UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Politique suisse et comparée

Swiss and Comparative Politics

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Sean Müller
Intervenant(s): -

Période de validité: 2015 -> 2016

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre de printemps
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Ce cours offre une introduction à une des sous-disciplines les plus importantes en science politique : la science politique comparée, tout en faisant le lien avec la politique suisse. Nous traiterons donc à la fois des approches et des concepts plus généraux comme le présidentialisme et le fédéralisme, et aussi leurs manifestations dans le contexte suisse, à savoir le Conseil Fédéral et les cantons comme acteurs importants du système politique.
Le fil rouge de ce cours sera la notion de pouvoir, au sens que lui a conféré Max Weber : « Toute chance de faire triompher, au sein d'une relation sociale, sa propre volonté, même contre des résistances et peu importe sur quoi repose cette chance ». Nous distinguerons ainsi la structure institutionnelle du pouvoir politique (polity) des aspects liés aux acteurs des processus politiques (politics). Cela nous amène à regarder de plus près les éléments clés d'un système politique comme les structures décisionnelles ouvertes à tous les citoyens (les élections et la démocratie directe) ; les différents partis politiques et leurs idéologies, stratégies et organisations ; et le partage horizontal (entre gouvernement et parlement) et vertical (entre niveaux national, régionaux et locaux) du pouvoir.
Les étudiant.e.s devront donc être en mesure de connaitre, confronter et comparer toutes ces dimensions pour différents Etats. Le système politique de la Suisse nous servira de référence ; nous traiterons donc essentiellement de ses institutions, acteurs et processus politiques comme de cas idéal-typiques à partir desquels nous ferons des comparaisons avec d'autres types de systèmes politiques à la fois similaires et différents par rapport à une ou plusieurs dimensions.
Enfin, au niveau analytique, les étudiant.e.s devront être capables d'expliquer ce que nous aurons appris tout au long du semestre: Les systèmes parlementaires sont-ils plus stables que les systèmes présidentiels ? Pourquoi certains pays adoptent-ils un système fédéral tandis que d'autres choisissent un système unitaire ? Pourquoi certains types de partis politiques sont-ils plus forts dans certains pays que dans d'autres, ou encore dans certaines régions du même pays ? Nous utiliserons des explications sociologiques, économiques, culturelles, rationnelles et stratégiques et essayerons d'en tirer des leçons plus générales par rapport au fonctionnement de la démocratie. Nous identifierons également les avantages et les désavantages que les différentes solutions institutionnelles peuvent avoir.

Contenu

Ce cours se base sur cinq modules : les systèmes électoraux, le comportement politique, les partis politiques, les systèmes gouvernementaux, et le fédéralisme. Il commence avec une introduction aux concepts de base et se termine par trois types des problèmes. Les cinq modules sont les suivants :
1) Les systèmes électoraux
Nous commencerons par discuter de la distinction entre les systèmes proportionnels et ceux de type majoritaire, en essayant de comprendre comment ces structures politiques influencent la façon dont sont ensuite prises les décisions collectivement contraignantes.
2) Le comportement politique
Au niveau individuel, le comportement politique concerne les citoyens et leurs prises de décisions lors des élections et des votations populaires. Nous distinguerons les approches les plus courantes dans la littérature et chercherons à les appliquer au cas Suisse.
3) Les partis politiques
Dans le bloc des partis politiques, nous partirons de la fameuse théorie des clivages de Stein/Rokkan mais élargirons le champ d'analyse pour inclure les théories expliquant l'avènement des nouveaux partis (les verts, les partis régionalistes, les partis protestataires) ainsi que la formation des coalitions.
4) Les systèmes gouvernementaux
En ce qui concerne les systèmes gouvernementaux, nous essayerons de comprendre comment les systèmes parlementaires (p.ex. l'Allemagne) se distinguent des systèmes présidentiels (p.ex. les Etats-Unis) dans leurs dynamiques politiques. Nous appliquerons ensuite les leçons tirées de cette comparaison au cas Suisse qui est plutôt unique avec sa forme collégiale quasi-présidentielle.
5) Le fédéralisme
Enfin, le pouvoir politique peut non seulement être partagé horizontalement, entre parlement et gouvernement, mais aussi verticalement, entre niveau national et régions. Dans le bloc portant sur le fédéralisme, nous partirons du cas suisse (pouvoir des cantons et des communes et relations entre eux et avec la Confédération) pour ensuite comparer ses caractéristiques avec d'autres États fédéraux, ainsi qu'avec des États unitaires.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15