UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Anthropologie médicale et de la santé

Medical anthropology and anthropology of health

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Ilario Rossi
Intervenant(s): -

Période de validité: 2010 -> 2011

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 5.00, 6.00

Objectif

Favoriser une lecture systémique de la relation entre médecine, santé et société en valorisant les liens entre pratiques, productions du savoir et enjeux de société.

Contenu

De nos jours, un constat s'impose: de la conception jusqu'à la mort, l'être humain est confronté au monde médical et des soins. Souhaitée et recherchée, imposée ou encore rejetée, cette interaction complexe et paradoxale constitue le socle social et culturel d'une nouvelle émergence, celle d'une progressive médicalisation et psychologisation de la vie. De fait, entre le monde de l'offre et celui de la demande, la santé - ainsi que ses corollaires, sport, bien-être, réalisation de soi - est élevée au rang d'idéal suprême, de morale unanime, dans une société où les dynamiques d'élaboration du rapport à soi, aux autres et au monde se construisent de plus en plus dans l'appréhension du corps. Cet état de fait n'est naturellement pas nouveau et s'inscrit à l'évidence dans un processus historique. Toutefois les enjeux contemporains qu'il renferme redéfinissent l'humain - en transformant la structure d'ensemble de notre expérience existentielle, morale et corporelle ainsi que nos jugements et nos actions.
A l'heure actuelle, la mobilité des stratégies soignantes, la vulnérabilité sociale ou encore la chronicité pathologique conduisent à une modification des savoirs et des pratiques médicales et bouleversent la quête de sens et d'efficacité thérapeutique des individus. Cette évolution transforme les relations entre médecine, santé et société. Ainsi, si la maladie relève de l'individuel, la santé, elle, participe du collectif et constitue aujourd'hui un enjeu de société et un analyseur du social qui s'inscrit au coeur du questionnement anthropologique: une construction socialement et politiquement élaborée, dont les limites sont constamment rediscutées. Pour l'approche anthropologique, cela doit s'accompagner d'une analyse des fins politiques, éthiques et culturelles sous-jacentes aux solutions proposées par les systèmes de santé.et adaptées

Bibliographie

-Fainzang S. 2006. La relation médecins-malades : information et mensonge. Paris, Presses Universitaires de France (Coll. "Ethnologies")
-de Gaulejac, V. 2009, Qui est Je ? Paris, Seuil
-Good B. 1994. Medicine, rationality and experience. An Anthropological Perspective, Cambridge, Cambridge University Press (Pour la traduction Française: Good B., 1998, Comment faire de l'anthropologie médicale? Médecine, rationalité et vécu, Paris, Les empêcheurs de penser en rond).
-Massé R. 1995. Cultures et santé publique, Montréal, G. Morin
-Saillant F. et Genest S. (dir.) 2006. Anthropologie médicale : ancrages locaux, défis globaux, Paris, Ed. Ecomica

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15