UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Araméen

Aramaic

Faculté de gestion: Faculté de théologie et de sciences des religions (FTSR)

Responsable(s): Jürg Hutzli
Intervenant(s): -

Période de validité: 2018 -> 2018

Pas d'horaire défini.

Cours-TP (travaux pratiques)

Annuel
2 heures par semaine

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6.00

Objectif

Apprentissage approfondi de l'araméen (grammaire, vocabulaire) et traduction de textes (inscriptions et documents en araméen ancien, textes écrits en araméen de l'empire, Targumim, Talmud)

Contenu

L'araméen, comme l'hébreu une langue nord-ouest sémitique, est attesté depuis le IXe s. av. J.-C. dans les régions de la Syrie actuelle et ses alentours. Dès le VIIe s. av. J.-C., l'araméen devient une langue internationale dans les empires néo-assyrien, néo-babylonien et perse. Aux époques perse et hellénistique la langue est employée de plus en plus par les juifs de la diaspora et de la Palestine ; ce fait est illustré, entre autres, par les documents de la colonie juive d'Eléphantine, par les parties araméennes des livres bibliques Daniel etEsdras et par les manuscrits araméens de la mer Morte. Au cours du temps, la langue évolue et se divise dans des idiomes régionaux. Dans le Judaïsme, l'araméen garde son importance en tant que langue des Targumim (traductions araméennes des livres bibliques) et du Talmud.

Au premier semestre, le cours sera mené à deux niveaux. Les étudiants débutants seront introduits à la grammaire et à la syntaxe de l'araméen biblique à partir de la lecture des parties araméennes des livres de Daniel et d'Esdras. Les étudiants avancés liront de textes araméens provenant de la Judée et de la Samarie et datant des Ve - Ie s. av. J.-C. (inscriptions samaritaines, écrits araméens de la mer Morte). Au deuxième semestre, les deux niveaux seront réunis ; la lecture d'extraits des Targumim et du Talmud sera au programme.

Evaluation

Participation au cours, réalisation des exercices.
présentation orale et écrite d'une traduction personnelle.
Lettres : dissertation supplémentaire.

Bibliographie

F. Rosenthal, Grammaire d'araméen biblique. Traduit par Paul Hébert, Paris, Beauchesne, 1988 ; T. Muraoka / B. Porten, A Grammar of Egyptian Aramaic (Handbuch der Orientalistik I/32.), Leyde, Brill, 2e éd., 2003 ; D. Schwiderski, Die alt- und reichsaramäischen Inschriften = The Old and Imperial Aramaic Inscriptions (I-II) (FoSub 2 and 4), Berlin / New York, De Gruyter, 2004-2008 ; U. Schlatter-Rieser, L'Araméen des manuscrits de la mer Morte, I. Grammaire (Instruments pour l'Etude des Langues Orientales Anciennes 5), Lausanne, Éditions du Zèbre, 2004; E Bar‐Asher Siegal, Introduction to the Grammar of Jewish Babylonian Aramaic, Münster, Ugarit‐Verlag, 2013.

Exigences du cursus d'études

Bonnes connaissances d'une autre langue sémitique (p.ex. hébreu); connaissance de l'écriture hébraïque carrée. 

Conditions d'octroi

Théologie : 6 Lettres : 12

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15