UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Désir, plaisir et dépendance : une histoire moderne de l'addiction II

A Modern History of Addiction II

Faculté de gestion: Ecole de biologie (FBM-BIO)

Responsable(s): Benjamin Boutrel

Période de validité: 2015 -> 2015

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre de printemps
14 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Sur demande écrite au décanat
Crédits: 0

Objectif

L'addiction n'est pas un trouble du plaisir mais bel et bien une pathologie de l'envie. Toutefois, sans quête de plaisir, il n'y a ni motivation, ni désir. Autrement dit, le moteur de toute motivation est justement la satisfaction d'une envie ou d'un désir, ce qui se traduit par la manifestation subjective de la sensation de plaisir.
Si le moteur de toute motivation est la satisfaction d'une envie ou d'un désir, on peut imaginer que le cerveau est capable d'anticiper la manifestation subjective de la sensation de plaisir. Clairement, il existe dans le cerveau un ensemble de structures capables d'intégrer les besoins de l'organisme. C'est ainsi que la régulation de la faim, de la soif, de la température corporelle vont entraîner l'exécution de comportements appropriés pour répondre aux besoins vitaux de l'organisme. Au milieu des années 1950, Olds et Milner ont mis en évidence que des rats étaient capables de fournir un effort considérable pour stimuler électriquement certaines parties de leur cerveau. La démonstration, également reproduite chez l'homme, a permis de développer le concept d'un réseau neuronal responsable d'une fonction de récompense cérébrale. C'est cette fonction qui pousse à la réalisation d'un objectif donné. Elle peut grossièrement se comparer au corrélat neurobiologique de la recherche de gratification, c'est-à-dire la volonté d'obtenir ou d'assouvir un objet de satisfaction, état d'esprit souvent lié à une certaine forme d'exaltation, voire d'excitation. C'est justement cette fonction qui est piratée et détournée au profit de tout comportement addictif.
Cet enseignement se propose d'initier les étudiants en 3e année de Bachelor aux mécanismes d'action des drogues psychoactives, aux structures cérébrales impliquées, et aux théories neurobiologiques de l'addiction.

Contenu

Partie 2 : Considérations cliniques et thérapeutiques

Cours 7: De l'euphorie et des excès: psychopharmacologie des psychostimulants (cocaïne).

Cours 8: De la désinhibition à la perte de contrôle suivie de la gueule de bois: psychopharmacologie de l'alcool.

Cours 9: De la quintessence de la jouissance à l'enfer de la dépendance : psychopharmacologie des opiacés.

Cours 10: Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le tabac sans oser le demander: psychopharmacologie de la nicotine et des autres constituants du tabac.

Cours 11: De la douce ébriété à la décompensation psychotique : psychopharmacologie du cannabis.

Cours 12: Synthèse et conclusion : vulnérabilités individuelles et vulnérabilités collectives ou la fragile tentation de l'adolescence.

Bibliographie

Steven E. Hyman (2005) Addiction: A Disease of Learning and Memory. Am J Psychiatry, 162:1414-1422.
George F Koob and Nora D Volkow (2009) Neurocircuitry of Addiction. Neuropsychopharmacology 1-22.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15