UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Sérialités narratives : littérature, BD, radio, serials, télévision, cinéma et jeux vidéo

Narrative series: literature, Comics, Radio, Serials, Television, Cinema and Video Games

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Raphaël Baroni, Mireille Berton
Intervenant(s): -

Période de validité: 2017 -> 2017

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 2.00, 4.00, 5.00, 6.00

Contenu

Ce cours vise à aborder la sérialité narrative en tant que phénomène transversal s'inscrivant dans l'histoire culturelle de différents médias, notamment avec l'émergence de modes de production industrielle impliquant une reproductibilité des formats, ainsi qu'une diffusion périodique destinée à fidéliser le public. Ce cours envisagera notamment le lien entre ce type de récit et ses contextes de production et de réception, mais aussi ses enjeux esthétiques et les défis qu'il pose à la théorie du récit. Du point de vue narratif, on réfléchira notamment sur le caractère improvisé de la planification narrative, sur les effets de la discontinuité du récit, sur son inscription dans le temps social, sur ses modes spécifiques de réception, sur les interactions entre producteurs et récepteurs, et sur les transferts de versions sérialisées vers des oeuvres reconfigurées pour produire une unification du contenu (p. ex. reconfiguration de l'épisode en chapitre). En s'appuyant sur la comparaison entre différents médias, nous pourrons enfin aborder la question délicate de savoir sur le récit sérialisé est un genre en soi, c'est-à-dire s'il possède des caractéristiques communes à tous ses avatars médiatiques, et si l'on peut en retracer l'archéologie (p. ex. dans les romans-fleuves, les cycles médiévaux, les mythes, les récits conversationnels, etc.). Peut-être découvrira-t-on que cette forme narrative segmentée est aussi riche et centrale, pour l'homo fabulator que nous sommes, que les récits unifiés (contes, romans, nouvelles, albums, films) qui ont longtemps occupé le centre de l'attention dans différents domaines académiques (poétique, narratologie, histoire, histoire du cinéma) ?

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15