UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

La critique et l'avant-garde: un malentendu ? - P

Faculté de gestion: Ecole de français langue étrangère (EFLE)

Responsable(s): Arnaud Buchs
Intervenant(s): -

Période de validité: 2010 -> 2010

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

Le séminaire propose d'étudier la relation complexe entre la critique et l'avant-garde. Habituellement, la critique a plutôt le rôle de « sacraliser » les mouvements ou les artistes qu'elle prend pour objet, elle a donc une fonction normative qui semble justement s'opposer à l'esthétique propre aux avant-gardes, qui est de rejeter et de dépasser les modèles dominants. Comment, dans ces conditions, la critique peut-elle comprendre l'avant-garde ? Comment doit-elle adapter ses critères de jugements pour rendre compte de ce qui chercher à la rejeter ? Mais en prenant comme modèle la critique « traditionnelle » et l'esthétique qu'elle défend, l'avant-garde n'est-elle pas en dernier lieu prisonnière de ce qu'elle pense un peu rapidement dépasser ? N'est-ce pas la critique qui, finalement, « fait » l'avant-garde ?
Nous essaierons de répondre à ces diverses questions en nous appuyant sur des exemples précis des 19 et 20ème siècles : romantisme, symbolisme, surréalisme, existentialisme, mais aussi Baudelaire, Wagner, Duchamp, Houellebecq, etc.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15