UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Atelier "Dynamiques sociales I"

Workshop "social dynamics I"

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Jacques-Antoine Gauthier, Jean-Marie Le Goff

Période de validité: 2018 ->

Horaires du cours (Hebdomadaire)

Date Lieu Remarque Thématique Intervenant(s)
2019/2020 : Mardi 08:30-12:00 (Hebdomadaire) Géopolis/2235     Jacques-Antoine Gauthier, Jean-Marie Le Goff, Sandrine Morel
2019/2020 : Mardi 12:15-16:00 (Hebdomadaire) Géopolis/2235     Jacques-Antoine Gauthier, Jean-Marie Le Goff, Sandrine Morel

Cours

Semestre de printemps
8 heures par semaine
112 heures par semestre
Hebdomadaire
Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 12.00

Objectif

Initiation à la recherche en sciences sociales dans une perspective parcours de vie

Contenu

La perspective du parcours de vie repose sur un ensemble de notions dans lesquelles le temps joue un rôle central, tant du point de vue de la dynamique des parcours eux-mêmes, que du point de vue de leur inscription historique, sur une échelle allant du niveau le plus microscopique (individu, couple) au niveau le plus macroscopique (Etats). Elle insiste sur le caractère processuel et multidimensionnel de l'intégration sociale des individus, qui se réalise sous l'effet de facteurs institutionnels (lois, politiques sociales, systèmes de formation, marché du travail,...) et psycho-sociaux (normes, valeurs,...). Tout en soulignant qu'une situation sociale à un moment donné dépend fortement des conditions qui l'ont précédée, cette perspective vise à dépasser les modèles déterministes en postulant l'existence de mécanismes de cumul d'avantages et de désavantages, mais aussi de compensations, survenant dans différents domaines tout au long de la vie.
Un grand nombre de travaux réalisés tant en Suisse que dans les autres pays occidentaux montrent que le partage des tâches est globalement inégal entre les femmes et les hommes vivant en couple. Les femmes consacrent plus de temps en moyenne que les hommes aux tâches ménagères. En outre, le travail domestique est distribué inégalement au sein des couples, les femmes prenant plutôt en charge des tâches telles que la lessive et le repassage, le ménage, les courses, ou la cuisine, les hommes les tâches de bricolage, de réparation ou de jardinage. Il existe néanmoins de grandes différences selon le moment du parcours de vie dans lequel se situent les couples. Les travaux montrent que la transition à la parentalité constitue un moment clef au cours duquel les couples basculent d'une égalité ou d'une faible inégalité dans le partage des tâches vers une inégalité forte. En Suisse, cette bascule de l'égalité à l'inégalité au moment de la transition à la parentalité est parallèle aux changements dans les modalités d'insertion professionnelle des femmes sur le marché du travail, celles-ci diminuant fortement leur temps de travail, voire interrompant leur activité professionnelle, alors que les hommes restent à plein-temps, éventuellement diminuent à 80%.
Sur le plan théorique, la notion de statut-maître sexué été mise en avant afin d'expliquer ce processus de différenciations entre les hommes et les femmes au moment de la transition à la parentalité. La notion de statut-maître sexué postule que les différences entre les parcours de vie des femmes et des hommes sont liées à des insertions prioritaires dans des domaines de vie différents, les uns étant subordonnés aux autres de manière symétrique en fonction principalement du sexe. Dans le cas des hommes, le domaine de vie prioritaire est le champ professionnel dans lequel ils exercent le plus souvent une activité continue à plein temps. Pour eux, les insertions dans les autres domaines, notamment le domaine de la vie familiale, sont subordonnées à cette insertion principale. Pour les femmes, le domaine prioritaire est celui de la famille à travers l'encadrement des enfants et la responsabilité des tâches domestiques. Pour elles, ce sont les insertions dans d'autres domaines, particulièrement le domaine de la vie professionnelle (fréquemment discontinue et à temps partiel, rythmée par les événements de la vie familiale), qui sont subordonnées à cette insertion principale.

Objectifs de l'atelier
Se plaçant dans cette perspective de recherche, les travaux qui seront menés dans cet atelier visent à identifier et analyser les liens existant entre statuts-maîtres sexués et partage des tâches ménagères entre les femmes et les hommes. La recherche s'appuiera sur la mobilisation des méthodes mixtes (mixed methods), combinant méthodes qualitatives et quantitatives. Il s'agira à partir de constats empiriques faits en Suisse et dans d'autres pays occidentaux, ainsi qu'à partir d'une revue de la littérature de développer une grille en vue de faire des entretiens qualitatifs auprès de couples. Les entretiens seront analysés et articulés avec des résultats d'analyses quantitatives qui seront obtenus à partir de bases de données quantitatives existantes (Enquête MOSAiCH 2012).
Le terrain qui sera mis en place vise à analyser la thématique du partage des tâches domestique d'hommes et de femmes vivant en couple selon la situation de ces couples dans le parcours de vie familial (couples pré-enfant, couples avec enfant préscolaire, etc.). Chaque groupe d'étudiant∙e∙s (2 étudiant·e·s par groupe) se verra attribuer une phase particulière du parcours de vie familiale. Ils devront ainsi mener des entretiens qualitatifs auprès de deux couples dans la même phase du parcours de vie, l'un de ces couples étant plutôt issu des classes moyennes ou supérieures, l'autre couple étant issu des classes moyennes inférieures.
Les étudiant∙e∙s seront accompagné∙e∙s par les enseignant∙e∙s en vue de leur permettre d'élaborer leurs hypothèses de recherche et de mettre en place les outils nécessaires à leur recherche (constitution d'une bibliographie, mind-map, réalisation d'une grille d'entretien, mise à disposition d'une base de données quantitatives et aides à l'analyse).

Les séances de l'atelier proposeront différentes activités réparties autour de quatre dimensions :
- Bases théoriques : présentations de thématiques générales et spécifiques (ex : partage des tâches, perspective du parcours de vie, théorie des statuts-maîtres, ...), lectures et discussions critiques de textes thématiques.
- Acquisition d'outils de recherche : l'entretien qualitatif, la grille d'entretien, le codage, les méthodes mixtes, rappels sur l'utilisation du logiciel 'R'
- Terrain et travail d'analyse
- Restitution de résultats : présentation orale et rapport écrit, organisation d'un colloque de clôture


Evaluation

L'atelier donne lieu à une évaluation individuelle. Cette évaluation est basée sur deux aspects qui sont en premier lieu la participation et l'engagement des étudiants au processus d'élaboration de la recherche et au terrain et en deuxième lieu à la qualité des travaux réalisés. La note finale est ainsi fondée sur la participation régulière et active à l'atelier, attestée par différents travaux individuels et collectifs, oraux et écrits, à réaliser en cours d'atelier. Plus particulièrement :
- Contribution aux activités collectives en classe: discussion critique de textes (y compris 1 question par texte préparée à l'avance), discussion sur des thématiques plus spécifiques (charge mentale, normes déroutantes, travail et hiérarchisation), discussion et participation liée aux activités de recherche (time diary, intérêts de recherche, grille d'entretien, expérience), organisation du colloque de recherche et présentation des résultats (valeur : 1/6)
- Documents de terrain: réalisation continue et régulière d'un journal de terrain, d'une carte conceptuelle (évolutive), d'une bibliographie (elle aussi évolutive) (valeur : 1/6)
- Activités méthodologiques: Réalisation de quatre entretiens par binôme (2 par personne) et retranscription partielle, exercices statistiques et script/syntaxe 'R' (valeur : 1/6)
- Rapport de recherche: Rédaction d'un rapport final de recherche contenant toutes les étapes de la recherche (valeur : 3/6)


Bibliographie

Lectures obligatoires:

- Répartition des tâches domestiques

De Singly, F. (2007). Le sentiment d'injustice face aux inégalités domestiques. In F. de Singly (Ed.). L'injustice ménagère (pp. 35-67). Paris: Armand Colin.

Levy, R., Joye, D., Guye, O., & Kaufmann, V. (1997). Participations : l'insertion familiale. In R. Levy, D. Joye, O. Guye, & V. Kaufmann (Eds). Tous égaux? De la stratification aux représentations (pp. 335-356). Zürich : SEISMO.

- Perspective du parcours de vie
Levy, R. (2001). Regard sociologique sur les parcours de vie. In: P. Domininice (Ed.), Regards pluriels sur l'approche biographique : Entre discipline et indiscipline (pp. 1-20). FAPSE, UNIGE: Cahiers de la section des sciences de l'éducation, 95.

Brückner, H., & Mayer, K. U. (2005). De-standardization of the life course: What it might mean? And if it means anything, whether it actually took place? Advances in Life Course Research, 9, 27-53.
Statuts-maîtres sexués

Giudici, F., & Gauthier, J.-A. (2009). Différenciation des trajectoires professionnelles liée à la transition à la parentalité en Suisse. Revue suisse de sociologie, 35, 253-278.

Levy, R. (2013). Analysis of life courses: A theoretical sketch. In R. Levy & E. Widmer (Eds.). Gendered life courses: Between standardization and individualization. A European approach applied to Switzerland (pp. 13-36). Wien: Lit Verlag.



- D'autres références seront suggérées.

Exigences du cursus d'études

Pas de prérequis

Informations supplémentaires

https://moodle.unil.ch/course/view.php?id=15348

UtilisationCode facultéStatutCrédits
Maîtrise universitaire en sciences sociales (2015 ->) ›› Module Ateliers pratiques de recherche, orientation Droits humains, Diversité et Globalisation, Maîtrise en sciences socialesObligatoire12.00
Maîtrise universitaire en sciences sociales (2015 ->) ›› Module Ateliers pratiques de recherche, orientation Parcours de vie, inégalités et politiques sociales, Maîtrise en sciences socialesObligatoire12.00
Maîtrise universitaire en sciences sociales (2007 ->) ›› Module Méthodes, Tronc commun, Maîtrise en sciences socialesOptionnel12.00
Maîtrise universitaire en sciences sociales (2007 ->) ›› Module principal, Orientation spécifique Parcours de vie, Maîtrise en sciences socialesOptionnel12.00
Maîtrise universitaire en sciences sociales (2007 ->) ›› Module principal, Orientation spécifique Politique sociale et développement social, Maîtrise en sciences socialesOptionnel12.00
Préalable au doctorat en Sciences sociales (1990 ->) ›› Préalable au doctorat en Sciences socialesOptionnel12.00
Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15