UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Professionnalisation de la participation et de l'expertise

Governance, Participation and Expertise

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Yves Sintomer
Intervenant(s): -

Période de validité: 2015 -> 2016

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 3.00, 6.00

Objectif

Cet enseignement vise trois objectifs principaux :

Comprendre les processus de professionnalisation des acteurs de la participation (élus, associations, praticiens, etc.) et de l'expertise (les scientifiques, les consultants, l'administration, les profanes, etc.)

Étudier les principaux acteurs, définitions, enjeux, finalités et usages des démarches participatives, leurs liens avec les institutions représentatives, et leurs significations pour la démocratie et les élus, et les éventuelles dynamiques de déprofessionnalisation de l'expertise « citoyenne »

Développer et analyser des études de cas de démarches participatives et d'expertise.

Contenu

Aux niveaux local, national et international (Nord global-Sud global), des démarches participatives toujours plus nombreuses sont mises en place par des acteurs publics et privés. Ephémères ou durables, et de portées très variables, allant de la communication et à des transformations constitutionnelles, ces démarches (conseils consultatifs, conférences de consensus, budgets participatifs, jurys de citoyens, gouvernance participative incluant des ONG aux côtés d'autres stake-holders, etc.) s'entrecroisent de façon complexe avec un autre processus, lié au rôle accru de l'expertise dans l'action publique et les processus décisionnels en général. En lien avec différentes formes de participation politique, cet enseignement interrogera les dynamiques de professionnalisation et de déprofessionnalisation dans des processus de « pluralisation » de l'expertise dans des processus décisionnels et la « gouvernance globale ». Ce faisant, il permettra de renouveler le questionnement sur la citoyenneté et la démocratie, en particulier sur les liens entre démocratie représentative, démocratie directe et démocratie participative et d'interroger de façon critique la notion de gouvernance.

Plus concrètement, cet enseignement s'intéressera aux procédures, finalités et effets des démarches participatives et des situations d'expertise dans l'action publique au travers d'exemples pris dans les politiques du développement durable, de l'environnement, de l'aménagement du territoire et de l'urbanisme, ainsi que dans les domaines de l'évaluation des choix scientifiques et techniques. Ces domaines correspondent également à de nouveaux secteurs d'intervention publique plus transversaux qui mobilisent différents modes de coordination, divers types de savoirs et des ressources de toutes sortes (politiques, institutionnelles, financières, cognitives, etc.). Ils s'inscrivent également dans des temporalités et des visions de plus longue durée.

Bibliographie

BACQUE, M.-H., BIEWENER C. (2013), L'empowerment, une pratique émancipatrice, Paris, La Découverte, 160 p.

PESTRE Dominique (dir.) (2014), Gouverner le progrès et ses dégâts depuis 1945, La Découverte, Paris.

CALLON M., LASCOUMES P., BARTHE Y. (2001), Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Seuil, 358 p.

SINTOMER Y. (2011), Petite histoire de l'expérimentation démocratique. Tirage au sort et politique d'Athènes à nos jours, Paris, La Découverte, 291 p.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15