UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

La notion de « compétence » en question

All about the notion of « competence »

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Anne-Claude Berthoud
Intervenant(s): -

Période de validité: 2014 -> 2014

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Le séminaire se propose d'envisager différentes acceptions de la notion de compétence - telles qu'elles sont apparues dans les champs de la linguistique de l'acquisition et des sciences de l'éducation - afin d'en considérer les implications pour l'enseignement des langues.

Ce séminaire a deux objectifs généraux de formation : il s'agit, d'une part, de contribuer à l'acquisition de connaissances théoriques sur la notion de compétence et, d'autre part, de développer des capacités d'analyse des différents niveaux de compétence (linguistique, discursive, interactionnelle, encyclopédique, stratégique et réflexive ; générique et spécifique ; inter/pluriculturelle et plurilingue).

Contenu

Introduite tout d'abord par Chomsky, la notion de compétence a connu des fortunes diverses au fil des générations de linguistique de l'acquisition : pour Chomsky, la compétence linguistique du sujet est innée et s'oppose à la notion de performance ; pour Hymes, les compétences de communication sont construites par le sujet à partir de la performance et visent à une adéquation contextuelles des productions langagières ; pour Bronckart et Dolz, la notion de compétence est remplacée par celle de capacité, entendue non pas comme des savoirs et savoir-faire inhérents à un sujet mais comme des savoirs et savoir-faire requis pour mener à bien des conduites langagières et sociales ; pour Pekarek Dohler, la conception d'une compétence-en-action permet de dépasser une vision de la compétence unilingue, monologale et centrée sur le sujet pour repenser le rapport entre système linguistique et langage en action.

Evaluation

BA 2005 : Validation interne: présentation orale de 30 min par groupe, suivie d'une discussion. Rapport écrit (6 à 8 pages).
Examen oral (30 min) ou écrit (4 h) pour les étudiants de lettres.
Examen oral (20 min) pour les étudiants de SSP.

BA 2013 : Validation interne (vm) obligatoire: présentation orale de 30 min par groupe, suivie d'une discussion. Rapport écrit (6 à 8 pages).
Examen optionnel pour les étudiants de lettres.
Pas d'examens pour les étudiants de SSP.



Bibliographie

Bronckart, J.-P. & Dolz, J. (1999). "La notion de comptétence: quelle pertinence pour l'étude de l'apprentissage des actions langagières ?". Raisons Educatives, 2, 27-44.

Chomsky, N. (1965). Aspect of the theory of syntax. Cambridge (MIT Press).

Hymes, D. (1972). "On communicative competence". In: J. B. Pride & J. Holmes (éds.). Sociolinguistics : Selected Readings. Harmondsworth (Penguin), 269-293.

Pekarek Dohler, S. (2006). "Compétence et langage en action". Bulletin de linguistique appliquée, 84, 9-45.

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté.

Introduction à la linguistique générale.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/sli

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15