UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Histoire moderne. Démocratie et Despotisme en Amérique 1776-1840

Modern history. Democracy and Despotism in America 1776-1840

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Bela Kapossy
Intervenant(s): -

Période de validité: 2019 -> 2019

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre d'automne
4 heures par semaine
56 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

La croyance commune veut que la Révolution américaine (1776) ait été inspirée par les Lumières européennes, et que la Révolution française (1789) se soit à son tour inspirée de la constitution éclairée de l'Amérique de 1787. Ce récit de « l'âge des révolutions démocratiques », optimiste et quelque peu naïf, est le fruit de certaines craintes de déstabilisation - la crainte que, selon les mots du contrôleur général français Anne-Robert-Jacques Turgot, l'Amérique devienne finalement « une image de notre Europe, un amas de puissances divisées, se disputant des territoires ou des profits de commerce, et cimentant continuellement l'esclavage des peuples par leur propre sang. » Aujourd'hui, la remarque de Turgot peut être lue comme un avertissement précurseur de la Guerre Civile américaine (1861-1865) ; son texte a provoqué un débat intense sur l'avenir de l'Amérique des deux côtés de l'Atlantique après sa publication dans les années 1780. Ce séminaire explorera les débats sous-jacents sur l'économie politique qui ont conduit Turgot - ainsi que d'autres penseurs européens et américains, de Hamilton, Jefferson et Adams à Condorcet, Sieyès et List - à penser que le développement industriel futur de l'économie agraire américaine, propriétaire d'esclaves, allait créer des conditions extrêmement volatiles qui étaient au moins aussi susceptibles de provoquer la guerre et le despotisme que d'être la cause de la prospérité et de la paix..

According to a familiar narrative, the American Revolution (1776) was inspired by the European Enlightenment, while the French Revolution (1789) was in turn inspired by America's enlightened constitution of 1787. This optimistic account of the 'age of democratic revolutions' underplays fears of destabilization - the fear that, in the words of the French contrôleur général Anne-Robert-Jacques Turgot, America would eventually become 'une image de notre Europe, un amas de puissances divisées, se disputant des territoires ou des profits de commerce, et cimentant continuellement l'esclavage des peuples par leur propre sang.' Turgot's remark can be read today as a prescient warning of the American Civil War (1861-65); when it was published in the 1780s, it provoked an intense debate about America's future on both sides of the Atlantic. This seminar will explore the underlying debates about political economy which led Turgot - along with a range of other European and American thinkers, from Hamilton, Jefferson and Adams to Condorcet, Sieyès and List - to perceive that the future industrial development of America's slave-owning agrarian economy would create enormously volatile conditions that were at least as likely to result in war and despotism as they were to generate prosperity and peace.

Evaluation

Les modalités d'évaluation sont données au début de l'année.

Exigences du cursus d'études

Cf. Règlement de la Faculté des Lettres

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/hist/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15