UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Abdellatif Kechiche: place et réception de ses films dans le cinéma français

Abdellatif Kechiche: place and critics of his films in French Cinema

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Benoît Turquety

Période de validité: 2019 -> 2019

Horaires du cours (Hebdomadaire)

Date Lieu Remarque Thématique Intervenant(s)
2019/2020 : Mardi 08:30-10:00 (Hebdomadaire) Unithèque/4.215     Carine Bernasconi

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre
Hebdomadaire
Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

Dans ce cours, la filmographie Abdellatif Kechiche sera le point de départ à un parcours dans le cinéma français du début des années 2000, qui correspond au passage de Kechiche à la réalisation avec La Faute à Voltaire (2001), jusqu'à aujourd'hui. Car les films de Kechiche, à travers les thématiques qui y sont abordées mais également les discours liés à leur réception, ont accompagné de grands enjeux du cinéma en France de ces vingt dernières années. Il s'agit dans un premier temps - à savoir de La Faute à Voltaire en 2001 jusqu'à La Graine et le mulet en 2007 - de la place des réalisateurs d'origine franco-maghrébine ou issus de l'immigration, de la représentation de la communauté franco-maghrébine, des immigrés et des sans-papiers ainsi que le « cinéma beur » et « les films de banlieue », des catégories convoquées dans les discours pour circonscrire les films. Puis, à partir de La Vénus noire (2010) jusqu'à Mektoub, My Love : Intermezzo (2019), d'autres enjeux représentationnels et de discours seront mis en place autour principalement de la question du regard, du voyeurisme, du male gaze mais également des thématiques liées à la question de la classe sociale.
L'idée centrale sur laquelle se fonde cette analyse d'une partie du cinéma français contemporain est celle de la relation d'altérité et de son traitement dans les films et dans les discours.
Pour ce faire, chaque cours s'articulera autour d'un ou plusieurs exemples tirés de la filmographie de Kechiche mis en correspondance avec des oeuvres d'autres réalisateurs comme Rachid Bouchareb (Indigènes, 2006), Rabah Ameur-Zaïmeche (Wesh wesh, qu'est-ce qui se passe, 2002 ; Bled Number One, 2006), Lidia Leber Terki (Paris la blanche, 2017) ou Philippe Faucon (Fatima, 2015 ; Hamin, 2018) entre autres, mais également autour de textes d'auteurs ayant pensé la relation d'altérité comme Edward Saïd, Tzvetan Todorov, Amin Maalouf ou Pierre Bourdieu.

Evaluation

Ve / Vo
Possibilité de réaliser un travail approfondi
Possibilité de réaliser un examen

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15