UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Histoire du cinéma et dispositifs : regards internationaux

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Benoît Turquety
Intervenant(s): -

Période de validité: 2012 -> 2012

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre de printemps
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Cet enseignement est destiné à accueillir des invités internationaux qui viennent présenter leur recherche sur l'histoire du cinéma et les dispositifs. il est constitué d'un cours-bloc donné par Mme Muriel Andrin (Professeurs à l'Université Libre de Bruxelles), ainsi que d'un cycle de trois conférences liées à la question des dispositifs.
Les conférences sont préparées puis débattues dans le cadre d'un séminaire animé par M. Benoît Turquety.
Le cours-bloc correspond à 14 heures au total, le cycle de conférences et le séminaire à 12 heures au total.

Contenu

Cours-bloc de Mme Muriel Andrin.

Genre et genres - regards de réalisatrices sur les genres cinématographiques dans le cinéma contemporain.

Comme en témoigne le cas d'Alice Guy-Blaché, les femmes réalisatrices sont nées avec le Cinématographe, mais peu d'histoires du cinéma ont daigné souligner leur importance vis-à-vis du 7ème Art. A partir des années 70, elles sont pourtant devenues de plus en plus présentes (même si toujours marginalisées dans les histoires officielles), marquant cette première décennie par une vague d'expérimentations et un refus des cloisonnements esthétiques, en parallèle avec les mouvements militants de libérations féminine. depuis les années 90, si certaines continuent à s'investir dans une recherche filmique (relativement) radicale, une partie des réalisatrices est revenue vers un cinéma plus commercial et industriel, répondant à une logique de genres cinématographiques. Ces films de genre réalisés par les femmes sont-ils différents? Face aux dispositifs imposés d'un point de vue thématique, esthétique et même spectatoriel des différents genres (biopics, mélodrames, films d'horreur, western, etc.), proposent-elles un regard spécifique? Cette gestion des genres cinématographiques implique-t-elle une façon de mettre en scène des représentations ou des discours genrés?
En tenant compte de l'extrême diversité des approches et des cinématographies, de Jane Campio à CLaire Denis en passant par Kathryn Bigelow ou Hana Makhlmabaf, il s'agira donc de s'interroger sur cette utilisation singulière (ou non) des genres.

Exigences du cursus d'études

Aucun

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15