UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Corps, normes, médecines

Bodies, norms, medicines

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Daniela Cerqui Ducret, Ilario Rossi
Intervenant(s): -

Période de validité: 2015 -> 2015

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
6 heures par semaine
84 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 9.00

Objectif

Il s'agira:
1. Maîtriser les concepts, les méthodes et les théories propres à l'anthropologie médicale, clinique et de la santé ainsi qu'à l'anthropologie des techniques et du corps ;
2. Relier politiques de santé, cultures institutionnelles et dispositifs cliniques ;
3. Articuler pratiques de santé, production du savoir anthropologique et enjeux de société ;
4. Favoriser la recherche interdisciplinaire, la collaboration interprofessionnelle et la réflexivité. Dans ce but, le cours a été pensé de façon à être donné en partie en commun avec des étudiants de médecine. Au cours d'atelier de recherche pratique, les étudiants en sciences sociales seront ainsi invités à collaborer étroitement avec des étudiants de médecine afin de mener à bien un projet de recherche. Le cours sera ainsi l'occasion de réfléchir conjointement aux apports et aux limites de la collaboration interprofessionnelle ainsi qu'aux enjeux éthiques et épistémologiques de la recherche en sciences sociales.

Contenu

Les notions de « corps », de « normes » et de « médecines » seront étroitement articulées avec celle de « maladie » et de « santé ». Une double perspective anthropologique nous conduira à les envisager, d'une part, sous l'angle de l'uniformisation liée à la diffusion massive des innovations technologiques, de l'extension du système de marché capitaliste et de la rationalisation et, d'autre part, sous l'angle du pluralisme et de la diversité (subjectivation).

Politiques de santé, mobilité, chronicité et fin de vie constitueront les quatre axes thématiques à partir desquels seront examinées, en amont, les connaissances qui conduisent à la production et à la mise en place de normes scientifiques, technologiques et thérapeutiques (objectivation) et, en aval, la manière dont elles se déploient en des lieux et des moments singuliers (subjectivité). Différents domaines de la médecine (notamment la médecine de famille et la pédiatrie et), ainsi que différentes technologies de pointe (telles que la génétique, la robotique ou encore le quantified self) seront analysés et mises en perspective afin de penser l'articulation entre les normes de santé, les pratiques cliniques et les expériences vécues par les acteurs.


Evaluation

Pour accréditer le cours, et en complément des lectures obligatoires, il sera demandé aux participant-e-s d'effectuer une recherche. Chaque étudiant-e devra, en groupe, élaborer une problématique de recherche à partir d'observations in situ, puis réaliser et analyser un entretien avec un professionnel de la santé. Une présentation orale clôturera le contrôle continu donnant lieu à la note finale.

Bibliographie

Augé, M., Herzlich, C., 1984, Le sens du mal. Anthropologie, histoire, sociologie de la maladie, Paris, Ed. des Archives Contemporaines.

Demailly, L., 2008, Politiques de la relation : approche sociologique des métiers et activités professionnelles relationnelles. Villeneuve-d'Ascq: Presses universitaires du Septentrion.

Durish-Gauthier, N., Rossi I., Stolz, J., (dir.), 2007, Quêtes de santé. Entre soins médicaux et guérisons spirituelles, Genève, Labor et Fides, Coll. Religions et modernité.

Drulhe, Marcel, et François Sicot, éd. 2011. La santé à coeur ouvert: Sociologie du bien-être, de la maladie et du soin. Toulouse: Presses Universitaires du Mirail.

Dozon, J.-P. et Fassin D., 2001, Critique de la santé publique: Une approche anthropologique, Paris, Balland.

Ehrenberg, A. et Lovell A., 2001, La maladie mentale en mutation: psychiatrie et société, Paris,Odile Jacob.

Fainzang, S., 2006, La relation médecins/malades: information et mensonge, Paris, PUF.

Fassin, D., 1996, L'espace politique de la santé : essai de généalogie, Paris, PUF.

Good B., 1998, Comment faire de l'anthropologie médicale? Médecine, rationalité et vécu, Paris, Les empêcheurs de penser en rond).

Hauray, B. et Fassin, D., 2010, Santé publique: l'état des savoirs, Paris, La Découverte.

Lafontaine, C., 2004, La société post-mortelle, Paris, Seuil.

Massé, R., 1995. Cultures et santé publique, Montréal, G. Morin.

Strauss, A. L., 1992, La trame de la négociation: sociologie qualitative et interactionnisme, Logiques sociales, Paris, L'Harmattan.

Vailly, J., Kehr, J., Niewöhner, J., 2011, De la vie biologique à la vie sociale. Approches sociologiques et anthropologiques, Paris, La Découverte.

Vanotti, M., 2006, Le métier de médecin, Genève, Ed. Médecine et hygiène.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15