UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Violence politique et changement social

Political violence and social change

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Guy Elcheroth
Intervenant(s): -

Période de validité: 2011 -> 2014

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

La première partie du cours porte sur les liens réciproques entre violence politique et changement social. D'une part, la violence peut servir de vecteur pour transformer ou préserver un ordre social établi. D'autre part, des changements sociaux abrupts, notamment lorsqu'ils affectent la structure des inégalités sociales, peuvent augmenter le risque d'escalades violentes. Pour décortiquer ces mécanismes, des théories de la rébellion et de la répression sont articulées avec une approche psychosociale des identités collectives, en montrant comment (a) celles-ci fonctionnement comme fondement de l'action collective (b) leur définition est objet de luttes politiques et (c) le déclenchement de violences collectives peut transformer ou geler des identités ainsi politisées. Afin d'articuler l'étude des actions des élites avec celle des dynamiques des masses, le cours aborde tant l'analyse des contenus de rhétoriques belliqueuses (et des contre-rhétoriques) que les processus de communication de masse et des représentations sociales à la base de mobilisations populaires à large échelle.
La seconde partie est concentrée sur l'analyse des traumatismes collectifs résultants des violences armées et du bouleversement des structures sociales. L'accent est mis ici sur la manière dont l'atteinte portée au tissu social génère de nouvelles formes de vulnérabilité, ainsi que sur les formes de résilience que des communautés peuvent développer face à ces chocs collectifs. L'apport possible de différentes formes de justice d'après-guerre à la reconstruction des cadres collectifs est discuté sur la base de recherches récentes : comment peuvent-elles aider à endiguer les effets corrosifs des violences sur les liens sociaux et les climats moraux ? Le cours accorde une place importante à des études des cas et les étudiants seront amenés à croiser des indicateurs collectifs avec des éléments de communication politique pour analyser, à l'aide des modèles conceptuels présentés, un contexte d'instabilité particulier.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15