UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

BA - Complément de formation en langues classiques, Latin, année I (2013 ->)
Attestation 40 ECTS en Français moderne (2019)
MA - Science politique (Programme en SSP), Discipline secondaire
MA - Spécialisation 'Culture, civilisation et résurgences du Moyen Age' (2014 ->)

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Complément de formation en langues classiques, Latin, BA, Année I (Dès 2013A)) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation du programme d'études


La Faculté des lettres de l'UNIL considère qu'une connaissance de base du latin est nécessaire pour certaines disciplines. En effet, non seulement les étudiants de ces cursus peuvent être confrontés à des textes écrits en latin, mais cette langue et sa littérature constituent le cadre culturel commun dans lequel se situent la plupart des oeuvres et des faits qu'ils étudient.


En considération de ces deux points, la mise à niveau en latin vise d'une part l'apprentissage de la langue, qui se fait principalement durant la première année d'enseignement, et propose d'autre part, en seconde année, des lectures de textes latins de diverses époques offrant un aperçu général de cette culture. Dans cette seconde année, les enseignants orientent chacun leur enseignement en fonction de points de vue plus spécifiques, par exemple l'histoire ou la littérature, pour permettre aux étudiants de choisir une orientation qui corresponde à leurs intérêts.

 

Attestation de 40 crédits ECTS en Français moderne (2019 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


L'étudiant est invité à lire attentivement le Règlement en vue d'obtenir une attestation d'acquisition de crédits d'études en Faculté des lettres ainsi que, le cas échéant, la Directive du Décanat 0.21 relative à la reconnaissance par la HEP-VD d'une discipline à 40 crédits ECTS enseignable au secondaire I.

  • Attestation 40 ECTS en Français moderne - M32135 - Obligatoire - Crédits: 40.00

    Code : A40-FMOD
    Niveau : Libre Ba
    Description :



    ATTENTION : Ce plan d'études est valable pour tou·te·s les étudiant·e·s, sauf pour celles et ceux qui ont commencé ce programme avant le semestre 2019A.


    • Enseignements de base en français moderne - M32678 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

      Code : A40-FMOD-1
      Niveau : Libre Ba
      Description : Évaluation de la partie "Enseignements de base en français moderne" : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie "Enseignements de base en français moderne" est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27 (dispositions appliquées par analogie, en vertu des dispositions prévues dans le Règlement en vue d'obtenir une attestation d'acquisition de crédits d'études en Faculté des lettres, art. 4).



      La partie "Enseignements de base en français moderne" est constituée de cinq modules obligatoires : A40-FMOD-1-10 - OEuvres et genres littéraires - Récits, A40-FMOD-1-20 - Introduction à l'analyse linguistique, A40-FMOD-1-30 - Introduction à l'histoire littéraire, A40-FMOD-1-40 - Introduction à la littérature médiévale et A40-FMOD-1-50 - Pratiques de l'écrit.

      • Oeuvres et genres littéraires - Récits - M32679 - Obligatoire

        Code : A40-FMOD-1-10
        Niveau : Libre Ba
        Description : L'étudiant s'inscrit au cours obligatoire du module ainsi qu'à l'un des enseignements de travaux pratiques de son choix, et se présente à l'examen écrit intégratif correspondant.
      • Introduction à l'analyse linguistique - M32680 - Obligatoire

        Code : A40-FMOD-1-20
        Niveau : Libre Ba
        Description : L'étudiant s'inscrit au cours obligatoire du module ainsi qu'à l'un des enseignements de travaux pratiques de son choix, et remplit les conditions fixées pour l'évaluation intégrative qui leur est associée.
      • Introduction à l'histoire littéraire - M32681 - Obligatoire

        Code : A40-FMOD-1-30
        Niveau : Libre Ba
        Description : L'étudiant s'inscrit au cours obligatoire du module ainsi qu'à l'un des enseignements de travaux pratiques de son choix, et se présente à l'examen écrit intégratif correspondant.
      • Introduction à la littérature médiévale - M32682 - Obligatoire

        Code : A40-FMOD-1-40
        Niveau : Libre Ba
        Description : Le sous-module BA-FMOD-1-4010 - Introduction à la littérature médiévale s'adresse exclusivement aux étudiants qui n'ont pas le français médiéval comme discipline de Bachelor.



        Le sous-module de remplacement BA-FMOD-1-4020 s'adresse exclusivement aux étudiants qui ont aussi le français médiéval comme discipline de Bachelor.

        • Introduction à la littérature médiévale - M32685 - Optionnelle

          Code : A40-FMOD-1-4010
          Niveau : Libre Ba
          Description : L'étudiant s'inscrit au cours obligatoire du module ainsi qu'à l'un des enseignements de travaux pratiques de son choix, et se présente à l'examen écrit intégratif correspondant.
        • Introduction à la littérature romande (remplace la littérature médiévale) - M32684 - Optionnelle

          Code : A40-FMOD-1-4020
          Niveau : Libre Ba
          Description : N.B. Ce sous-module de remplacement s'adresse exclusivement aux étudiants qui ont également le français médiéval comme discipline de Bachelor.



          L'étudiant s'inscrit à l'enseignement de son choix et remplit les conditions fixées pour l'évaluation qui lui est associée.

      • Pratiques de l'écrit - M32683 - Obligatoire

        Code : A40-FMOD-1-50
        Niveau : Libre Ba
        Description : L'étudiant s'inscrit au cours obligatoire du module ainsi qu'à l'un des enseignements de travaux pratiques de son choix, et remplit les conditions fixées pour l'évaluation intégrative qui leur est associée.

 

Maîtrise universitaire ès lettres, Science politique (Programme en SSP), Discipline secondaire (2007 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études

 

Maîtrise universitaire ès Lettres, Programme de spécialisation "Culture, civilisation et résurgences du Moyen Age" (Dès 2014A) (2014 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Maîtrise universitaire ès Lettres, Programme de spécialisation "Culture, civilisation et résurgences du Moyen Age" - M27217 - Obligatoire - Crédits: 30.00

    Niveau : Maîtrise
    Description :

    Responsables : Nicolas Bock, Martine Ostorero



    Le Moyen Âge et sa réception dans la culture européenne représentent un champ d'excellence de la Faculté des Lettres. Les professeurs enseignant dans ce domaine ont réuni leurs compétences pour proposer un programme transversal qui permet aux étudiants de travailler à la pointe de la recherche actuelle.


    La formation proposée introduit à la recherche interdisciplinaire : la culture et la civilisation médiévales et renaissantes sont étudiées dans leur dimension européenne et envisagées sous leurs différentes facettes, historiques, artistiques et littéraires, au rythme d'un programme annuel. L'autre point fort de la formation est la réception de ce « long Moyen Âge » : étudier les arts et l'histoire d'une époque révolue revient à s'interroger sur les mécanismes qui assurent au passé son actualité.


    Le programme de spécialisation du Centre d'Études Médiévales et Post-Médiévales (CEMEP) permet aux participants de se lancer dans une première expérience de recherche au sein d'un groupe interdisciplinaire de collègues et entouré par plusieurs professeurs à la fois. La visée est académique, favorisant transversalité et spécialisation, mais inclut aussi des ouvertures professionnalisantes (enseignement, édition, musées, archives et bibliothèques).


    Ce programme s'adresse en principe aux étudiants qui suivent, en discipline principale de maîtrise universitaire, l'anglais, l'allemand, le français, l'italien, l'espagnol, l'histoire de l'art, l'histoire, l'histoire et sciences des religions ou la philosophie, qui ont suivi un module en médiéval à la maîtrise universitaire dans cette discipline et qui se destinent à écrire un mémoire de maîtrise universitaire concernant la culture et/ou la civilisation médiévales.


    Il a pour but l'encadrement des étudiants qui souhaitent poursuivre un travail de recherche interdisciplinaire en études médiévales. Ceci est rendu possible par le dialogue entre étudiants et spécialistes de différents domaines, et par une approche de la période médiévale qui s'ouvre à des méthodologies diverses tout en préservant les spécificités et les connaissances propres à chacun des domaines d'étude qui participent aux travaux du centre.


    Les étudiantes et les étudiants ayant suivi avec succès le programme seront aptes à :

    • mettre en relation des savoirs acquis dans leurs disciplines de base (DP ou DS) avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques diverses ;

    • pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique ;

    • réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.




    Principe de fonctionnement


    Le programme de spécialisation est composé de plusieurs éléments : les ateliers de recherche, le cours public (au printemps) et les séminaires de recherche (niveau MA) avec orientation interdisciplinaire, offerts par les différentes sections. Il est aussi possible, en remplacement d'un de ces modules, d'effectuer un travail de recherche individuelle qui développe une ou plusieurs thématiques abordées dans les ateliers ou le cours public, en vue d'une publication dans une revue scientifique (ces travaux seront dirigés et encadrés par un ou plusieurs enseignants du CEMEP, en fonction de l'intérêt de l'étudiant et des compétences des enseignants), ou encore un stage.









    Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


    N.B. Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits des évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.

















    • Cours public du CEMEP - M27258 - Obligatoire - Crédits: 4.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CCRMA-01
      Niveau : Maîtrise
      Description : Le cours public porte sur le sujet choisi pour l'année. Il est donné conjointement par des enseignants de l'Unil ou des invités externes et implique, selon les années, les branches suivantes : les langues et littératures médiévales anglaise, allemande, français, italienne et espagnole, l'histoire, l'histoire de l'art, l'histoire de la médecine, le latin médiéval (Genève) et la philosophie. Le cours public a lieu au semestre de printemps.


      L'étudiant s'inscrit à l'enseignement obligatoire et remplit les conditions fixées pour l'évaluation qui lui est associée.


      Alternative : Sur demande dûment motivée auprès des responsables du programme, un étudiant peut être autorisé à remplacer le cours public du CEMEP par un travail pratique réalisé dans le cadre d'un stage de 2-3 semaines (archives, bibliothèque ou musée): analyse, inventaire, catalogage, travail de traduction, ou par des études spécialisées dans un Centre d'études médiévales étranger : édition, travail sur les manuscrits, approfondissement thématique et interdisciplinaire d'un sujet spécifique (la liste des institutions dans lesquelles le stage peut être réalisé est à demander aux responsables du programme). Les frais pour ces stages sont, en principe, à la charge des étudiants. Si le stage a lieu à l'étranger, nous encourageons les étudiants à planifier un tel stage lors d'une année d'échange Erasmus, si leur calendrier le leur permet.

    • Ateliers de recherche du CEMEP - M27259 - Obligatoire - Crédits: 16.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CCRMA-02
      Niveau : Maîtrise
      Description : Les ateliers sont des journées d'étude conçues comme des forums de débat permettant aux étudiants et enseignants de domaines différents (histoire, littérature, histoire de l'art, philosophie, etc...) de se réunir autour d'un thème central et de discuter sur les avantages d'une approche interdisciplinaire. Les journées sont composées de deux phases: une première phase pendant laquelle les étudiants assisteront à plusieurs présentations par des spécialistes, dont au moins un invité externe (env. 30 min. chacune) ; et une deuxième phase de discussion et 'workshop' (dans l'après-midi). Les étudiants effectuent des lectures préparatoires liées aux différents sujets traités dans un atelier, et soumettent leurs réflexions / questions / problématiques aux coordinateurs et aux autres participants (via la plateforme moodle) quelques jours avant les ateliers. La partie interactive de l'atelier est en grande partie basée sur ces réflexions, et sur les réactions aux contributions du matin par les différents participants, étudiants ainsi que spécialistes. Selon les années, trois ou quatre ateliers, dont le 4e peut avoir la forme d'un colloque.


      L'étudiant s'inscrit aux quatre ateliers proposés et remplit les conditions fixées pour l'évaluation intégrative qui leur est associée.


      Alternative : Sur demande dûment motivée auprès des responsables du programme, l'étudiant peut remplacer les ateliers par une traduction ou un travail préliminaire de recherche sur la base d'un corpus médiéval ou de l'aube de la modernité. Il peut s'agir de la préparation d'un article publiable, à partir d'une thématique secondaire du mémoire de maîtrise universitaire. Il peut consister également dans un travail d'édition ou de traduction de textes médiévaux en langue moderne ou d'une traduction de textes scientifiques liés au Moyen-Âge.

    • Séminaire de recherche interdisciplinaire - M27260 - Obligatoire - Crédits: 10.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CCRMA-03
      Niveau : Maîtrise
      Description : Le séminaire enseigne à gérer l'interdisciplinarité. L'étudiant s'y familiarise avec une autre culture scientifique, voire une autre langue d'enseignement. Un enseignement "libre" permet d'élargir le choix au-delà des enseignements offerts dans le cadre du CEMEP. Le travail fourni par l'étudiant fait ressortir le caractère interdisciplinaire de sa propre recherche.


      Le cours facultatif "Histoire littéraire XI-XVI" propose un cadre de réflexion et des ressources bibliographiques générales, qui complètent les études spécifiques proposées par les séminaires de ce module. Il est validé par les travaux rendus dans les séminaires, sans rendu supplémentaire.


      L'étudiant s'inscrit à l'enseignement de son choix et remplit les conditions fixées pour l'évaluation qui lui est associée.

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15