UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

La plume après le plomb : la réécriture des oeuvres déjà publiées

Pen after press. Rewriting Works already published

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Rudolf Mahrer, Joël Zufferey
Intervenant(s): -

Période de validité: 2014 -> 2014

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Comparer de façon systématique les versions d'une oeuvre.
Se familiariser avec les outils de l'édition numérique, notamment un logiciel de comparaison de texte. (Aucune compétence informatique préalable n'est requise.)
Acquérir les notions génétiques utiles à l'analyse de la variation textuelle et à l'interprétation de la fabrique des oeuvres littéraires.

Contenu

La critique génétique s'intéresse aux processus d'écriture et, dans le domaine littéraire, à la fabrique des oeuvres. Attachée à décrire le magma des brouillons, la discipline s'est étonnamment peu penchée sur les modifications apportées par les écrivains aux oeuvres qu'ils ont déjà publiées. De tels cas fleurissent pourtant, à toutes les époques.

Que se passe-t-il lorsque la poétique de l'auteur rencontre celle de l'éditeur ? Quelles raisons peuvent pousser à réécrire une oeuvre déjà donnée au public ? Quelle vision faut-il avoir de l'édition et de la littérature pour se lancer dans une telle entreprise de révision ? Enfin, comment décrire et apprécier les variations entre versions d'une même oeuvre ? Ces questions de génétique éditoriale, nous les soulèverons à propos de Corneille, Balzac, Claudel, Ramuz et Cendrars et en compagnie de spécialistes de ces réécrivains illustres.

Le séminaire sera avant tout le lieu d'un travail collectif : les participants produiront la première édition intégrale de Sarrasine de Balzac. A partir d'un exemple (la comparaison des versions de La Peau de chagrin) et grâce à l'utilisation d'un logiciel de comparaison de textes, nous produirons ensemble une édition numérique donnant à lire et à comparer les différentes versions publiées de ce roman. Nous disposerons ainsi d'un matériel qui rende pour la première fois observable, et donc interprétable, la pratique balzacienne de la réécriture après édition.

Evaluation

Présentation orale en séminaire. Selon le taux de participation, des travaux écrits pourraient être proposés par les enseignants.

Bibliographie

Catherine FUCHS 1983 : « Eléments pour une approche énonciative de la paraphrase dans les brouillons de manuscrits » dans La genèse du texte: les modèles linguistiques, J.-L. Lebrave, C. Fuchs, A. Grésillon, J. Peytard et J. Rey-Debove (éds), Paris, CNRS Editions, pp. 73-102.
Almuth GRESILLON 2007 : « 'Nous avançons toujours sur des sables mouvants.' Espaces et frontières de la critique génétique », dans La création en acte. Devenir de la critique génétique, ed. by Paul Gifford, and Marion Schmid, Amsterdam/New York, Rodopi pp. 29-40.
Jean-Louis LEBRAVE 2009 : « Manuscrits de travail et linguistique de la production écrite », Modèles linguistiques, n° 30, pp. 13-21.
Jean PEYTARD 1993 : « D'une sémiotique de l'altération. », Configurations discursives, Semen, n° 8 (disponible en ligne).
Cesare SEGRE, « Critique des variantes et critique génétique », Genesis, n° 7, 1995, p. 29-45.
Stéphane VACHON 1997 : « Les enseignements des manuscrits d'Honoré de Balzac. De la variation contre la variante », Genesis, n° 11, pp. 61-80.

Exigences du cursus d'études

Lire au préalable La Peau de chagrin et Sarrasine. Latin selon règlement de la Faculté

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/fra/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15