UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Philosophie moderne et contemporaine: La perfectibilité humaine

Modern and contemporary philosophy : Human perfectibility

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Simone Zurbuchen Pittlik
Intervenant(s): -

Période de validité: 2018 -> 2018

Pas d'horaire défini.

Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

- Acquérir les outils théoriques nécessaires à l'examen critique d'un courant philosophique et idéologique contemporain
- Savoir défendre une position réfléchie et nuancée sur un sujet contemporain controversé

Contenu

En prenant pour fil rouge la notion de perfectibilité humaine, nous étudierons les liens et les divergences entre diverses conceptions de la nature humaine et du progrès de l'époque moderne à nos jours. Pour ce faire, nous partirons de l'étude d'un ensemble de textes liés à l'humanisme classique, et en particulier d'interprétations variées et contrastées du second Discours de Rousseau au début du 19e siècle (Ferguson, Price, Godwin, Kant, Fichte, Condorcet). Nous interrogerons ensuite la manière dont de telles conceptions ont pu être reprises et transformées sous l'influence des sciences de la nature et des techniques aux 19e et 20e siècles (Comte, Huxley, Wiener), jusqu'aux conceptions actuelles du posthumanisme (Haraway, Latour) et du transhumanisme (Bostrom, More, Clark). Bien qu'il soit complexe et diversifié, le transhumanisme peut être décrit comme « un mouvement philosophique de transition vers un stade postérieur d'évolution de l'espèce humaine, délibérément poursuivi », en précisant qu'il s'agit d'un courant de pensée qui « récupère l'humanisme traditionnel afin de lui adjoindre les techniques 'd'amélioration' des capacités physiques et cognitives dans un but de dépassement des limites - naturelles, biologiques - et d'adaptation perpétuelle au monde » (L. Frippiat). Par ce parcours, on voit alors que la perfectibilité humaine peut être déclinée selon plusieurs modalités : elle peut être jugée nécessaire, moralement obligatoire ou simplement possible ; elle peut concerner l'individu humain ou l'espèce entière ; elle peut viser un modèle ontologique ou moral prédéfini, un horizon et une tâche morale ouverte, ou encore un ensemble de progrès culturels et techniques. En plus d'introduire à des textes-clés pour comprendre les reprises et transformations contemporaines de l'humanisme, le but du cours consistera donc à développer des outils conceptuels pour l'étude philosophique de la notion d'humanité.

Evaluation

Validation mixte notée (présentation orale + travail écrit). Il est également possible de passer un examen en session (6h) sur ce séminaire.

Bibliographie

- Binoche, Bertrand (dir.), L'homme perfectible, Paris, Champ Vallon, 2004 - Binoche, Bertrand, La raison sans l'Histoire, Paris, PUF, 2007 Habermas, Jürgen, L'avenir de la nature humaine - vers un eugénisme libéral ?, traduit de l'allemand par Christian Bouchindhomme, Paris, Gallimard, 2015 - Hottois, Gilbert, Philosophie et idéologies trans/posthumanistes, Paris, Vrin, 2017 - Hottois, Gilbert et al. (dir.), Encyclopédie du transhumanisme et du posthumanisme. L'humain et ses préfixes, Paris, Vrin, 2017 - Kleinpeter, Edouard (dir.), L'humain augmenté, Paris, CNRS Editions, 2013 - Le Dévédec, Nicolas, La société de l'amélioration. La perfectibilité humaine des Lumières au transhumanisme, Montréal, Liber, 2015 - Sandel, Michael J., Contre la perfection : l'éthique à l'âge du génie génétique, traduit de l'anglais par Hélène Valance, Paris, Vrin, 2016

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/philo/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15