 mai 2010, dans le casier de l'enseignante ou sous format informatique: Mireille.Berton@unil.ch) ou un travail oral (sur inscription, en cours ou par mail) de:

-validation interne: oral de 5-7 minutes (au début d'un cours) ou écrit de 2 pages (Times 11).
-travail approfondi: oral d'une heure ou écrit de 10 à 15 pages, Times 11.
-travail personnel: écrit de 5 à 6 pages, Times 11.

Un choix de sujets est proposé lors des premières séances aux étudiants-es, mais ceux-ci/celles-ci peuvent également, en fonction de leurs intérêts, soumettre d'autres propositions.

Les validations internes doivent impérativement se faire durant la session (avant la fin du semestre de printemps), que l'étudiant-e souhaite ou non passer un examen sur ce cours, y compris hors session.

Les évaluations orales se font idéalement individuellement, ou à deux uniquement si le nombre de places à disposition vient à manquer en raison du nombre d'étudiants-es inscrits-es.

En cas d'insuffisance des travaux écrits, le délai de remédiation se fixe d'entente avec l'enseignante, mais idéalement dans les 2 à 4 semaines qui suivent. Si l'oral est jugé insuffisant, l'étudiant-e aura à rendre un petit travail écrit en tenant compte des remarques et des critiques.

Le sujet d'examen (oral ou écrit) se fixe d'entente avec l'enseignante, idéalement sur la base d'un travail déjà effectué par l'étudiant-e dans le cadre du cours et qui sera pour l'occasion élargi au niveau du corpus ou de la thématique étudiée. Il vous est conseillé de vous manifester aussi tôt que possible afin de planifier au mieux les étapes de la préparation à l'examen.


Bibliographie

Distribuée en cours

Exigences du cursus d'études

Aucun

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15