UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

MA - Sciences sociales (Programme en SSP), Discipline secondaire
MA - Spécialisation 'Les arts et la Suisse : frontières, territoires, identités' (2015->)
MA en Humanités Numériques, Etudes théologiques
BA - Italien, propédeutique (2013 ->)

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Maîtrise universitaire ès lettres, Sciences sociales (Programme en SSP), Discipline secondaire (2007 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Maîtrise universitaire ès lettres, Sciences sociales (Programme en SSP), Discipline secondaire - M12266 - Obligatoire - Crédits: 30.00

    Niveau : Maîtrise
    Description : Ce programme est accessible aux étudiants de la Faculté des lettres inscrits dans un programme de Maîtrise et ayant effectué au Bachelor soit une majeure, soit une mineure en Sciences sociales.

     

    Les étudiants doivent valider 30 crédits ECTS dans la liste d'enseignements à choix ci-dessous.


    • Sciences sociales pour étudiants de Lettres (MA), Module principal - M12329 - Obligatoire - Crédits: 30.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Niveau : Maîtrise
      Description : Valider 30 crédits parmi les enseignements à choix.
      L'effectif des séminaires mentionnés ci-dessous est limité à 30 participants par séminaire, conformément à la Directive 3.3a du Décanat. Les inscriptions se déroulent en ligne (www.unil.ch/inscriptions), comme pour tous les autres enseignements, et son prises en compte par ordre d'arrivée.
      Enseignements donnés tous les deux ans:
      - «Microsociologie du parcours de vie familial», non donné en 2021-22;
      - «Les familles en Europe: formes, tendances et défis sociaux», non donné en 2021-22;
      - «Genre et orientations scolaires et professionnelles», non donné en 2021-22.

      Les étudiants ayant déjà validé l'ancien cours "Genre, droit et justice" à 9 crédits ECTS, ne peuvent pas suivre ni inscrire "Politique du genre et de la sexualité" (6 ECTS) ni "Clinique genre et droits humains" (6 ECTS).


 

Maîtrise universitaire ès Lettres, Histoire de l'art, Programme de spécialisation "Les Arts et la Suisse : frontières, territoires, identités" (Dès 2015A) (2015 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
    • Théories - M27969 - Obligatoire - Crédits: 10.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-HART-10
      Niveau : Maîtrise
      Description : L'étudiant doit obtenir un total de 10 crédits ECTS dans le cadre de ce module, c'est-à-dire 5 dans chaque enseignement. L'enseignement hors Section constitue une ouverture vers des disciplines autres que l'histoire de l'art. L'étudiant choisit un ou plusieurs enseignements au sein de l'offre facultaire ou de celle d'autres Hautes Ecoles, en accord avec le responsable du programme de spécialisation et de ceux des Hautes Ecoles d'accueil. Dans le cadre de l'enseignement en Section, l'étudiant suit un cours ou un séminaire au sein de la Section d'histoire de l'art de l'Université de Lausanne. Cet enseignement doit être choisi au sein de l'offre de la Section au niveau de la Maîtrise. Ces enseignements doivent aider l'étudiant à établir un cadre théorique propice à l'élaboration de son projet. Ils peuvent être consacrés à une thématique suisse, à un sujet pertinent pour le projet ou présenter une approche ou méthode jugée utile. Le module MA-SPEC-HART-10, à la fois disciplinaire et interdisciplinaire, doit permettre à l'étudiant de se doter des outils nécessaires pour développer une réflexion critique et approfondie sur une problématique liée à l'art en Suisse, situer les oeuvres dans des contextes régionaux, nationaux et internationaux en vue d'une compréhension historique, culturelle et sociale des phénomènes artistiques, percevoir les relations entre les différents acteurs de la création et la réception de l'art en Suisse et parvenir à une représentation critique de la géographie artistique helvétique.



      L'étudiant s'inscrit à un enseignement hors Section ainsi qu'à un enseignement choisi dans l'offre de la Section et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

    • Pratiques - M27970 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-HART-20
      Niveau : Maîtrise
      Description : Une journée d'introduction précise les enjeux du programme du module. Dans le cadre de celui-ci, l'étudiant effectue, en accord avec le responsable du programme, un stage dans une institution suisse dont la spécialisation convient à son sujet de recherche. Il peut éventuellement remplacer le stage par un autre exercice d'égale importance, comme la rédaction d'un article scientifique, la participation à la réalisation d'une exposition ou la rédaction d'un texte destiné à être publié. Enfin, sur la base de ce travail et en tenant compte d'un thème défini pour le semestre en cours, l'étudiant prépare une intervention à présenter dans le cadre d'un colloque réunissant l'ensemble des étudiants inscrits au programme de spécialisation, des enseignants et, en fonction des besoins, des intervenants externes.



      Le module MA-SPEC-HART-20 doit permettre à l'étudiant de comprendre le fonctionnement des milieux professionnels ou institutionnels dans lesquels il doit s'inscrire. Le stage le confronte aux différentes institutions suisses dans le domaine artistique. Le colloque final lui permet d'évaluer cette expérience et d'en discuter devant un public.


      La durée du stage peut varier, en fonction du projet élaboré et des exigences de l'institution d'accueil, mais doit en principe s'étendre sur une durée minimale de 250 heures (environ six semaines), et se conclut par la rédaction d'un rapport d'au moins 20'000 signes, le tout correspondant à 15 crédits ECTS. Le rapport doit être expertisé par l'institution d'accueil et validé par l'enseignant responsable. Il est vivement conseillé d'organiser le stage en fonction du sujet abordé dans le cadre du mémoire de Maîtrise. Si le stage est réalisé dans le cadre d'une institution de l'Etat de Vaud, la durée du stage est de 160 heures maximum auxquelles s'ajoutent environ 100 heures pour la rédaction du travail de stage. Dans ce cas, l'étudiant est également amené à réaliser un travail supplémentaire d'un volume de 5 crédits dont la forme et le contenu sont à discuter avec l'enseignant.


      L'étudiant s'inscrit à un stage et remplit les conditions fixées pour la validation qui lui est associée. Il s'inscrit également à la journée d'introduction et au colloque interne et remplit les conditions fixées pour les validations qui leur sont associées.

 

Maîtrise universitaire en humanités numériques, études théologiques (Dès 2016A) (2016 ->)

Exigences du cursus d'études :La Maîtrise universitaire en humanités numériques Lettres (120 crédits ECTS) comprend deux programmes de 60 crédits ECTS: un programme commun en "cultures, sociétés et humanités numériques" (60 crédits ECTS) et un programme correspondant à une discipline choisie parmi celles proposées par les trois facultés partenaires, composée d'une partie d'enseignements (30 crédits ECTS) et d'un mémoire de Master (30 crédits ECTS).
  • Maîtrise universitaire en humanités numériques, études théologiques - M29208 - Obligatoire - Crédits: 60.00

    Niveau : Maîtrise
    Description : Dans tout le document :



    Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


    Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


    Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.



    Présentation de la discipline


    Présentation générale du plan d'études « Sciences de l'Antiquité »


    Le plan d'études de la Maîtrise universitaire ès Lettres (Master) en sciences de l'Antiquité regroupe quatre disciplines enseignées à la Section d'Archéologie et des Sciences de l'Antiquité (ASA), à savoir : l'archéologie, l'histoire ancienne, le grec ancien et le latin.


    Le plan d'études est ouvert aux titulaires d'un Baccalauréat universitaire (Bachelor) qui inclut une ou plusieurs de ces disciplines à hauteur de 60 crédits ECTS au moins. Ce cursus est également ouvert aux titulaires d'un Bachelor incluant une discipline antique qui ne figure pas parmi les matières enseignées à l'ASA (p. ex. Égyptologie, Proche-Orient ancien ou Préhistoire).


    L'approche interdisciplinaire constitue la ligne de force de ce plan d'études, qui met en valeur la collaboration et la complémentarité entre les composantes de l'ASA et qui propose un certain nombre d'enseignements pilotés par des enseignants provenant des différentes composantes des Sciences de l'Antiquité. Toutefois, cette approche interdisciplinaire se conjugue avec une orientation disciplinaire, par le biais de certains enseignements et par le biais du mémoire de Master.


    Le plan d'études « Sciences de l'Antiquité » et le Master ès Lettres


    Dans le cursus de Master ès Lettres, le plan d'études « Sciences de l'Antiquité » peut être choisi en discipline principale ou en discipline secondaire. Cependant, les étudiants qui avaient comme disciplines du Bachelor deux disciplines enseignées à l'ASA ne peuvent pas choisir au Master les « Sciences de l'Antiquité » à la fois en discipline principale et en discipline secondaire. Ces étudiants sont invités à choisir dans leur cursus la discipline principale « Sciences de l'Antiquité » (60 crédits), complétée par le programme de renforcement (30 crédits) ; les enseignements du programme de renforcement peuvent être choisis (en totalité ou partiellement) dans l'offre de l'ASA. Si le contenu du programme de renforcement est équivalent à l'une des orientations disciplinaires du plan d'études en « Sciences de l'Antiquité » et que cette orientation disciplinaire se trouve correspondre à une branche enseignable au niveau Secondaire I ou II, une attestation d'équivalence à faire valoir à l'entrée à la HEP peut être obtenue, si nécessaire, auprès du Secrétariat des étudiants.


    Le plan d'études « Sciences de l'Antiquité » et les langues anciennes


    Des connaissances de base dans une langue ancienne au moins (latin ou grec ancien) sont requises pour suivre le plan d'études de cette discipline. L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité (réalisée par exemple lors de son cursus de Baccalauréat universitaire) est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin ou en grec ancien (à choix). Dans le cas d'une orientation de Master en latin ou en grec ancien, il incombe aux étudiants qui n'ont pas choisi la langue concernée comme discipline au Baccalauréat universitaire (au moins 60 crédits) de se mettre à niveau (le programme de mise à niveau s'établit d'entente avec le responsable de la discipline concernée). Les étudiants qui envisagent de choisir les « Sciences de l'Antiquité » comme discipline principale de Master sont vivement encouragés à étudier une deuxième langue antique. Les étudiants peuvent s'initier à cette seconde langue dans le cadre du programme de renforcement (crédits compris dans les 90 ou 120 crédits de la Maîtrise) ou éventuellement en plus de leur cursus de Master (crédits non compris dans les 90 ou 120 crédits du Master).



    Résumé des objectifs de formation


    Au terme de leur formation et en plus des compétences acquises au Bachelor, les étudiants seront aptes à :


    Objectifs de formation valables pour l'ensemble du programme ASA

    • formuler des axes de recherche et des hypothèses originales sur une problématique liée à l'Antiquité, sous la supervision d'un enseignant, en tenant compte de l'état de la recherche,

    • tester la pertinence de ces axes sur un ou plusieurs corpus antiques (images, textes, objets, etc.) de grande ampleur (dans le cadre de séminaires et en particulier du mémoire, ce qui suppose de travailler dans la durée),

    • interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,

    • identifier et utiliser à bon escient les instruments pratiques, théoriques et méthodologiques nécessaires à la conduite d'un travail académique,

    • comparer des hypothèses ou des théories en objectivant les positions idéologiques ou historiographiques qui les sous-tendent et en adoptant une attitude critique,

    • exprimer des idées complexes, d'origines et de formes diverses, de manière claire et cohérente, synthétique, structurée et argumentée, par écrit et par oral, dans le registre académique requis (formulation, vocabulaire spécifique, système de références, etc.),

    • rédiger des travaux répondant aux critères scientifiques et, dans le cas du mémoire, un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus,

    • consolider, mettre en relation et articuler les connaissances acquises tout au long du parcours universitaire (Bachelor et Master) et confronter différentes approches, notamment dans une perspective interdisciplinaire entre les différentes disciplines des sciences de l'Antiquité,

    • communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,

    • développer des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant,

    • travailler de manière autonome, en documentant ses résultats, en identifiant ses faiblesses et en définissant des stratégies d'amélioration.


    Objectifs de formation spécifiques à l'Histoire ancienne et à l'Archéologie

    • Utiliser une langue ancienne au moins (si possible deux) pour analyser une documentation de première main,

    • proposer une lecture renouvelée des sources, des objets, des terrains ou des genres/typologies, etc., déjà bien étudiés, en se fondant sur des thématiques et des problématiques originales, en s'aidant de celles qui ont été présentées dans le cadre des enseignements du programme,

    • appréhender de manière critique des sources, des objets ou des domaines de recherche sur lesquels n'existe que peu ou pas de littérature secondaire,

    • analyser les phénomènes culturels et les codes sociaux d'autres périodes historiques (notamment en histoire contemporaine) pour les comparer à ceux en vigueur à l'époque antique,

    • faire valoir des compétences transposables dans le monde professionnel, en s'appuyant sur les expériences réalisées en cours de leur études par le biais de stages dans les secteurs de la médiation culturelle.


    Objectifs de formation spécifiques au Grec ancien et au Latin

    • s'appuyer sur des connaissances élargies de langue grecque ou latine pour conduire des analyses de textes approfondies,

    • utiliser de manière pertinente les nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné, en évaluant la pertinence et la qualité des informations collectées,

    • inscrire des phénomènes culturels, littéraires ou linguistiques dans une perspective de transmission et de réception à l'intérieur du monde gréco-latin et de la tradition occidentale,

    • mettre en relation des savoirs acquis dans des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes pour enrichir leur perception des littératures et cultures grecques et latines,

    • élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus littéraire ou d'une problématique culturelle ou anthropologique, en adoptant un regard critique sur les objets étudiés, les analyses antérieures et la démarche suivie,

    • mettre en oeuvre toutes leurs compétences et connaissances en vue d'éditer, traduire et/ou commenter un texte inédit ou peu étudié, ou de rédiger un bref article sur une problématique originale.
    • Branche A - M29425 - Obligatoire

      Niveau : Maîtrise
      Description : Dans ce modules (Branche A), l'étudiant s'inscrit à deux Cours-Séminaire principaux.
      Chaque enseignement est évalué indépendamment. L'étudiant s'inscrit à chaque évaluation liée aux enseignements auxquels il est inscrit. Il présentera ses évaluations à la session de janvier / février pour des enseignements suivis au semestre d'automne, à la session de juin / juillet ou d'août / septembre pour des enseignements suivis au semestre de printemps.
    • Branche B - M29433 - Obligatoire

      Niveau : Maîtrise
      Description : Dans ce module (Branche B), l'étudiant s'inscrit à un Cours-Séminaire principal et une recherche personnelle dirigée (RPD).
      L'étudiant ne peut s'inscrire qu'à une seule RPD par branche. Pour s'y inscrire il doit avoir validé au moins un cours-séminaire principal dans la branche concernée.
      Chaque enseignement est évalué indépendamment. L'étudiant s'inscrit à chaque évaluation liée aux enseignements auxquels il est inscrit. Il présentera ses évaluations à la session de janvier / février pour des enseignements suivis au semestre d'automne, à la session de juin / juillet ou d'août / septembre pour des enseignements suivis au semestre de printemps.

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Italien (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


La discipline Italien a pour objet l'étude de la littérature en langue italienne du XIIIe au XXIe siècles et l'étude de l'italien dans le cadre de l'étude des langues romanes. En littérature, une attention particulière est accordée aux aspects textuels, linguistiques, stylistiques, métriques et philologiques, toujours rapportés à leur cadre culturel, historique et social. Les documents linguistiques sont analysés dans leurs aspects historiques, géographiques, sociaux et contextuels, en portant une attention particulière aux expressions littéraires. Le parcours de formation vise également à familiariser les étudiants avec les outils de la discipline et à développer une connaissance et une conscience critique et historique de la littérature, de la langue et des diverses formes de l'interprétation au fil des siècles.


Une connaissance préliminaire de la langue italienne, nécessaire pour cette étude, sera perfectionnée et enrichie.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « italien ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin.


L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin est dispensé de la mise à niveau en latin.


Le programme de mise à niveau doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15