UNIL
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Evaluation du fonctionnement affectif de l'enfant et de l'adolescent

Emotional and personality assessment of children and adolescents

Faculté de gestion: Faculté des sciences sociales et politiques (SSP)

Responsable(s): Vincent Quartier

Période de validité: 2019 ->

Horaires du cours (Hebdomadaire)

Date Lieu Remarque Thématique Intervenant(s)
2023/2024 : Jeudi 10:15-12:00 (Hebdomadaire, Automne) Anthropole/2120     Vincent Quartier
2023/2024 : Jeudi 10:15-12:00 (Hebdomadaire, Printemps) Anthropole/2055     Vincent Quartier
2023/2024 : Jeudi 12:15-14:00 (Hebdomadaire, Printemps) Anthropole/2055     Vincent Quartier

Cours-Séminaire

Annuel
2 heures par semaine
56 heures par année
Hebdomadaire
Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 6

Objectif

Objectif général : introduire l'étudiant·e aux théories et pratiques (passation, cotation, interprétation) relatives à l'évaluation de l'affectivité chez l'enfant et l'adolescent en s'appuyant sur divers modèles complémentaires.

Objectifs spécifiques :
- Identifier et comparer différentes théories du développement de la personnalité et de l'affectivité
- Construire la formulation de cas d'une situation clinique en s'appuyant sur les théories présentées dans le cours
- Identifier une palette d'outils complémentaires pour l'évaluation de la personnalité ou de l'affectivité de l'enfant et l'adolescent (observations cliniques, questionnaires, épreuves projectives)
- Savoir choisir les outils d'évaluation complémentaires et adaptés à une situation clinique en tenant compte des caractéristiques de l'enfant ou de l'adolescent (âge, niveau de langage, attitude) et de son environnement
- Envisager une utilisation (passation, cotation, interprétation) des épreuves à la fois rigoureuse et non mystifiante, qui soit intégrée dans une approche holistique de la personne de l'enfant ou de l'adolescent.

Contenu

L'évaluation clinique de l'affectivité chez les enfants et les adolescents fait partie intégrante d'une démarche d'examen psychologique complète. Cette évaluation requiert une connaissance préalable de différents modèles du développement de l'affectivité ou de la personnalité (théories sur le tempérament, théories sur les traits de personnalité, théories psychodynamiques des positions psychiques de Klein, du développement du Self de Winnicott ou de la mentalisation de Fonagy et ses collègues). L'ancrage théorique est nécessaire pour élaborer une formulation de cas et construire un processus d'évaluation cohérent et adapté à la situation clinique et interpréter les résultats des diverses épreuves. Plusieurs méthodes d'évaluation de l'affectivité de l'enfant et de l'adolescent s'offrent au clinicien : les observations cliniques, les questionnaires (R-CMAS, MDI-C, SEI, HiPIC) et les méthodes projectives (MPPE, Scénotest, dessins, Rorschach, CAT, Pattenoire, TAT, ORT, FAT, FAST). La capacité de l'enfant et de l'adolescent à jouer sera particulièrement discutée car elle témoigne de la qualité du développement affectif et des assises de la personnalité. L'étude de protocoles permettra à l'étudiant·e de se familiariser avec chacune de ces méthodes pour en saisir les fondements, l'utilité, la complémentarité avec les autres épreuves, mais aussi les limites.

Evaluation

La modalité d'évaluation de ce CS est de type contrôle continu sans inscription (CCS) et donnera lieu à une note. Trois ou quatre évaluations sont prévues (à préciser en début d'année) :

- La première évaluation aura la forme d'une épreuve écrite avec documentation et portera sur la capacité à formuler un cas clinique en appui sur la théorie

- La deuxième évaluation portera sur la présentation, en petit groupe, d'un protocole et son analyse en suivant les axes présentés au préalable et dans les manuels conseillés. L'analyse fera l'objet d'une discussion et sera mise en perspective avec les éléments

- La troisième évaluation portera sur la capacité à coter et interpréter des protocoles d'épreuves de jeu, thématiques, de Rorschach (etc.)

- La dernière évaluation portera sur un document réflexif à rendre en fin d'année.

Bibliographie

Anzieu, D., & Chabert, C. (2017). Les méthodes projectives. Paris : PUF. Baumann, N., Quartier, V., & Antonietti, J.-P. (2012). Contribution à une étude normative de l'épreuve de Rorschach auprès d'un groupe d'enfants de 8 à 14 ans non-consultants. Psychologie Clinique et Projective, 18, 235-260. Berndt, D. J., Kaiser, C. F., & Castro, D. (1999). Échelle composite de dépression pour enfant (MDI-C). Paris : ECPA. Blomart, J. (2011). Le Rorschach chez l'Enfant et l'Adolescent. Paris : EAP. Boekholt, M. (2015). Épreuves thématiques en clinique infantile. Paris : Dunod. Chabert, C. (2013). Psychanalyse et méthodes projectives. Paris : Dunod (Topos). Dethiville, L. (2015). Le lieu où nous vivons (p. 53-66). Dans C. Bergeret-Amselek (dir.), Vivre ensemble, jeunes et vieux. Toulouse : Eres. Emmanuelli, M., & Azoulay, C. (2008). Pratique des épreuves projectives à l'adolescence. Paris : Dunod. Frédérick-Libon, C. (2005). Phénomènes archaïques de pensée au Rorschach en clinique infantile. Bulletin de Psychologie, 58 (6), 645-654. Gehring, T. M. (1992). FAST : Test du système familial. Paris : Hogrefe France. Holaday, M., & Sparks, C.L. 2001. Revised guidelines for Urist's Mutuality of Autonomy Scale (MOA). Assessment, 8 (2), 145-155. Hubin-Gayte, M. (2006). Le tempérament du nourrisson : un concept à redécouvrir ou à réinventer ? Devenir, 18, 221-243. Husain, O. (2005). Pertinence diagnostique de la conscience interprétative. Bulletin de psychologie, 58(6), 627-631. Julian, A., Sotile, W. M., Henry, S. E., & Sotile, M. O. (1999). FAT. Family Apperception Test. Paris : ECPA. Leichtman, M. (1996). The Rorschach: A Developmental Perspective. Routledge. Nashat, S., & Quartier, V. (2014), La formulation de cas : un modèle d'évaluation psychologique de l'enfant et de l'adolescent. Neuropsychiatrie de l'enfance et de l'adolescence, 62 (422-430). Piccard, D., & Baldy, R. (2012). Le dessin de l'enfant et son usage dans la pratique psychologique. Développements, 10, 45-60. Quartier, V. (2003). Problématique de l'agir et CAT. Psychologie Clinique et Projective, 9, 131-148. Quartier, V. (2010). Le tempérament de l'enfant et ses réactions émotionnelles. Enfances & PSY, 49, 31-39. Quartier, V., & Rossier, J. (2008). A Study of Personality in Children Aged 8 to 12 Years: Comparing self and parents' ratings. European Journal of personality, 22, 575-588. Reynolds, C. R., Richmond, B. O., & Castro, D. (1999). Échelle révisée d'anxiété manifeste pour enfant (R-CMAS). Paris : ECPA. Roman, P. (2015). Le Rorschach en clinique de l'enfant et de l'adolescent - Approche psychanalytique. Paris : Dunod. Sanglade, A. (1983). Image du corps et image de soi au Rorschach. Psychologie Française, 28(2), 104-111. Urfer, F.-M., Achim, J., Terradas, M. M., & Ensink, K. (2014). Capacité de mentalisation parentale et problématiques pédopsychiatriques : Perspectives théorique et clinique. Devenir, 3 (6), pp. 227-251. Winnicott, D. W. (2002). Jouer (1971). Dans Jeu et réalité (pp. 84-107). Paris : Gallimard. Winnicott, D. W. (2002). Objets transitionnels et phénomènes transitionnels (1971). Dans Jeu et réalité (pp. 27-49). Paris : Gallimard.

Exigences du cursus d'études

ATTENTION : Ce cours-séminaire est exclusivement réservé aux étudiants de master inscrits dans l'orientation "Psychologie de l'enfant et de l'adolescent".

UtilisationCode facultéStatutCrédits
Maîtrise universitaire ès Sciences en psychologie, Orientation psychologie de l'enfant et de l'adolescent (2019 ->) ›› Sous-module 1, Module enseignements spécifiques, Maîtrise universitaire ès Sciences en psychologie, orientation Psychologie de l'enfant et de l'adolescentObligatoire6.00
Unicentre - CH-1015 Lausanne - Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Canton de Vaud
Swiss University