UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Philosophie des sciences et Philosophie de la biologie : L'explication de la vie ?

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Christian Sachse
Intervenant(s): -

Période de validité: 2009 -> 2009

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Non
Crédits: 0

Objectif

L'introduction et le cadre philosophique : nous approchons la caractérisation de la vie en partant d'un organisme composé de propriétés particulières (moléculaires, génétiques, neurobiologiques, psychologiques et sociales). Nous considérons ensuite le rapport entre ces différents niveaux et nous verrons qu'il peut aboutir à une meilleure compréhension de la vie. La position qui convient le mieux en philosophie des sciences et de la biologie est, à cet égard, celle du fonctionnalisme car elle permet de lier les différents niveaux en question et d'aboutir à une forme d'explication. Au plan explicatif, le modèle de l'explication causale est introduit comme position standard compatible avec le fonctionnalisme et le modèle de l'explication scientifique par unification, courant en biologie et en psychologie.
Chaque discussion dans le champ de la biologie est complétée par une introduction et une réflexion philosophique.

Contenu

1. La base génétique de la vie : dans cette première partie de type biologique, nous abordons la question de la base génétique de la vie, de l'héritabilité et de la plasticité phénotypique. Il ne s'agit pas seulement avec cette introduction de discuter des fondements de la vie, mais également de dégager des éléments pour les parties suivantes (2-3).

2. La vie du point de vue de la théorie de l'évolution : cette partie comporte deux thèmes principaux. D'une part, la théorie de Darwin est introduite et mise en rapport avec la question de la base génétique de la vie. D'autre part, est traitée la question de la possible détermination du comportement d'un individu par ses gènes et le passé évolutionnaire de ceux-ci. Dans les deux cas, le but est de fournir un cadre explicatif pour les phénomènes biologiques.

3. Le lien entre la génétique, l'évolution et la morale : cette partie se concentre sur cet aspect particulier du comportement des individus qu'est la vie sociale. La genèse de la morale est envisagée d'un point de vue évolutionnaire. Les facteurs essentiels influant sur les actions morales peuvent être examinés en se fondant sur l'approche évolutionnaire, laquelle permet de mieux saisir cet aspect important de la vie.

4. Le lien entre la psychologie et la neurobiologie : dans cette dernière partie, nous traitons du rapport concret entre quelques propriétés psychologiques et leur base neurobiologique. Le but étant d'aboutir à une meilleure compréhension des phénomènes psychologiques au travers du fonctionnement du cerveau humain.

Bibliographie

Clavien, Christine (2008) : L'éthique évolutionniste : de l'altruisme biologique à la morale. Université de Neuchâtel 2008.
http://doc.rero.ch/lm.php?url=1000,40,4,20080304140020-EN/th_ClavienC.pdf

Esfeld, Michael et Sachse, Christian (2007) : « Theory reduction by means of functional subtypes », International Studies in the Philosophy of Science, 21(1) : pp. 1-17.

Sober, Elliot (2008) : Evidence and évolution. The logic behind the science. Cambridge : Cambridge University Press.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/philo/page60359.html

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15