UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Les voix de l'auteur

Voices of the author

Faculté de gestion: Ecole de français langue étrangère (EFLE)

Responsable(s): Raphaël Baroni
Intervenant(s): -

Période de validité: 2014 -> 2014

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Dans la communication « ordinaire », la question de l'énonciation est relativement complexe dans la mesure où un énoncé de représente pas forcément le point de vue du locuteur qui le produit (notamment dans le cas de l'ironie, du discours rapporté, de la citation, des débrayages énonciatifs, etc.). Le discours fictionnel présente, de ce point de vue, une difficulté supplémentaire, du fait de la construction par l'auteur d'une scène énonciative fictive (scénographie), qui lui permet de déléguer sa parole à un personnage imaginaire (le narrateur, le personnage focalisé). Ce cours vise à familiariser les étudiants avec l'analyse énonciative des récits de fiction.

Contenu

Partant des concepts de «narrateur» (ou «voix») et de «focalisation» (ou «mode») telles qu'ils ont été formulés par Gérard Genette dans « Discours du récit » (1972), nous étudierons des modèles alternatifs, notamment la notion de «scénographie» (Maingueneau), de «cercle du récit» (Stanzel,), de «narrateur optionnel» (Patron), de «point de vue» (Rabatel), et d'«auteur implicite» (Booth). A la fin du cours, nous évoquerons également les problèmes posés par l'analyse de la narration et du point de vue dans d'autres médias, notamment dans le cinéma et la bande dessinée. Un recueil de nouvelles de Guy de Maupassant (Apparition) servira de corpus pour la confrontation des notions théoriques à des textes concrets. Chaque approche théorique sera étudiée en détail à travers des lectures discutées en classe, puis les étudiants appliqueront ces modèles d'analyse à des fictions par le biais de séminaires présentés oralement. A la fin du semestre, chaque étudiant rédigera une courte note de lecture critique liée à l'un des textes théoriques discutés en classe, en confrontant ce dernier à la fiction qui lui aura servi dans son séminaire.

Evaluation

Pour valider cet enseignement l'étudiant-e devra :
- Participer aux discussions en classe sur les lectures théoriques
- Présenter un exposé appliquant la théorie à une nouvelle de Maupassant (45 minutes)
- Rédiger une note de lecture concernant l'un des textes théoriques discutés en classe

Bibliographie

Corpus

Guy de Maupassant, Apparition et autres contes d'angoisse, Paris, Flammarion, 1987 (1883-1890). (achat obligatoire: 4.90 euros)

Lectures théoriques

Gérard Genette, Discours du récit, Paris, Seuil, coll. «Points», 2007 (1972 ; 1983). (achat obligatoire: 11.20 euros).

Articles distribués et discutés en classe

Wilhelm Schernus, « A propos des cercles typologiques, tableaux et arbres généalogiques. Les évolutions et modifications de la théorie narrative de Franz K. Stanzel et leurs représentations visuelles » in Théorie du récit. L'apport de la recherche allemande, Velleneuve d'Ascq, Presses universitaires du Septentrion, 2007, p. 97-130.

Alain Rabatel, « Fondus enchaînés énonciatifs. Scénographie énonciative et point de vue », Poétique, n° 126, 2001, p. 151-173.

Alain Rabatel, « Sur les concepts de narrateur et de narratologie non communicationnelle » Littérature n° 163, 2011, p. 108-138.

Wayne C. Booth, « Distance et point de vue. Essai de classification », in Poétique du récit, Pairs, Seuil, coll. « Point », p. 85-113.

Dominique Maingueneau, « La scénographie », in Le Discours littéraire, Paris, Armand Colin, 2004, p.190-202.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15