UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Analyse de texte : Théâtre : Diderot, Le Fils Naturel. Entretiens sur le fils naturel

Text Analysis : Theater : Diderot, Le Fils Naturel. Entretiens sur le fils naturel

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Marc Escola
Intervenant(s): -

Période de validité: 2013 -> 2013

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Les séminaires d'analyse de texte - dits aussi «explication de texte» - initient les étudiants à la description et à l'interprétation de passages brefs, en leur montrant les enjeux de la lecture «fine», micro-textuelle. Y sont mis en pratique, selon les exigences de l'explication, les instruments de la philologie et des méthodes critiques: établissement du texte, problèmes de genèse, description formelle, stylistique et rhétorique, approche thématique, histoire des idées... Les oeuvres au programme sont des textes reconnus comme importants par la tradition littéraire, du XVIe au XXe siècle.

Contenu

DIDEROT ET L'INVENTION DU DRAME
LE FILS NATUREL OU LES ÉPREUVES DE LA VERTU SUIVI DES ENTRETIENS SUR LE FILS NATUREL


Lecteur sans concession des dramaturges du siècle précédent (dont Racine et Corneille) et critique avisé des théoriciens de l'art dramatique (d'Aristote à l'abbé d'Aubignac), Diderot s'est voulu tout à la fois le réformateur du théâtre de son temps et le promoteur d'un nouveau système des genres avec l'invention d'un genre neuf, le drame sérieux ( genre « moyen », ultérieurement nommé « drame bourgeois »), porté à la scène avec Le Fils naturel, débattu sous couvert de fiction narrative dans les Entretiens sur le fils naturel et finalement théorisé dans un essai de poétique intitulé De la Poésie dramatique.

On se propose de lire solidairement ces trois ouvrages, rédigés en parallèle dans l'espace de quelques mois seulement (en 1756-1757, pendant que Rousseau préparait puis publiait de son côté la Lettre à d'Alembert sur les spectacles), dont on postulera qu'ils articulent une thèse paradoxale sur le rapport du spectateur au spectacle.

Il se pourrait qu'en cherchant à inventer un genre, le théoricien ait rencontré un art d'abord impraticable - ce septième art qui devait plus tard s'appeler : le cinéma. A-t-on suffisamment médité ce mot du cinéaste russe Eisenstein : « Le cinéma est le "fils naturel" du théâtre » ?


Evaluation

BA 2005 : Un exposé oral, une analyse de texte écrite.

BA 20'13 : VMN

Bibliographie

TEXTES AU PROGRAMME (éd. recommandée) :

Diderot, Le Fils naturel, éd. J. Goldzink, GF-Flammarion, 2005 (avec Le Père de famille et Est-il bon, est-il méchant ?, deux autres drames).
Diderot, Entretiens sur le Fils naturel et De la Poésie dramatique, éd. J. Goldzink, GF-Flammarion, 2005 (avec le Paradoxe sur le comédien).

LECTURE COMPLÉMENTAIRE :
Rousseau, Lettre à d'Alembert sur les spectacles, éd. M. Buffat, GF-Flammarion, 2003.

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/fra/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15