UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

Les peurs du cinéma : discours et représentations

Fears in Film: texts and representations

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Mireille Berton
Intervenant(s): -

Période de validité: 2020 -> 2020

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire

Semestre de printemps
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

LE COURS SE DONNE PAR ZOOM (voir le lien ci-dessous)

À l'heure où la crise sanitaire donne un nouvel élan aux fictions destinées à purger des peurs collectives relatives à une mort par contagion (pensons à Contagion de Steven Soderbergh), ce cours-séminaire propose d'examiner les peurs du cinéma sous trois angles distincts et complémentaires :
o la peur du cinéma (et plus largement des médias audiovisuels dont on craint l'influence néfaste en termes psychologiques et physiologiques)
o la peur dans la salle de cinéma (quand l'objet de la peur diégétique fait irruption dans l'espace spectatoriel)
o la peur au cinéma, à savoir les représentions filmiques de la peur.

L'enjeu consiste à se saisir d'un concept un peu flou et diffus pour examiner ses fonctions sociales et politiques dans le cadre d'un discours, d'une pratique, d'un genre, d'un mouvement, d'une catégorie de films, etc. donnés. Sur la base d'études de cas jugés emblématiques à défaut d'être exhaustives, on propose d'examiner les peurs du cinéma sous ses différentes facettes - la peur de l'autre, des médias, du futur, de la maladie, du conflit géopolitique, etc., tout en soulevant des questions méthodologiques (comment filmer, représenter, suggérer, thématiser, promouvoir, interpréter, etc. la peur ?).

Le cours-séminaire s'articulera autour de trois types de séances :
- des séances de cadrage qui introduisent à la problématique et aux questions de méthodes
- des séances avec des présentations d'invité·e·s extérieur·e·s sur une question ou un corpus particuliers
- des séances avec des exposés d'étudiant·e·s (TA) réalisés sur un sujet de leur choix et à partir d'une problématique discutée d'entente avec l'enseignante.

o 24 mars, Jan Blanc (Université de Genève) : Un art sublime est-il possible ?
o 14 avril, Mélanie Boissonneau (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) : Scream Queen : une pin-up au service de l'horreur ?
o 21 avril, Dick Tomasovic (Université de Liège) : La peur de la peur (le cas de Wes Craven)
o 5 mai, Alexandre Tylski (réalisateur, Université Toulouse-Jean Jaurès) : Aux sources de l'effroi. Musique et film d'horreur

Programme des séances

Séance 1 - 24 février 2021
Présentation de la problématique, de l'organisation et des modalités d'évaluation

Séance 2 - 3 mars 2021
La peur du cinéma

Séance 3 - 17 mars 2021
« Comment j'ai terrifié l'Amérique » : les gimmicks films de William Castle

Séance 4 - 24 mars 2021 - Jan Blanc (Université de Genève)
Un art sublime est-il possible ?

Séance 5 - 31 mars 2021
Les vertus prophylactiques de la peur : l'exemple du film catastrophe

Séance 6 - 14 avril 2021 - Mélanie Boissonneau (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle)
Scream Queen : une pin-up au service de l'horreur ?

Séance 7 - 21 avril 2021 - Dick Tomasovic (Université de Liège)
La peur de la peur (le cas de Wes Craven)

Séance 8 - 28 avril 2021
La peur de l'autre : le cas de la différence raciale

Séance 9 - 5 mai 2021 - Alexandre Tylski (réalisateur, Université Toulouse-Jean Jaurès)
Aux sources de l'effroi. Musique et film d'horreur

Séance 10 - 12 mai 2021
La peur du déclassement social : l'exemple du film de fantôme contemporain

Séance 11 - 19 mai 2021
La peur des médias de communication : de The Ring à Black Mirror

Séance 12 - dernière semaine : mini-colloque (date à fixer)

Evaluation

Le cours-séminaire accorde la priorité aux travaux oraux.

Pour obtenir la validation du cours, on attend des étudiant·e·s
- une présence régulière au cours
- une participation active aux séances
- et à choix :
o la formulation de 3 ou 4 questions adressées à l'une des intervenant·e·s extérieur·e·s
o la formulation de 3 ou 4 questions adressées à l'un des étudiant·e présentant un exposé oral (TA) dans le cadre du mini-colloque conclusif (auquel tous les étudiant·e·s participent)
o la synthèse d'une séance sans invité·e la semaine suivante (présentation des éléments les plus importants et non résumé de tout ce qui a été dit) (max. 5-7 minutes)

En cas de participation jugée insuffisante, l'étudiant·e aura à rendre une synthèse de séance (à choix).

TA (2 crédits ou plus)
Travail personnel à présenter à la fin du cours, lors d'un mini-colloque, sur la base d'un sujet et d'une problématique choisis d'entente avec l'enseignante. Les étudiant·e·s peuvent s'inspirer d'une liste de sujets proposés ou alors soumettre un autre thème.

Les étudiant·e·s de l'UZH réalisant un Master dans le Programme avec spécialisation sont encouragé·e·s à réaliser cette présentation orale dans le cadre de ce mini-colloque, éventuellement en anglais si souhaité. Ils·elles peuvent toutefois aussi rendre un travail écrit de 4 à 5 pages maximum (environ 10'000 signes, espaces compris) sur la base d'un sujet de leur choix précisé d'entente avec l'enseignante. Ce travail écrit peut être rendu en français, en allemand ou en anglais, et doit être rendu au plus tard trois semaines après la fin du cours (en juin 2021).

Examens (dissertation de 6 heures) (en lien éventuellement avec un TA)

Bibliographie

BERENSTEIN, Rhona J., Attack of the Leading Ladies. Gender, Sexuality, and Spectatorship in Classic Horror Cinema, New York, Columbia University Press, 1996. CHEVALIER-CHANDEIGNE, Olivia, La philosophie du cinéma d'horreur. Effroi, éthique et beauté, Paris, Ellipses, coll. Culture Pop, 2014. CLOVER, Carol J., Men, Women and Chain Saws. Gender in the Modern Horror Film, Princeton, Princeton University Press, 1992. CORBER, Robert J., In the Name of National Security: Hitchcock, Homophobia and the Political Construction of Gender in Postwar America, Durham-Londres, Duke University Press, 1993. DUFOUR, Éric, Le cinéma d'horreur et ses figures, Paris, Presses universitaires de France, 2006. GRANT, Barry Keith (dir.), The Dread of Difference. Gender and the Horror Film, Austin, University of Texas Press, 1996. GRANT, Barry Keith & SHARETT, Christoph (dir.), Planks of Reason. Essays on the Horror Film, Lanham-Toronto-Oxford, The Scarecrow Press, 2004. GRIM, Olivier, Mythes, monstres et cinéma. Aux confins de l'humanité, Grenoble, Presses universitaires de Grenoble, 2008. GUIDO, Laurent (dir.), Les peurs de Hollywood. Phobies sociales dans le cinéma fantastique américain, Lausanne, Antipodes, 2006. HANICH, Julian, Cinematic Emotion in Horror Films and Thrillers. The Aesthetic Paradox of Pleasurable Fear, New York, Routledge, 2010. KAWIN, Bruce F., Horror and the Horror Film, Londres-New York, Anthem Press, 2012. KEANE, Stephen, Disaster Movies. The Cinema of Catastrophe, Londres-New York, Wallflower, coll. Short Cuts. Introduction to Film Studies, 2006 [2001]. JANCOVICH, Mark, Rational Fears, Manchester, Manchester University Press, 1996. LACEFIELD, Kristen (dir.), The Scary Screen: Media Anxiety in The Ring, Farnham, Ashgate, 2010. LOWENSTEIN, Adam, Shocking Representation. Historical Trauma, National Cinema, and the Modern Horror Film, New York, Columbia University Press, 2005. PHILIPPS, Kendall R., Projected Fears. Horror Films and American Culture, Londres-Westport, Praeger, 2005. PIERSE, Alison, After Dracula. The 1930s Horror Film, Londres-New York, I.B. Tauris, 2013. WELLS, Paul, The Horror Genre. From Beelzebub to Blair Witch, Londres-New York, Wallflower, coll. Short Cuts. Introduction to Film Studies, 2000. WOOD, Robin, Hollywood from Vietnam to Reagan, New York, Columbia University Press, 2003 [1986]. YOUNG, Lola, Fear of the Dark. "Race", Gender and Sexuality in the Cinema, Londres-New York, Routledge, 1996.

Informations supplémentaires

https://unil.zoom.us/j/98824836590

Canton de Vaud
Swiss University
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15