UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Les rapports de genre dans les séries télévisées

Representing social gender interactions in TV series

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Mireille Berton
Intervenant(s): -

Période de validité: 2017 -> 2017

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 3.00

Contenu

Depuis une dizaine d'années, on remarque que les séries américaines accordent une place prééminente aux héroïnes féminines, comme l'illustrent Boody of Proof, Homeland, The Good Wife, Scandal, How to Get Away With Murder, Damages, The Mindy Project, Veep, Empire, Black Box, Jessica Jones, Blindspot, Saving Grace, Orphan Black, The OA, etc. Sur cette base, on peut se demander si ces séries contribuent à modifier les représentations des rapports de genre, notamment en proposant des images positives de femmes auxquelles les spectatrices peuvent s'identifier. Ces séries représentent-elles un progrès en matière d'égalité ou confirment-elles la persistance du principe de la domination masculine (Pierre Bourdieu) qui assigne les femmes à la sphère domestique et les hommes au monde social ?

Force est de constater que de nombreuses séries mettent en scène des femmes fortes et intelligentes, compétentes et compétitives, qui occupent une place de choix dans des milieux professionnels essentiellement masculins. C'est le cas de la série How to Get Away with Murder (ABC, 2014-) centrée sur le personnage d'Annalise Keating (Viola Davis) appartenant à une double minorité (elle est femme et afro-américaine) qui a créé un cabinet d'avocats à succès. Elle est d'emblée présentée comme redoutable à travers le regard de ses étudiantEs qui craignent son autorité tout en aspirant à devenir comme elle, une avocate de renom. Mais, il ne suffit pas, pour qu'une série soit progressiste, qu'elle montre des femmes indépendantes, admirées et respectées : elle doit encore indiquer que cette réussite sociale est compatible avec une vie sentimentale et un équilibre personnel. Or, dès les premiers épisodes, l'héroïne apparaît comme une femme instable, infidèle et en proie aux changements brusques d'humeur. A l'image de tant d'autres séries télévisées contemporaines, l'accomplissement professionnel s'accompagne de problèmes affectifs qui se traduisent de différente manière selon les cas (maladie mentale, les problèmes de couple, l'absence d'enfant, les conflits familiaux, le célibat, la marginalité, etc).

Nous étudierons donc la question des rapports de genre à travers de nombreuses analyses de séquences tirées de séries télévisées américaines et européennes.

Nous aborderons également des questions de méthode concernant l'analyse de l'objet "série télévisée" qui exige de prendre en compte un certain nombre de paramètres particuliers, comme le principe du récit sériel susceptible de se développer à l'infini ou la dimension économique d'un objet culturel qui est aussi un produit marchand. Plus largement, il s'agira de proposer une réflexion sur la place de l'étude des séries télévisées dans les sciences humaines et sociales, en rappelant la nécessité de croiser les approches existantes et de créer de nouveaux outils d'analyse de manière à cerner la complexité de l'objet sériel.

Evaluation

Validation interne obligatoire
Exposé oral
Travail approfondi écrit
Examen (dissertation de 6 heures)

Bibliographie

Tous les documents relatifs au cours seront mis en ligne sur la plateforme Moodle.

Exigences du cursus d'études

Séries principales dont il sera question durant le cours Godless, The Good Wife, Damages, Homeland, How to Get Away with Murder, Boody of Proof, Jessica Jones, The OA, Girls, Master of Sex, Fargo, Happy Valley, Top of the Lake, Engrenages, Tunnel, The Mindy Project, The Sopranos, Dexter, Breaking Bad, Six Feet Under, The L World, Orange is the New Black, Transparent, Game of Thrones, Vikings, The Crown, House of Cards, American Horror Story, Penny Dreadful, Borgen, Grey's Anatomy, Sex and the City, Utopia, Occupied, Scandal, ER (Urgences), Desperate Housewives, True Blood, The Knick, Revenge, The Following, True Detective, Mad Men, I Love Lucy, Fringe, Hannibal, Outlander, Big Little Lies, True Blood, The Fall, etc.

Informations supplémentaires

https://www.unil.ch/cin

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15