UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Inégalités, travail et carrières

Inequality, work and careers

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Daniel Oesch, Amal Tawfik
Intervenant(s): -

Période de validité: 2018 -> 2019

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
6 heures par semaine
84 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Le cours vise les objectifs d'apprentissage suivants pour les étudiant-e-s

Au niveau des compétences spécifiques, le cours doit rendre les étudiant-e-s capable de:
- appliquer les principaux concepts utilisés dans l'analyse du marché du travail
- identifier les principales causes du chômage
- évaluer les principaux instruments politiques permettant de réduire le chômage et les inégalités

Au niveau des compétences générales, le cours doit rendre les étudiant-e-s capable de:
- faire des présentations orales claires et synthétiques
- lire et comprendre des articles scientifiques en anglais
- rédiger une note de recherche concise, basée sur des éléments théoriques et empiriques
- utiliser les outils statistiques de base pour analyser les données issues d'une enquête statistique

Contenu

La thématique du cours
Ce cours s'intéresse aux inégalités et transitions dans les marchés du travail suisse et européen. L'accent y sera mis sur l'analyse de la transition entre l'école et l'emploi ainsi que les causes et effets du chômage. Nous nous intéresserons ainsi à des phénomènes tels que l'insertion professionnelle, les carrières interrompues, les salaires minima, le chômage de longue durée, la globalisation ou la migration du travail.

Philosophie d'enseignement
Ce cours part du postulat que l'apprentissage n'est efficace que si les étudiant-e-s peuvent s'approprier eux-mêmes la matière du cours. Ce sont eux - et non pas les enseignant-e-s - les principaux acteurs de leur apprentissage. Ce cours propose ainsi de nombreuses activités menées par les étudiant-e-s : lectures personnelles, présentation des textes et modération de la discussion, forums sur Moodle, travaux pratiques dans le cours et en salle informatique, travail écrit.

Modalité de l'enseignement
Les thématiques du cours sont approfondies à l'aide de quatre activités : (i) la discussion de la littérature académique (par les étudiant-e-s)) ; (ii) la présentation des principaux concepts de l'analyse du marché du travail (par les enseignant-e-s); (iii) l'analyse de l'Enquête auprès des personnes diplômées des hautes écoles; (iv) une discussion avec des expert-e-s issus du monde professionnel. Seront ainsi invités au cours des spécialistes de l'insertion professionnelle, de l'orientation professionnelle ainsi que de la lutte contre le chômage.

Evaluation

La note finale se compose de quatre éléments :

i. le travail écrit : 60% de la note finale

ii. la présentation orale d'un article du cours : 15%, pour la présentation du travail écrit: 15%, pour la qualité des questions posées sur Moodle : 10%.

iii. un bonus obtenu dans un test QCM : le test est facultatif et aura lieu le 27 mai à 8h30. Il couvrira la matière vue en classe et les lectures ; une très bonne performance donne un bonus de 0.5 (0.25) point sur la note finale.

iv. un bonus ou malus lié aux exercices (bonus): le cours prévoit un total de 17 exercices - 8 en classes et 9 en salles informatiques ; la réalisation de 17 (16) exercices offre un bonus de 0.5 (0.25) point sur la note finale ; lorsque l'étudiant-e réalise moins de 13 exercices, cela entraine un malus de 0.25 point sur la note finale pour chaque exercice en moins.

Bibliographie

Bonoli, G. (2010), "The Political Economy of Active Labor-Market Policy", Politics & Society 38(4): 435-457. Bonoli, G. and Hinrichs, K. (2012). "Statistical discrimination and employers' recruitment", European Societies 14(3): 338-361. Chauvin, S. (2010). "Introduction". Dans : Chauvin, S. Les agences de la précarité. Journaliers à Chicago, Paris : Seuil, pp. 9-37. Fernández-Macías, E. (2018). "Automation, digitalisation and platforms: Implications for work and employment," Eurofound, Dublin, 1-26. Flückiger, Y. (2002), « Le chômage en Suisse : causes, évolution et efficacité des mesures actives », Aspects de la Sécurité Sociale 4 : 11-21. Marchal E. et Bureau M.-C. (2009), « Incertitudes et médiations au coeur du marché du travail », Revue française de sociologie 50(3) 573-598. Schulten, T., Müller, T. et Eldring, L. (2015). Prospects and obstacles of a European minimum wage policy. Van Gyes, G. et Schulten, T. (eds.). Wage bargaining under the new European Economic Governance: Alternative strategies for inclusive growth. 327-359, Bruxelles: ETUI. Young, C. and Lim, C. (2014), "Time as a Network Good: Evidence from Unemployment and the Standard Workweek." Sociological Science 1: 10-27.

Informations supplémentaires

https://moodle.unil.ch/course/view.php?id=15045

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15