UNIL
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Enquêter sur un groupe professionnel

Studying Occupations from a Sociological Perspective

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): David Pichonnaz

Période de validité: 2019 ->

Horaires du cours (Hebdomadaire)

Date Lieu Remarque Thématique Intervenant(s)
2023/2024 : Mercredi 14:15-16:00 (Hebdomadaire) Internef/125     David Pichonnaz, Hélène Widmann
2023/2024 : Mercredi 16:15-18:00 (Hebdomadaire) Internef/125     David Pichonnaz, Hélène Widmann

Séminaire

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre
Hebdomadaire
Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6

Objectif

Ce séminaire de méthodes qualitatives est centré sur l’analyse sociologique des groupes professionnels. L’objectif principal consiste à donner aux étudiant·es l’opportunité de <strong >se familiariser avec les méthodes qualitatives (entretien, observation, analyse documentaire) par la réalisation d’une recherche de terrain, en temps réel, <strong >sur un groupe professionnel exerçant un métier de service, impliquant donc des rapports avec des « client-es » (ex : assistant-es médicales ; assistant-es sociales ; agent-es de sécurité ; médecins (généralistes) ; vendeureuses ; ingénieur-es…). Ce séminaire vise à créer un espace de débat pour <strong >discuter les enjeux théoriques et méthodologiques en sociologie du travail, et plus spécifiquement à l’étude des articulations entre genre et travail (par exemple : caractéristiques des professions dites « masculines » ou « féminines » ; division sexuée des tâches et inégalités au travail ; articulation travail domestique/travail rémunéré ; croisements entre appartenances de classe et de genre).

Le séminaire encourage la mise en œuvre d’une approche similaire pour les différents groupes professionnels étudiés, qu’ils soient prestigieux ou non, fortement ou faiblement féminisés, qualifiés ou non qualifiés. La problématique du séminaire s’inscrit dans le sillage de la sociologie du travail et de la sociologie des groupes professionnels, qui considèrent qu’il existe des caractéristiques communes à tous les métiers quel que soit leur statut ou leur prestige (par exemple : volonté d’obtenir un « mandat » officiel et une « licence » exclusive ; divisions internes ; stratégies de reconnaissance et rhétoriques professionnelles ; division et hiérarchisation des tâches, avec la question du « sale boulot »). Pour mettre au jour ces récurrences, mais aussi pour saisir les spécificités de chaque groupe professionnel étudié, la démarche comparative se révèle particulièrement pertinente. La mise en perspective des différentes dimensions des groupes professionnels devrait alors permettre d’identifier certains invariants communs à tous les métiers, de voir ce qui transcende leurs spécificités, mais aussi de cerner les enjeux et les caractéristiques propres à chacun, tout en tenant compte de l’inscription des groupes professionnels dans l’espace social global et des rapports sociaux qui les traversent.

Le séminaire constituant un lieu de production collective du savoir, il est attendu que les étudiant-es participent activement aux séances par leurs interventions, commentaires, présentations – autant d’éléments permettant de créer un espace stimulant d’apprentissage et de production de connaissances scientifiques.Une place importante sera accordée à la mise en commun et à la circulation des résultats, ainsi qu’à la discussion au sein et entre les groupes.

 

Contenu

Après une introduction aux objectifs généraux du séminaire, les séances sont partagées entre deux types d'activité.
Une partie est consacrée à la discussion de textes de référence en sociologie des groupes professionnels (en particulier sous l'angle du genre) et en méthodes qualitatives. Ces lectures sont instaurées afin de se familiariser avec les principaux concepts sociologiques de ce champ. Les moments d'échange en séance permettant de combiner réflexion personnelle, discussions collectives et apports des enseignantes. Les éléments conceptuels et méthodologiques acquis lors de la lecture des textes constituent une base pour un travail de recherche en temps réel.
Dans un deuxième temps, chaque étudiant·e mène en groupe une recherche empirique sur un groupe professionnel précis ; travail qui se déroule en plusieurs étapes. D'une part, la recherche bibliographique et le recueil de données empiriques (à l'aide de documents « indigènes », entretiens, mini-observations). D'autre part, l'analyse de ces données recueillies. Enfin, la restitution des résultats à l'oral et à l'écrit. Le volet empirique fait régulièrement l'objet de discussions de groupe et de présentations en classe.

Evaluation

Pour valider les 6 crédits ECTS de ce séminaire, il faut :
a) Être présent·e et participer activement au séminaire tout au long du semestre, et particulièrement lors des séances de travail collectif.
b) Lire les textes de référence proposés et les discuter collectivement.
c) Mener une enquête de terrain : réaliser et retranscrire au moins un entretien semi-directif, effectuer une mini-observation donnant lieu à une fiche ethnographique, et participer à l'analyse collective des données récoltées par l'ensemble des membres du groupe.
d) Rédiger un rapport collectif sur le groupe professionnel enquêté (rapport soumis à évaluation).


Bibliographie

Une bibliographie générale sera distribuée au début du semestre et les textes de références seront disponibles sur la plateforme Moodle du séminaire. Des références bibliographiques complémentaires seront données au fil des séances consacrées à la discussion des textes de référence.

Exigences du cursus d'études

Aucun, bien qu'une connaissance préalable de la sociologie du travail soit utile.

UtilisationCode facultéStatutCrédits
Baccalauréat universitaire en science politique, 2ème partie (2015 ->) ›› Méthodes qualitatives : séminaire, Module méthodologie, Bachelor en science politique, 2ème partieOptionnel6.00
Baccalauréat universitaire en sciences sociales, 2ème partie (2019 ->) ›› Séminaire à choixOptionnel6.00
Baccalauréat universitaire en sciences sociales, 2ème partie (2013 ->) ›› Sous-sous-module méthodes qualitatives séminaires à choix, majeure sciences sociales, 2e partieOptionnel6.00
Corequis au Master en humanités numériques, Sciences sociales (2016 ->) ›› Corequis au Master en humanités numériques, Sciences socialesOptionnel6.00
Corequis au Master en Science politique (2008 ->) ›› Corequis au Master en Science politiqueOptionnel6.00
Corequis au Master en Sciences sociales (2008 ->) ›› Corequis au Master en Sciences socialesOptionnel6.00
Mineure en Sciences sociales pour les étudiants de sport, 2ème partie (2017 ->) ›› Sous-module de méthodes quantitatives et qualitatives, séminaire, module cours et séminaires de méthodes, mineure sciences sociales, 2e partieOptionnel6.00
Plan de mise à niveau SSP (2013 ->) ›› Plan de mise à niveau SSPOptionnel6.00
Préalable au master en humanités numériques, science politique (2016 ->) ›› Préalable au master en humanités numériques, science politiqueOptionnel6.00
Préalable au master en humanités numériques, sciences sociales (2016 ->) ›› Préalable au master en humanités numériques, sciences socialesOptionnel6.00
Préalable au master en science politique (2006 ->) ›› Préalable au master en science politiqueFacultatif6.00
Préalable au master en sciences sociales (2006 ->) ›› Préalable au master en sciences socialesOptionnel6.00
Sciences sociales (mineure FTSR ou discipline externe Lettres), 2ème partie (2017 ->) ›› Sous-module de méthodes quantitatives et qualitatives, séminaire, module cours et séminaires de méthodes, mineure sciences sociales, 2e partieOptionnel6.00
Unicentre - CH-1015 Lausanne - Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Canton de Vaud
Swiss University