UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Philosophie moderne et contemporaine : Neutralité et laïcité

Modern and contemporary philosophy : Neutrality and secularism

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Simone Zurbuchen Pittlik
Intervenant(s): -

Période de validité: 2016 -> 2016

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

- Connaître les fondements théoriques de la démocratie libérale
- Savoir discuter des conséquences pratiques de différentes positions à l'aide d'exemples concrets
- Juger de la pertinence d'une position examinée en groupe

Contenu

Un Etat démocratique est-il nécessairement soumis à un devoir de neutralité ? Ou lui appartient-il de promouvoir un certain nombre de valeurs ? De prime abord, le devoir de neutralité semble s'imposer : dans un contexte démocratique, on reconnaît aux individus la liberté de trancher, en conscience, les questions existentielles et métaphysiques fondamentales. L'Etat est tenu au strict respect la liberté de conscience. Il doit, par exemple, s'abstenir de se prononcer sur la question de savoir si Dieu existe et laisser aux individus toute liberté d'adopter les croyances qui leur conviennent. Les notions de neutralité et de laïcité ne sont pourtant pas sans poser un certain nombre de problèmes : la démocratie ne doit-elle pas promouvoir les valeurs qui sont les siennes - la liberté et l'égalité ? L'Etat n'est-il pas également en droit de promouvoir certaines finalités collectives particulières, comme le maintien d'une langue ou d'une culture nationale ? Nous prendrons en charge ces questions qui jouent un rôle essentiel dans le débat contemporain en passant en revue les différentes positions qui s'y sont imposées. Il s'agira de saisir aussi bien la pertinence théorique des différentes positions que leurs conséquences pratiques.

Evaluation

1) Validation mixte notée : présentation orale + travail écrit de 10-15 pages (22'000-33'000 signes espaces et notes comprises)

2) Dissertation sous forme d'un examen en session (examen de 4h ou de 6h selon plan d'études) - à préparer par un dossier d'examen (problématique 3-5 pages, bibliographie)

Bibliographie

Audard, Catherine, Qu'est-ce que le libéralisme ? Éthique, politique, société, Paris, Gallimard, 2009, coll. folio essais, chap. IX (p. 608-663).

Baubérot, Jean, Les 7 laïcités françaises, Paris, Maison des Sciences de l'Homme, 2015.

Dworkin, Ronald, « Liberalism », dans St. Hampshire (éd.), Public and Private Morality, Cambridge, Cambridge University Press, 1978, p. 113-143 ; trad. fr., « Libéralisme », dans A.
Berten, D. S. Da Silvera et P. Pourtois (dir.), Libéraux et Communautariens, Paris, PUF, 1997, p. 51-86.

Gauchet, Marcel, La religion dans la démocratie : parcours de la laïcité, Paris, Gallimard, 1998.

Kintzler, Catherine, Qu'est-ce que la laïcité ? Paris, Vrin, 2014.

Laborde, Cécile, Critical Republicanism : The Hijab Controversy and Political Philosophy, Oxford, Oxford University Press, 2008.

Maclure, Jocelyn, Talor, Charles, Laïcité et liberté de conscience, Paris, La Découverte, 2010.

Merrill, Robert, « Neutralité éthique de l'État », dans P. Mbongo, F. Hervouët et C. Santulli (dir.), Dictionnaire encyclopédique de l'État, Paris, Berger-Levrault, 2014, p. 667-671.

Nussbaum, Martha, Liberty of conscience : In Defence of America's Tradition of Religious Equality, New York, Basic Books, 2008.

Rawls, John, Libéralisme politique, Paris, PUF, 1995, leçon V (p. 215-257).

Sandel, Michael, Le libéralisme et les limites de la justice, Paris, Éditions du Seuil, 1999, chap. 4 (p. 199-253).

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/philo/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15