UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Sociologie des organisations et des administrations publiques

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): David Giauque
Intervenant(s): -

Période de validité: 2016 -> 2018

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Les objectifs du cours seront les suivants:
Être en mesure de retracer l'évolution historique des théories des organisations et savoir les contextualiser
Être capable d'utiliser les théories pour l'analyse de cas
Être en mesure de comparer et critiquer les différentes théories et les axiomes sur lesquels elles se fondent
Connaître les dimensions collectives et individuelles des organisations (pouvoir; culture; pensée, parole et langage; espace et temps; vie psychique; altérité; plaisir et souffrance au travail; etc.)
Comprendre et savoir expliquer les relations entre société et organisation
Finalement, être en mesure de faire le lien entre théories des organisations et pratiques de gestion contemporaines

A noter que le cours se déroulera sur 4 périodes d'enseignement par semaine. Deux seront consacrées à un enseignement des bases théoriques des différentes théories des organisations et deux autres seront consacrées à l'analyse d'études de cas ou de textes, par les étudiants, dans le but de mieux faire comprendre l'utilité des théories des organisations à la compréhension des phénomènes organisés. La participation des étudiants est donc encouragée et sollicitée.

Contenu

L'être humain est social par essence. De ce fait, il s'inscrit dans un grand nombre d'organisations durant toute son existence. La crèche, l'école, le club sportif, le collège, l'université, l'entreprise, autant d'organisations que nous fréquentons, parfois contre notre gré, contribuant à rendre le phénomène organisationnel évident, donc invisible. Par ailleurs, les organisations sont des lieux de socialisation importants et sont les produits des interactions humaines. Réciproquement, les structures, les règles, les valeurs propres aux organisations contribuent fortement à influencer les actions individuelles et collectives.

La coopération, la coordination des activités sont indispensables à la vie en collectivités. L'étude des organisations touche donc à la vie quotidienne des individus et des groupes. Il existe une concurrence de théories proposant des explications de ce construit social qu'est l'organisation. L'objectif du cours est d'aborder ces différentes théories, d'une part par une approche historique du développement du champ de la sociologie des organisations et, d'autre part, par une réflexion thématique sur les dimensions propres à toute organisation (pouvoir, culture, règles, langage, etc.). Les théories que nous aurons l'occasion d'étudier se basent sur des manières fort différentes d'appréhender l'action collective et surtout le rôle que peuvent jouer les individus et/ou les normes sociales dans le cadre de cette action. Nous faisons référence ici, bien entendu, au débat sociologique entre individualisme méthodologique et holisme. Ce débat, largement transversal en sociologie, est tout aussi vivace lorsqu'il s'agit d'analyser les organisations. Bien plus, si ce débat est largement théorique il a des implications pratiques directes, notamment sur la vie des organisations et de leurs membres, parce qu'il influence les pratiques managériales actuelles.

En conséquence, nous nous proposons de développer une lecture historique des théories des organisations, en abordant celles-ci selon une chronologie en lien avec les époques de leur apparition et développement, tout en faisant place aussi à une analyse plus "thématique" de certains sujets incontournables dans l'étude des organisations. D'autre part, étant donné l'étendue du champ scientifique, il ne nous sera guère possible d'être exhaustifs, c'est-à-dire de rendre compte de toutes les théories et surtout d'exposer les pensées de tous les auteurs ayant de près ou de loin alimenté la réflexion sur le fonctionnement des collectifs organisés. De sorte que nous aborderons uniquement les auteurs les "plus marquants" ou les "plus influents" de certaines écoles de pensée. Par contre, nous nous efforcerons de rendre compte des différences que l'on peut identifier entre les auteurs francophones et anglo-saxons, tant il faut bien reconnaître que ce champ scientifique qu'est la sociologie des organisations est aujourd'hui très largement dominé par les publications anglo-saxonnes et donc les références anglo-saxonnes.

Evaluation

Les étudiants seront astreints à un examen oral de trente minutes (15 minutes de préparation et 15 minutes de passage).

Bibliographie

Les textes suivants sont recommandés mais non obligatoires étant donné que d'autres articles seront proposés dans le cadre des différentes sessions de cours:

Alter Norbert (2005). L'innovation ordinaire. Paris : PUF.

Amblard Henri, Philippe Bernoux, Gilles Herreros & Yves-Frédéric Livian (1996). Les nouvelles approches sociologiques des organisations. Paris : Le Seuil.

Chanlat Jean-François, Ed. (1990). L'individu dans l'organisation. Les dimensions oubliées. Québec/Paris : Presses de l'Université Laval/Eska.

Foudriat Michel (2005). Sociologie des organisations. Paris : Pearson Education France.

Hatch Mary Jo & Ann L. Cunliffe (2006). Organization Theory. Oxford : Oxford University Press.

McAuley John, Joanne Duberley & Phil Johnson (2007). Organization Theory. Challenges and Perspectives. Harlow : Pearson Education.

Saussois Jean-Michel (Ed.) (2012). Les organisations. Etat des savoirs. Auxerre : Sciences Humaines Editions.

Rouleau Linda (2007). Théories des organisations. Approches classiques, contemporaines et de l'avant-garde. Québec : Presses de l'Université du Québec.

Exigences du cursus d'études

Ce cours est ouvert aux étudiants de BA de science politique, de BA en sciences sociales et tout étudiant réalisant une mineure en science politique et provenant de la Faculté des SSP ou d'une autre Faculté.

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15