UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Construire les comparables

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Ute Heidmann
Intervenant(s): -

Période de validité: 2012 -> 2012

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 5.00
Polycopiés: Oui

Objectif

L'objectif de ce séminaire est de montrer l'efficacité de la comparaison comme méthode d'analyse. Le fait de comparer une oeuvre littéraire à d'autres permet en effet de percevoir des effets de sens, des caractéristiques et des fonctionnalités qui seraient restés inaperçus sans ce rapprochement. Il s'agit d' élaborer des plans d'analyse et des concepts permettant de comparer des textes de façon précise et heuristiquement efficace.

Contenu

Dans ce séminaire d'automne, notre « construction des comparables » se portera plus particulièrement sur le processus de « configuration » et de « reconfiguration » qui inscrit chaque oeuvre littéraire dans une configuration de formes génériques, (inter)textuelles et énonciatives déjà existantes qu'elle s'attache à « reconfigurer » en inventant de nouvelles façons de dire pour créer de nouveaux effets de sens. C'est ainsi que La Fontaine et Perrault reconfigurent des textes d'Arioste pour créer de nouvelles formes génériques et de nouvelles histoires, que Perrault reconfigure des textes et genres latins et italiens d'Apulée et de Basile, que les Grimm reconfigurent à leur tour les textes de Basile et de Perrault et d'autres, que Janosch reconfigure les contes des Grimm, que Cendrars reconfigure des contes africains pour créer des Petits contes nègres pour les enfants des blancs. Sylviane Dupuis, de même que Franz Kafka, Maria Zambrano et Yannis Ritsos et Henry Bauchau reconfigurent des mythes et des genres grecs et latins pour créer de nouvelles formes poétiques en leur attribuant des effets de sens différents et modernes. C'est aussi selon les modalités de ce processus de (re)configuration (générique, intertextuelle et co-textuelle) que l'on peut analyser des traductions d'oeuvres littéraires.

Par le biais d'un corpus de textes et d'oeuvres commun (qui sera défini lors des deux premières séances en fonction des recherches, mémoires et thèses en cours au CLE), le séminaire s'attache à « construire des comparables » aptes à élucider ce processus dialogique complexe qui est par définition international, interlinguistique et interculturel. Dans ce cadre, nous allons recevoir des chercheurs et créateurs de différents horizons avec lesquels nous allons entrer en dialogue, dont Maria de Jesus de Cabral de l'Université de Coimbra, Sylvestre Pidoux et Irena Trujic de l'Unil, Sophie Klimis des Facultés de Saint-Louis de Bruxelles et Sylviane Dupuis de l'Université de Genève.

La première séance du séminaire a lieu
le mardi 25 septembre, de 17h15 - 19h, Anthropole, la salle 3028.



Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/lleuc

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15