UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

MA - Complément de formation en langues classiques, Grec ancien (2015->)
BA - Espagnol, propédeutique (2013 ->)
BA - Histoire ancienne, propédeutique (2013 ->)
BA - Complément de formation en langues classiques, Latin, année II (2013 ->)

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Complément de formation en langues classiques, Grec ancien, MA (Dès 2015A) (2015 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.

Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Complément de formation grec (MA) - M27979 - Obligatoire - Crédits: 5.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

    Code : MA-GREC-CF
    Niveau : Libre Ma
    Description : Dans tout le document :



    Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


    Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


    Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.



    Présentation du programme d'études


    La mise à niveau en grec ancien est proposée à tous les étudiants de la Faculté des Lettres. Elle est particulièrement recommandée aux étudiants, sans ou avec peu de connaissances du grec ancien, appelés à travailler sur des sources antiques (notamment en histoire ancienne, archéologie, latin, philosophie, histoire et science des religions) ; pour les étudiants en histoire ancienne et archéologie qui ne sont pas détenteurs d'une maturité (ou titre équivalent) avec latin, la mise à niveau en grec peut remplacer celle en latin. En donnant accès aux catégories de la pensée grecque, en permettant de ne pas être tributaire de l'écran que constitue toute traduction et en donnant accès à des textes non traduits, cet enseignement répond à un objectif de formation essentiel.


    L'enseignement repose à la fois sur une approche progressive et structurée de la grammaire et sur une démarche plus intuitive, par immersion dans les textes dès les premières séances, de manière à développer des automatismes dans l'analyse. Les textes abordés, en prose pour la plupart, appartiennent à des genres variés (rhétorique, historiographie, philosophie, mythographie, fiction romanesque).


    Des outils informatiques sont à disposition, notamment pour l'apprentissage du vocabulaire.


    Objectifs de formation


    Au terme de ce programme, les étudiants seront capables de:

    • reconnaître les principales structures syntaxiques et caractéristiques morphologiques de la langue grecque ancienne,

    • appliquer une méthodologie permettant de conduire une analyse grammaticale,

    • mobiliser un lexique de base,

    • traduire des textes grecs de prose d'un niveau débutant,

    • confronter dans une perspective critique une traduction donnée avec le texte original,

    • repérer les différentes opérations de transposition qu'implique le travail de traduction,

    • situer différents auteurs et distinguer différents genres de la prose grecque,

    • utiliser différents instruments de travail (ressources livresques et numériques).



    Principe de fonctionnement


    L'étudiant s'inscrit aux enseignements obligatoires et remplit les conditions fixées pour la validation qui leur est associée.

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Espagnol (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


À la fin du Bachelor, les étudiants maîtrisent l'espagnol oralement et par écrit (niveau C1) et ont une connaissance d'ensemble de la linguistique et de la littérature hispaniques. Notre Section propose un programme complet de cours de perfectionnement de la langue (expression orale et écrite, grammaire et traduction) dans le but de garantir les niveaux requis à la fin de chaque étape (minimum B2 à la fin de la Propédeutique, C1 à la fin du Bachelor et C2 à la fin du Master). En linguistique, les cours du Bachelor apportent des connaissances de linguistique générale appliquées à l'espagnol ainsi que d'histoire de la langue et de ses variétés et permettent de développer des compétences dans l'analyse phonético-phonologique, morphosyntaxique et pragmatique de textes espagnols et hispano-américains. 


Les études littéraires en Section d'espagnol ont pour objectif de familiariser nos étudiants avec les notions fondamentales de la théorie littéraire et avec les méthodes principales de l'analyse de texte ainsi que de leur transmettre une connaissance aussi large et complète que possible de la littérature en langue espagnole dans ses formes et ses contenus, tout en soulignant ses liens avec l'ensemble des manifestations politiques, socio-économiques, artistiques, etc. de la vie et la culture des pays hispanophones. L'enseignement comportera l'étude des auteurs et textes les plus représentatifs de la littérature classique, moderne et contemporaine en langue espagnole. La formation dispensée par notre section s'adresse essentiellement aux étudiants ayant fait de l'espagnol dans leur programme de maturité et possédant de ce fait une bonne maîtrise de la langue. Avec un travail individuel soutenu, celles et ceux qui n'ont pas de diplôme de maturité comprenant l'espagnol, mais qui disposent de connaissances de base de cette langue, devraient pouvoir atteindre le niveau requis à la fin de la première année. Tous nos enseignements sont donnés en espagnol.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « espagnol ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin.


L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin est dispensé de la mise à niveau en latin.


Le programme de mise à niveau doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.


 

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Espagnol, propédeutique - M23099 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

    Niveau : Propé Ba
    Description :



    Résumé des objectifs de formation



    Propédeutique



    Les études d'espagnol ne se fondent sur aucune formation spécifique du niveau secondaire II en ce qui concerne la littérature et la linguistique ; de ce fait, le niveau des étudiants inscrits dans cette discipline est très hétérogène. Au terme de la partie propédeutique les étudiants disposeront d'un socle commun de connaissances en langue, linguistique et littérature espagnoles les rendant aptes à :

    • s'exprimer en espagnol avec aisance, à l'oral et à l'écrit (niveau B2 académique),
    • connaître les principaux enjeux de l'étude scientifique de la langue espagnole, aussi bien par rapport à sa situation dans les sociétés hispanophones qu'en ce qui concerne ses unités d'analyse (texte, phrase, syntagme, mot, morphème, phonème),
    • analyser les événements marquants de l'histoire de l'Espagne et de l'Amérique hispanophone et les relier aux manifestations culturelles, notamment littéraires et linguistiques,
    • identifier des phénomènes et formes linguistiques et littéraires selon les principaux modèles théoriques en tenant compte de leur caractère non définitif,
    • mettre en pratique, par le biais de travaux écrits et oraux, diverses méthodes d'analyse linguistique et littéraire,
    • utiliser les principaux instruments de travail de la discipline (corpus, dictionnaires, encyclopédies, bibliographies, etc.).

    • Enseignements de base en espagnol - M23939 - Obligatoire

      Code : BA-ESP-1-10
      Niveau : Propé Ba
      Description : Évaluation de la partie propédeutique : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie propédeutique est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27.



      L'étudiant s'inscrit aux enseignements obligatoires du module et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées. Il s'inscrit également à l'un des groupes de Traduction et grammaire et d'Expression orale et écrite et remplit les conditions fixées pour la validation qui leur est associée.

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Histoire ancienne (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


La discipline « Histoire ancienne » a pour objet l'étude des civilisations grecques et romaines antiques, de 1500 av. J.-C. à 500 apr. J.-C., sous l'angle politique, social, culturel, religieux, institutionnel, économique, militaire, ou encore sous celui des études genre ; elle vise à mettre en perspective l'ensemble de la documentation antique disponible (sources littéraires, inscriptions, monnaies, papyrus ou témoignages iconographiques) et des instruments d'analyse modernes de ces différentes sources.


Au Bachelor, le cursus d'histoire ancienne comprend essentiellement des enseignements en histoire grecque et romaine. Il offre cependant aussi une initiation à d'autres périodes historiques (Égypte ancienne, histoire médiévale, moderne ou contemporaine). Une formation en épigraphie (étude des inscriptions) et en numismatique (étude des monnaies) grecques et romaines est systématiquement dispensée. Le cursus encourage également l'étudiant à suivre des enseignements dans d'autres disciplines des Sciences de l'Antiquité, à savoir l'archéologie, le grec ancien, le latin, la philosophie antique ou l'histoire des religions antiques. Afin de pouvoir accéder aux sources en langue originale, les étudiants qui ne disposent à leur arrivée à l'UNIL d'aucune connaissance en latin ou en grec devront suivre une formation complémentaire dans l'une de ces deux langues, en parallèle à leur cursus d'histoire ancienne.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « histoire ancienne ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin.


Est admis en histoire ancienne, sans suivre le programme de mise à niveau en latin, l'étudiant dont le certificat de maturité comprend le grec ancien ou qui peut attester d'une formation en grec ancien équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité. Le programme de mise à niveau en latin peut être remplacé par un programme de mise à niveau en grec ancien.


L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin ou le grec ancien est dispensé de la mise à niveau en latin, respectivement en grec ancien.


Le programme de mise à niveau en latin, respectivement en grec ancien, doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Histoire ancienne, propédeutique - M23109 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

    Niveau : Propé Ba
    Description :



    Résumé des objectifs de formation



    Propédeutique


    L'histoire de l'Antiquité gréco-romaine ne fait pas l'objet d'un programme spécifique dans le cursus scolaire des niveaux secondaires 1 et 2. De ce fait, le niveau de connaissances des étudiants inscrits dans cette discipline est très hétérogène à leur arrivée à l'Université.
    Au terme de la partie propédeutique, les étudiants disposeront d'un socle commun de connaissances qui les rendra aptes à :

    • situer les événements et décrire les caractéristiques marquantes des sociétés antiques de l'Europe et du bassin méditerranéen, de 1500 av. J.-C. à 500 apr. J.-C.,
    • identifier les principales sources de l'histoire gréco-romaine, et les situer par rapport à leur nature et à leur contexte de production,
    • inventorier et utiliser de façon pertinente les méthodes et instruments de la discipline, ainsi que d'autres sources d'information (en différentes langues modernes).


    • Enseignements de base en histoire ancienne - M23444 - Obligatoire

      Code : BA-HANC-1-10
      Niveau : Propé Ba
      Description : Évaluation de la partie propédeutique : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie propédeutique est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27.



      L'étudiant s'inscrit aux trois enseignements du module et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

 

Complément de formation en langues classiques, Latin, BA, Année II (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation du programme d'études


La Faculté des lettres de l'UNIL considère qu'une connaissance de base du latin est nécessaire pour certaines disciplines. En effet, non seulement les étudiants de ces cursus peuvent être confrontés à des textes écrits en latin, mais cette langue et sa littérature constituent le cadre culturel commun dans lequel se situent la plupart des oeuvres et des faits qu'ils étudient.


En considération de ces deux points, la mise à niveau en latin vise d'une part l'apprentissage de la langue, qui se fait principalement durant la première année d'enseignement, et propose d'autre part, en seconde année, des lectures de textes latins de diverses époques offrant un aperçu général de cette culture. Dans cette seconde année, les enseignants orientent chacun leur enseignement en fonction de points de vue plus spécifiques, par exemple l'histoire ou la littérature, pour permettre aux étudiants de choisir une orientation qui corresponde à leurs intérêts.

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15