UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Enjeux sociaux et politiques d'Internet

Internet : social and political issues

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Boris Beaude
Intervenant(s): -

Période de validité: 2016 -> 2018

Pas d'horaire défini.

Cours

Semestre de printemps
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Cet enseignement en présente l'histoire et l'actualité technique, culturelle et économique afin de mieux en saisir les enjeux sociaux et politiques contemporains (droit à l'oubli, filter bubble, fake news, neutralité du net...).

Contenu

Après l'écriture, l'imprimerie, la presse, la radio, le télégraphe, le cinéma, la photographie, le téléphone, puis la télévision, Internet s'inscrit dans le prolongement des techniques de communication. L'acte le plus élémentaire de la communication consiste essentiellement en la transmission d'informations dans l'espace et dans le temps. Ces techniques permirent de transmettre des informations plus loin, plus tard et à plus d'individus, en perfectionnant et en spécialisant régulièrement les moyens de cette transmission.

L'interaction sociale, la constitution des identités, des cultures et des organisations sociales s'est ainsi déployée sur des distances de plus en plus importantes. Cet enseignement propose d'inscrire Internet dans le prolongement de cette histoire des médiations sociales, afin de mieux en saisir la singularité, l'efficience, mais aussi les vulnérabilités.

Cet enseignement se divise en deux approches distinctes. La première, plus théorique, propose de situer les débats contemporains sur les enjeux sociaux et politiques d'Internet, dans le contexte plus général du changement des modalités pratiques de l'interaction sociale. En changeant profondément l'espace qui est entre nous, Internet crée de nouvelles relations et de nouvelles virtualités constitutives de nos existences, de nos coexistences et de nos existences à venir. Nous discuterons successivement de nombreux enjeux, parmi les plus saillants, soulignant la pluralité des problématiques associées à l'émergence d'Internet, tout en rappelant à quel point il s'agit, essentiellement, de problématiques relationnelles, sociales et politiques. La dimension technique d'Internet sera ainsi toujours située entre les intentions et les actions, comme dispositif, comme projet, en considérant son agentivité, mais aussi l'environnement qui la rend possible.

La deuxième approche, plus pratique, est aussi plus exploratoire. Elle consiste à discuter la rupture qui s'est engagée dans les années 90 lors du déploiement d'Internet. Si les protocoles standards qui prévalurent jusque là furent développés dans le contexte de la relation entre machines, puis entre pages, les relations interpersonnelles se sont peu à peu déplacées entre une multitude de médias sociaux, dont la diversité apparente tend à se réduire et à concentrer l'essentiel des pratiques entre quelques acteurs dont le pouvoir est tout à fait inédit. Cette fragmentation des pratiques et cette concentration du pouvoir posent des problèmes spécifiques, qui sont discutés et analysés lors de séances de travail collectif. L'objectif, au fil de séances, est de proposer un standard pour les médiations sociales. Cela exige de discuter les usages actuels, les actes de communications élémentaires, la typologie de ces médiations numériques, les enjeux sociaux et politiques correspondants, avant de proposer ce que pourraient être les bases d'un standard dans ce domaine. L'identification des qualités, des limites et des difficultés d'un tel projet permet, par contraste, de mieux saisir la problématique de son absence.

Notions abordées dans cet enseignement :

Alternative facts, Astroturfing, Biais, Big data, Bitcoin, Blackbox society, Blockchain, Code is law, Code/Space, Cookies tiers, Crowdfunding, Crowdsourcing, Cyberculture, Cyberespace, Cybernétique, Cyberwarfare, Darknet, Deep learning, Deep Web, DeepFake, Digiplaces, Digital labor, Distance, DNS, DRM (Digital Rights Management), Droit à l'oubli, Droits voisins, Déconnexion, Echo Chamber, Economie de l'attention, Economie du partage, Economies d'échelle, Effets de réseau, Espace, Fake news, Filter bubble, Fractures numériques, GAFAM (BATX, NATU...), Geolocalisation, Gouvernance d'Internet (ICANN, ISOC, IETF, RFC, IGF...), Hacking, IoT, Libertarianisme, Lieu, Machine learning, Neutralités du net, P2P, Pervasivité, Positivisme, Post truth society, Prédiction, Publicité ciblée, Revenge Porn, Réalité augmentée, Réalité virtuelle, Réductionisme, Slacktivisme, Sécurité, Tor, Trackers.

Exigences du cursus d'études

Ce cours n'exige pas de prérequis particuliers.

Informations supplémentaires

http://www.beaude.net/espi/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15