UNIL
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Economie publique et budgets publics

Public Economics & Government Budgeting

Faculté de gestion: Institut de hautes études en administration publique

Responsable(s): Laure Athias, Nils Soguel

Période de validité: 2019 ->

Horaires du cours (Hebdomadaire)

Date Lieu Remarque Thématique Intervenant(s)
2023/2024 : Mardi 09:00-12:00 (Hebdomadaire) IDHEAP/AULA     Laure Athias, Nils Soguel
IDHEAP/AULA - Excepté | 09.04.2024 | 07.05.2024 | 14.05.2024 | 21.05.2024 | 28.05.2024
2023/2024 : Mardi 13:15-16:15 (Hebdomadaire) IDHEAP/AULA     Laure Athias, Nils Soguel
IDHEAP/AULA - Excepté | 26.03.2024
2023/2024 : Mardi 13:15-16:15 (Hebdomadaire) Amphimax/412 Séance du 19.03.2024 délocalisée exceptionnellement dans le bâtiment Amphimax 412  
Amphimax/412 - Excepté | 20.02.2024 | 27.02.2024 | 05.03.2024 | 12.03.2024 | 26.03.2024 | 09.04.2024 | 16.04.2024 | 23.04.2024 | 30.04.2024 | 07.05.2024 | 14.05.2024 | 21.05.2024 | 28.05.2024

Cours

Semestre de printemps
3 heures par semaine
24 heures par semestre
Hebdomadaire
Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 3

Objectif

 

 

Au terme du cours, l’étudiant e :

 

-      possédera l’appareil théorique et analytique permettant d’identifier la nécessité d’une intervention publique ;

 

-      pourra concevoir les différentes modalités d’intervention publique et de déterminer s’il y en a une plus efficace que les autres ;

 

-      sera familiarisé e avec les règles procédurales et de présentation des budgets et des comptes publics ;

 

-      comprendra mieux comment évaluer le fonctionnement de l’Etat dans la réalité ;

 

-      saura évaluer la situation d’une collectivité publique à l’aide d’indicateurs financiers.

 

 

 

Contenu

 

Dans ce cours, nous allons changer de perspective sur les marchés et discuter de l'existence d'inefficacités économiques en l'absence d'intervention publique. Nous allons progressivement relâcher les hypothèses très fortes de la concurrence pure et parfaite. Nous étudierons les conséquences de la présence d'effets externes, puis nous développerons l'analyse de biens publics. Ensuite, nous nous placerons dans le cadre de la concurrence imparfaite avec les situations de monopole naturel. L'étude des problèmes informationnels et des asymétries d'information achèvera le panorama des raisons économiques de l'intervention de l'Etat.

 

 

 

Il sera montré qu'il n'existe pas une solution unique aux défaillances du marché mais une grande variété de solutions, et la question clé deviendra de savoir quelle est la réponse institutionnelle la plus appropriée ou la moins défaillante pour corriger ces défaillances, tout en sachant que l'hypothèse de régulateur bienveillant, garant de l'intérêt général, peut être remise en cause.

 

 

 

Bien souvent la réponse institutionnelle implique d’une manière ou d’une autre le budget de l’Etat. La mise au budget de moyens financiers est le préalable à la mise en œuvre de toute politique publique : pas de budget, pas d’intervention de l’Etat. Pendant du budget, les comptes sont l’élément central de la redevabilité des pouvoirs publics vis-à-vis des citoyennes et des citoyens. Ils apportent bien souvent l’information clef pour évaluer n’importe quelle politique publique. Budgets et comptes sont donc au cœur du système d’information de l’Etat. Le budget et les comptes de l’Etat répondent à des règles procédurales et à des règles de présentation strictes. Ces règles seront exposées et pratiquées dans le cadre du cours.

 

 

 

Budgets et comptes renvoient immanquablement à la problématique de la situation financière de l’Etat. La viabilité financière est en effet nécessaire pour inscrire les politiques publiques dans la durée. C’est pourquoi les participant e s au cours auront également le loisir de se familiariser avec les principaux indicateurs financiers permettant d’évaluer la situation financière d’une collectivité publique.

 

 

 

En filigrane, indépendamment de toute référence idéologique à un moins ou un plus d'Etat, c'est la définition d'un mieux d'Etat qui s'impose comme objet d'analyse pour l'économiste, le politiste ou l'expert en science administrative qui cherche à établir les limites de l'Etat. Ce cours s'inscrit dans cette perspective de redéfinition des prérogatives de la puissance publique, autrement dit du scope of government.

 

Evaluation

La présence est requise dès le début de la 1ere séance de cours. Les inscriptions en cours de semestre ne sont pas admises.

Examen :Document à rendre.
Rattrapage : travail personnel à rendre selon conditions transmises par les professeurs.

Bibliographie

 


-       ADMINISTRATION FEDERALE DES FINANCES : Principes applicables à la gestion des finances, Berne, AFF, 2016 [téléchargeable].

 


-       AGHION P., ALGAN Y., CAHUC P, and SHLEIFER A. (2010), Regulation and distrust, Quarterly Journal of Economics 125 (3): 1015-1049.

 


-       BOZIO A. : Economie des politiques publiques, Dalloz, Paris, 2010.

 


-       GRUBER J. : Public Finance and Public Policy, Worth, 2013 (4th ed.).

 


-       LEACH J. : A Course in Public Economics, Cambridge University Press, 2004.

 


UtilisationCode facultéStatutCrédits Enseignements supplémentaires MA en Politique et Management Publics (2013 ->) ›› Enseignements supplémentaires MA en Politique et Management PublicsOptionnel3.00Maîtrise universitaire en Politique et Management Publics, 1ère année (2013 ->) ›› Economie publiqueObligatoire3.00Plan libre en Politique et Management Publics (2018 ->) ›› Plan libre idheapOptionnel3.00Plan libre idheap (2013 ->) ›› Plan libre idheapOptionnel3.00

Unicentre - CH-1015 Lausanne - Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Canton de Vaud
Swiss University