UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Lecture critique : Le métalangage littéraire : ressource et objet de la critique. Stylistique et Rhétorique - 2

Critical analysis : Metalanguage as a tool and a subject in literary studies. Stylistics and Rhetoric.

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Thibaud Mettraux, François Rosset
Intervenant(s): -

Période de validité: 2019 -> 2019

Pas d'horaire défini.

Travaux pratiques

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Objectif

Il pèse parfois, sur nos disciplines, un double soupçon d'inactualité : c'est d'un côté le paradigme de la crise qui invite à reformuler souvent, depuis le no 3 de la revue "Langue française" (1969), le diagnostic d'une mort de la stylistique (qui, à mesure des décennies, ne serait pas même parvenue à définir son propre objet). Quid alors de la rhétorique, « restreinte », selon le célèbre mot de Genette (1970), déchue selon Guiraud (1979), et que l'on estime parfois détrônée... par la stylistique ?
On connaît, de l'autre côté, la méfiance que suscitent les analyses formelles, que l'on suspecte de tuer l'oeuvre littéraire, en la réduisant à un métalangage abscons et rigoureux qui la dépossèderait de toute vitalité.
Répondre du second soupçon revient à délégitimer le premier : si c'est du métalangage dont certains se défient, il s'agira de voir comment celui-ci ne constitue pas seulement une ressource, mais avant tout un objet concret du discours critique, appréhendable dans son historicité propre et dont la description varie selon les champs et les perspectives de recherche. Pour prendre le problème à rebours, accuser le métalangage littéraire de dévitaliser le texte, c'est aussi nier la vitalité propre de ce métalangage, ce que l'on se refusera de faire ici.

Ces travaux pratiques entendent confronter à la lecture critique de textes critiques et permettront tout à la fois de dialoguer avec certains grands auteurs de la tradition et de se familiariser avec les problèmes et les méthodes actuels en stylistique et en rhétorique.

Contenu

Trois grandes questions jalonneront notre parcours : quel est le support d'attribution d'un observable formel ? Comment construire un observable ? Peut-on penser une critique formelle évaluative ?

Séances d'introduction - animées par l'enseignant
1. Stylistique et Rhétorique : une gémellité conflictuelle ?
2. Métalangage et langue littéraires : quelle place pour nos disciplines au sein des sciences du langage ?

Attribuer un observable - présentations des étudiants
3. Une stylistique auteuriste ? - Leo Spitzer
4. Quel moteur pour le changement stylistique ? - Gilles Philippe
5. La possibilité d'une stylistique des genres - Alain Guyot
6. Style et identité communautaire : écriture gay ? - Éric Bordas

Construire un observable - présentations des étudiants
7. Les tropes à l'épreuve d'une sémantique interprétative - François Rastier
8. Apport de l'outil informatique - Dominique Legallois, Thierry Charnois et Thierry Poibeau
9. Le témoignage des imaginaires littéraro-langagiers - Ilaria Vidotto [en présence de l'auteure]
10. Rhétorique et littérature : quelle filiation historique ? - Dominique Kunz Westerhoff [en présence de l'auteure]

Vers une critique évaluative ? - présentation des étudiants
11. Vices de style - Anne-Pascale Pouey-Mounou
12. (Re)penser une stylistique d'amélioration - Pierre Bayard

Evaluation

BA 2013 : VC

Les modalités d'évaluation seront présentées dans le détail lors de la première séance ; elles sont homogènes dans les divers enseignements optionnels de lecture critique.
- 4 présentations orales de 15 min. (en principe en binôme)
- 1 compte rendu problématisé de 15'000 signes (espaces compris, sans les notes) portant sur un article du corpus non présenté oralement et mobilisant au moins deux autres textes du semestres ; à rendre le 15.05.2020 par mail à l'enseignant.

Bibliographie

Les premières séances, animées par l'enseignant, reposeront notamment sur quelques articles essentiels dont la lecture en amont du semestre ou lors des premières semaines est particulièrement indiquée : BARTHES Roland, « L'ancienne rhétorique. Aide-mémoire », Communications, no 16, 1970, p. 172-223. (https://www.persee.fr/doc/comm_0588-8018_1970_num_16_1_1236) COMPAGNON Antoine, « 'Chassez le style par la porte, il rentrera par la fenêtre' », Littérature, no 105, 1997, p. 5-13. (https://www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1997_num_105_1_2428) JENNY Laurent, « Les figures de rhétorique », Méthodes et problèmes [cours d'initiation en littérature française moderne], 2003. Genève : Département de français moderne. (https://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/frhetorique/frintegr.html) JENNY Laurent, « Le style », Méthodes et problèmes [cours d'initiation en littérature française moderne], 2011. Genève : Département de français moderne. (https://www.unige.ch/lettres/framo/enseignements/methodes/pdf/14-Le_Style.pdf) SCHAEFFER Jean-Marie, « La stylistique littéraire et son objet », Littérature, no 105, 1997, p. 14-23. (https://www.persee.fr/doc/litt_0047-4800_1997_num_105_1_2429)

Exigences du cursus d'études

Latin selon règlement de la Faculté

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/fra/

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15