UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Pragmatique I : langage et action

Pragmatics I : language and action

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Jérôme Jacquin
Intervenant(s): -

Période de validité: 2015 -> 2017

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Ce cours vise à familiariser les étudiants avec le domaine de la Pragmatique, qui interroge le rapport des énoncés à leur contexte immédiat de production sous l'angle de l'action : quel est le lien entre parler et agir ?
À l'issue de la formation, l'étudiant-e sera en mesure de:
- Définir le champ d'intérêt de la Pragmatique
- Expliquer la place et le rôle de la Pragmatique dans la réflexion et les analyses linguistiques.
- Brosser un panorama historique du champ de la Pragmatique
- Expliquer comment chaque approche se situe vis-à-vis des dimensions suivantes: contexte, intention, règle, ressource et coopération.
- Appliquer les notions-clés sur des exemples quotidiens de mécanismes pragmatiques plus ou moins complexes.

Contenu

En 1938, Charles Morris a introduit l'idée qu'une discipline linguistique, la Pragmatique, devait prendre en charge ce qui n'était du ressort ni de la Morphosyntaxe (relation des signes entre eux, dans une relation combinatoire), ni de la Sémantique (relation des signes au monde, dans une relation de signification). Morris a donné à la Pragmatique la tâche de décrire la relation qu'entretiennent les signes avec leurs utilisateurs (relation pratique, d'usage, suivant la racine grecque «praxis»). Suite à l'apparition de la Sociolinguistique, qui partage cette mission de traiter de la relation signes-locuteurs, la définition de la Pragmatique a évolué et relève aujourd'hui de l'étude de la relation qu'entretiennent les signes avec leur contexte immédiat d'utilisation.
Le cours introduit les principales théories et approches qui se sont développées durant le 20e siècle pour rendre compte de ce rapport du dire et du faire. Il constitue le premier versant du module Pragmatique au niveau Bachelor, complété par les travaux pratiques (Pragmatique II) et le séminaire (Pragmatique III).

Plan du cours
a. Cadrage introductif: le champ de la pragmatique
b. Deixis et énonciation (Benveniste)
c. Actes de langage (Austin, Searle, Berrendonner)
d. Interlude: comment «intégrer» la pragmatique ? (Ducrot, Berrendonner)
e. Maximes conversationnelles, coopération, implicatures (Grice)
f. Piste 1: Inférences et pertinence (Sperber & Wilson)
g. Piste 2: Interaction et négociation (Goffman, Sacks)

Du matériel pédagogique est distribué entre chaque séance (diapositives, exercices et lectures) et la participation des étudiant-e-s est fortement encouragée.

Le cours s'adresse aux étudiant-e-s de linguistique et de langues et aux étudiant-e-s de la Faculté des sciences sociales et politiques et est ouvert à toute personne intéressée par le langage, les langues et la communication. 

Evaluation

Ancien plan d'études (BA 2005, BA 2013) : Ce cours ne fait pas l'objet de validation interne en soi. La validation intervient dans les TP d'analyse conversationnelle (Pragmatique II : parole-en-interaction) et débloque les 6 crédits ECTS (au total). Pour Pragmatique I, les exigences consistent à suivre régulièrement le cours, à témoigner d'une participation active aux séances et à faire les lectures proposées en cours de semestre. Pour les TP, l'information sera donnée au semestre de printemps.
Note à destination des étudiant-e-s SSP : Dans le cas où l'étudiant-e commencerait par Pragmatique II, un rattrapage est prévu mais il ne remplace pas l'inscription et le suivi de Pragmatique I au semestre suivant.

Nouveau plan d'études (BA 2018) : Pragmatique I fait l'objet d'une validation interne indépendante de Pragmatique II et III. Les modalités de cette validation continue sont les suivantes : deux remises de brèves études de cas en cours de semestre. La validation est réussie si les deux rendus ont été jugés suffisants indépendamment l'un de l'autre (tentative 1). Une seule remédiation en tout est possible (soit de la première étude de cas, soit de la seconde) et est à rendre une semaine après le travail jugé insuffisant (tentative 2). Attention : en cas d'échec à l'un ou/et à l'autre rendu (possibilité de remédiation de l'un ou l'autre comprise), les crédits ne sont pas délivrés, mais entrent dans le calcul de la tolérance par discipline.

Bibliographie

Distribuée au cours.

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté. Avoir suivi le cours d'Introduction à la linguistique est un avantage.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/sli

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15