UNIL
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Fiche de cours
Français | English   Imprimer   

Fiche de cours

La femme fatale au cinéma

The Cinematic Femme Fatale

Faculté de gestion: Faculté des lettres

Responsable(s): Mireille Berton
Intervenant(s): -

Période de validité: 2020 -> 2020

Pas d'horaire défini.

Cours-Séminaire (optionnel)

Semestre d'automne
2 heures par semaine
28 heures par semestre

Langue(s) d'enseignement: français
Public: Oui
Crédits: 0

Contenu

Le cours se donne en ligne via Zoom

Remarque concernant l'enregistrement des séances
Les cours ne sont pas enregistrés, et ce pour plusieurs raisons :
- Le cours prend la forme de séminaires de discussion ; fournir un enregistrement des séances ne remplace pas la participation aux échanges, même si un certain nombre d'informations peuvent être communiquées par ce biais. Le P.V. apparaît, sous cet angle, comme une meilleure alternative - mais seul l'usage pourra le confirmer.
- Les enregistrements présentent un certain nombre d'inconvénients, à commencer par laisser des traces (problème de sécurité) et à surcharger les serveurs (problème écologique).
- Surtout : c'est une manière de résister à l'obligation d'entrer dans une supposée « normalité » alors qu'on nous impose des mesures exceptionnelles. Car en aucun ces conditions de travail en ligne ne doivent devenir une nouvelle norme. La « normalité » de l'enseignement universitaire doit rester la coprésence entre enseignants·es et étudiants·es, de sorte à préserver un lien social indispensable à l'acquisition du savoir.
- Si l'enregistrement s'avère indispensable pour une raison justifiée, l'étudiant-e s'engage à signer un document qui garantit l'usage strictement privé de celui-ci.

Descriptif

Ce cours propose d'étudier les enjeux de la femme fatale qui constitue a priori un stéréotype défini par certains traits caractéristiques : sexualité décomplexée, désir d'ascension sociale, duplicité, morale douteuse, tendance à la manipulation, agressivité, opacité, beauté conventionnelle, etc. Associée régulièrement à la (sur)sexualité, au danger et à la déchéance masculine, elle a cependant de multiples facettes qui rendent difficile toute appréhension univoque.
En réalité, la femme fatale est complexe et polysémique, susceptible de s'adapter à différents contextes de production, tout en invitant à des interprétations potentiellement contradictoires. Selon les situations et les grilles des lectures, elle peut être vue comme l'indice d'un discours misogyne (car façonnée par les fantasmes masculins et bridée dans son désir d'émancipation) ou féministe (car dotée d'une agentivité, y compris sur le récit) ; être l'objet d'une stigmatisation (car punie pour avoir défié les normes identitaires et sociales) ou d'une valorisation (car bénéficiant d'une liberté d'action et d'expression).
Il s'agira donc de souligner le caractère non seulement malléable de la catégorie « femme fatale », mais aussi sa dimension très construite, dans le sens où elle opère comme un véhicule de signification, comme une construction discursive variable selon les époques, les genres, les films, et surtout le prisme idéologique par lequel elle est saisie.
Afin de faciliter l'analyse, on propose de resserrer la focale sur le film et noir et ses résurgences dans le néo-noir du cinéma américain contemporain - cette perspective offrant la possibilité de comparer des corpus sur l'axe tant synchronique que diachronique, et ainsi d'observer simultanément des continuités et des ruptures.
Le cours-séminaire sera basé sur le principe de la classe inversée qui vise à construire le savoir à partir de la réflexion des étudiant·e·s et à travers la discussion et l'échange. Cela suppose de chacun et de chacune de prendre le temps de voir les films au programme et de lire les textes, même de manière transversale.

Informations supplémentaires

http://www.unil.ch/cin

Unicentre - CH-1015 Lausanne - Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Canton de Vaud
Swiss University