UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Interne  -  Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

MA - Complément de formation en langues classiques, Grec ancien (2015->)
BA - Français médiéval, 2ème partie (2019 ->)
MA - Spécialisation 'Théories et pratiques du cinéma' (2017 ->)
Attestation 40 ECTS en études slaves

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Complément de formation en langues classiques, Grec ancien, MA (Dès 2015A) (2015 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.

Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Complément de formation grec (MA) - M27979 - Obligatoire - Crédits: 5.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

    Code : MA-GREC-CF
    Niveau : Libre Ma
    Description : Dans tout le document :



    Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


    Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


    Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.



    Présentation du programme d'études


    La mise à niveau en grec ancien est proposée à tous les étudiants de la Faculté des Lettres. Elle est particulièrement recommandée aux étudiants, sans ou avec peu de connaissances du grec ancien, appelés à travailler sur des sources antiques (notamment en histoire ancienne, archéologie, latin, philosophie, histoire et science des religions) ; pour les étudiants en histoire ancienne et archéologie qui ne sont pas détenteurs d'une maturité (ou titre équivalent) avec latin, la mise à niveau en grec peut remplacer celle en latin. En donnant accès aux catégories de la pensée grecque, en permettant de ne pas être tributaire de l'écran que constitue toute traduction et en donnant accès à des textes non traduits, cet enseignement répond à un objectif de formation essentiel.


    L'enseignement repose à la fois sur une approche progressive et structurée de la grammaire et sur une démarche plus intuitive, par immersion dans les textes dès les premières séances, de manière à développer des automatismes dans l'analyse. Les textes abordés, en prose pour la plupart, appartiennent à des genres variés (rhétorique, historiographie, philosophie, mythographie, fiction romanesque).


    Des outils informatiques sont à disposition, notamment pour l'apprentissage du vocabulaire.


    Objectifs de formation


    Au terme de ce programme, les étudiants seront capables de:

    • reconnaître les principales structures syntaxiques et caractéristiques morphologiques de la langue grecque ancienne,

    • appliquer une méthodologie permettant de conduire une analyse grammaticale,

    • mobiliser un lexique de base,

    • traduire des textes grecs de prose d'un niveau débutant,

    • confronter dans une perspective critique une traduction donnée avec le texte original,

    • repérer les différentes opérations de transposition qu'implique le travail de traduction,

    • situer différents auteurs et distinguer différents genres de la prose grecque,

    • utiliser différents instruments de travail (ressources livresques et numériques).



    Principe de fonctionnement


    L'étudiant s'inscrit aux enseignements obligatoires et remplit les conditions fixées pour la validation qui leur est associée.

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Français médiéval (Dès 2019A) (2019 ->)

Grade :Baccalauréat universitaire ès Lettres
Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


La section de français offre deux cursus distincts, l'un consacré au Français moderne et l'autre au Français médiéval. Le programme de Français médiéval a pour objet l'étude des deux langues (d'oïl et d'oc) et des deux littératures (française et provençale) qui ont fleuri dans la France du Moyen Age. L'étude de la littérature s'inscrit dans une double perspective : la lecture des textes médiévaux, qui tient compte des différentes approches critiques, et l'histoire littéraire, qui replace les oeuvres dans leur contexte socio-culturel. Le programme porte sur les deux périodes de la littérature médiévale : l'ancien français (du XIe au XIVe siècle) et le moyen français (du XIVe au XVIe siècle). La discipline s'ouvre également à la réception des oeuvres médiévales à l'époque moderne. La discipline « français médiéval » est reconnue comme branche enseignable (français). Toutefois, si l'étudiant la combine avec la discipline « français moderne », il ne peut se prévaloir que d'une seule discipline enseignable.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « français médiéval ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin.


L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin est dispensé de la mise à niveau en latin.


Le programme de mise à niveau doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Français médiéval, 2ème partie - M32141 - Obligatoire - Crédits: 50.00

    Niveau : 2ème partie Ba
    Description :



    ATTENTION : Ce plan d'études est valable pour tou·te·s les étudiant·e·s, sauf pour celles et ceux qui ont commencé la seconde partie de la discipline avant le semestre 2020A



    Résumé des objectifs de formation

    Seconde partie



    À la fin de la seconde partie, les étudiants auront renforcé leurs connaissances des langues et littératures de la France médiévale et auront développé, en se familiarisant à de nouvelles théories et méthodes d'analyse, des compétences critiques. Ils seront capables de :

    • lire un texte en langue d'oïl ou en langue d'oc sans s'aider d'une traduction,
    • identifier et décrire les enjeux littéraires d'une oeuvre en ancien ou moyen français par une analyse approfondie,
    • restituer les grandes perspectives critiques employées depuis deux siècles dans l'étude de la littérature du Moyen Âge,
    • faire un usage pertinent de ces perspectives dans l'analyse approfondie d'une oeuvre en ancien ou moyen français,
    • prendre conscience du fait que les oeuvres littéraires médiévales sont reliées à l'ensemble de la culture où elles prennent place, qu'elles communiquent et interagissent avec les productions littéraires d'autres pays et avec d'autres domaines et savoirs (arts, littératures européennes, philosophie, sciences, politique, économie).



    Évaluation de la seconde partie : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 50 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la seconde partie est subordonnée à l'obtention d'évaluations suffisantes pour un total de 40 crédits au moins. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 28-30.


    La seconde partie est constituée de trois modules obligatoires : BA-FMED-2-10 - Littératures médiévales (18 crédits), BA-FMED-2-20 - Philologie française (20 crédits), et BA-FMED-2-30 - Cultures et civilisations médiévales (12 crédits).

    • Littératures médiévales - M32262 - Obligatoire - Crédits: 18.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : BA-FMED-2-10
      Niveau : 2ème partie Ba
      Description : L'étudiant s'inscrit au cours-séminaire d'Approches critiques du texte médiéval ainsi qu'au cours de Langue et littérature provençales et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées. L'étudiant s'inscrit également au cours d'Histoire littéraire ainsi qu'à l'un des séminaires optionnels d'Histoire littéraire et remplit les conditions fixées pour l'évaluation intégrative qui leur est associée.
    • Philologie française - M32263 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : BA-FMED-2-20
      Niveau : 2ème partie Ba
      Description : L'étudiant s'inscrit à l'enseignement obligatoire du module ainsi qu'à un enseignement optionnel et remplit les conditions fixées pour les validations qui leur sont associées. Il se présente également à l'examen intégratif de philologie française sur un texte en ancien français non préparé. Il doit être capable de traduire le texte en français moderne et de répondre à une série de questions qui portent sur les connaissances dispensées lors du cours de linguistique gallo-romane et des travaux pratiques d'explication philologique de textes en ancien français.
    • Cultures et civilisations médiévales - M32264 - Obligatoire - Crédits: 12.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : BA-FMED-2-30
      Niveau : 2ème partie Ba
      Description : L'étudiant s'inscrit aux deux enseignements obligatoires du module et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées. Il s'inscrit également à un ou plusieurs enseignements optionnels pour un total de 4 crédits ECTS au moins et remplit les conditions fixées pour la/les évaluation(s) qui lui/leur est/sont associée(s).

 

Maîtrise universitaire ès Lettres, Cinéma, Programme de spécialisation "Théories et pratiques du cinéma" (Dès 2017A) (2017 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Maîtrise universitaire, Spécialisation 'Théories et pratiques du cinéma' - M30507 - Obligatoire - Crédits: 30.00

    Niveau : Maîtrise
    Description :

    Responsable : Charles-Antoine Courcoux



    ATTENTION : CE PLAN D'ÉTUDES EST VALABLE POUR LES ÉTUDIANTS QUI COMMENCENT CE PROGRAMME À PARTIR DU SEMESTRE 2017A.


    Le programme de spécialisation « Théories et pratiques du cinéma » (30 ECTS) permet aux étudiants de compléter leur formation de niveau Master en Histoire et esthétique du cinéma dans une perspective à la fois de professionnalisation, d'approfondissement des connaissances disciplinaires et de développement de compétences dans le domaine de la recherche. Sa particularité tient notamment au fait qu'il doit être suivi conjointement au programme de renforcement « Pratique et recherche (UNIL+UZH) » (30 ECTS).


    Inédite en Europe, cette offre de formation résulte d'une collaboration entre les partenaires du Réseau Cinéma CH, programme national de formation et de recherche dont le Centre d'études cinématographiques (CEC) constitue l'interface lausannoise.


    La spécialisation permet d'acquérir des savoirs et compétences spécialisés dans les trois domaines suivants : la conservation, l'archivage et la valorisation d'archives films et « non-film » ; l'économie du cinéma ; la réalisation de films. Ces compléments de formation peuvent contribuer à nourrir avantageusement la réflexion menée dans le cadre du mémoire de maîtrise, puis au cours de recherches ultérieures, notamment au niveau doctoral ; ils favorisent en outre une familiarisation des étudiants avec différentes institutions de la branche cinématographique suisse.


    Public visé


    Le programme s'adresse à des étudiants qui souhaitent approfondir leurs connaissances dans certains domaines spécifiques des études cinématographiques, que cela soit par intérêt pour la recherche universitaire dans ce champ ou pour des métiers liés à la conservation/valorisation du patrimoine audiovisuel, à la production de films, à la promotion/diffusion du cinéma ou plus généralement aux métiers du cinéma et de l'audiovisuel.


    Objectifs de formation


    Les étudiants ayant suivi avec succès le programme seront aptes à :

    • identifier les acteurs et les fonctionnements qui interviennent aux différentes étapes de la filière audiovisuelle,

    • comprendre les enjeux soulevés par les dynamiques économiques de la production cinématographique, notamment à l'échelle nationale,

    • analyser avec méthode un contexte de production donné en proposant une interprétation des phénomènes économiques observés,

    • appréhender de manière critique différentes problématiques ayant trait aux métiers du cinéma,

    • maîtriser certaines techniques de base mobilisées lors du tournage et du montage d'un film,

    • maîtriser des savoir-faire et méthodologies ayant trait à des questions d'archivistique, d'économie du cinéma ou de réalisation de films,

    • maîtriser les savoir-faire nécessaires à l'identification, la manipulation, l'analyse et la valorisation de différents supports audiovisuels analogiques et numériques,

    • connaître certaines techniques de prolongation de l'espérance de vie des oeuvres, des documents analogiques et des données numériques, et savoir transposer les normes et recommandations théoriques dans la réalité du traitement d'un fonds d'archives,

    • identifier et discuter les conséquences de la prise en compte des aspects archivistiques sur la recherche en histoire du cinéma, ainsi que les avantages et inconvénients des diverses formes de production, de diffusion et d'archivage de films,

    • saisir les principaux enjeux liés aux métiers du cinéma dans le contexte contemporain,

    • savoir exploiter dans des domaines d'application pratique les savoirs historiques et théoriques liés à différents champs des études cinématographiques.


    Principes de fonctionnement


    Le programme de la Maîtrise universitaire ès Lettres « Théories et pratiques du cinéma », ouvert à tous les étudiants ayant obtenu un Baccalauréat universitaire en études cinématographiques (ou titre équivalent), est géré par le Centre d'études cinématographiques de l'UNIL (CEC), en collaboration directe avec le Réseau Cinéma CH. Il est composé de 60 crédits de formation de base (dont 30 crédits de mémoire), de 30 crédits de spécialisation proprement dite et de 30 crédits réalisés dans le programme de renforcement « Pratique et recherche (UNIL+UZH) ». Le programme de spécialisation comprend trois modules de 10 crédits effectués auprès des institutions partenaires ; les cours sont dispensés sous la forme de cours blocs qui ont lieu en dehors de la période des enseignements universitaires (durant les vacances académiques). Les déplacements des étudiants de l'UNIL entre Lausanne et les sites des institutions partenaires peuvent faire l'objet d'un remboursement par le Réseau Cinéma CH jusqu'à un montant total forfaitaire de CHF 1000.- (voir : http://www.unil.ch/cin/home/menuinst/le-reseau-cinema-ch/master-avecspecialisation/formulaires-reglements.html).


    La langue des enseignements est le français, à l'exception des cours de l'USI et d'un cours du module Archives, qui sont dispensés en anglais ; les travaux de validation peuvent toutefois y être réalisés en langue française.











    Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


    N.B. Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits des évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.






    • Archives - M30651 - Obligatoire - Crédits: 10.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CINE-01
      Niveau : Maîtrise
      Description : Dans ce module proposé en collaboration avec la Cinémathèque suisse, les étudiants apprennent comment les films et différents types de documents relatifs à l'histoire du cinéma peuvent être conservés sur le long terme, restaurés et diffusés ; ils se familiarisent avec les pratiques professionnelles des archivistes et leurs procédures. Les enseignements abordent en particulier la manipulation des appareils et l'exploitation de sources diverses (affiches, photographies, costumes, scénarios, etc.). L'option se compose de trois cours-séminaires :



      Introduction aux questions d'archivage cinématographique et approche méthodologique et pratique de la restauration cinématographique : les étudiants sont initiés aux pratiques de l'archivage des films, à la technologie cinématographique et aux problématiques liées aux technologies numériques. Grâce à des exercices pratiques et l'intervention de spécialistes, les étudiants se familiariseront avec les méthodes d'identification et d'analyse des supports filmiques, avec les notions de conservation préventive et passive ainsi qu'avec la gestion des documents numériques.


      Les étudiants découvriront également de façon très concrète la question de la restauration cinématographique, la méthodologie, les techniques et les problématiques qui lui sont afférents.


      Archives non-film : cet enseignement invite les étudiants à réfléchir aux usages des sources non-film dans l'écriture de l'histoire du cinéma, et offre une méthodologie appliquée à la recherche sur ces sources. Les étudiants sont initiés aux problèmes de conservation, de mise à disposition et de consultation de ces matériaux afin de pouvoir discuter la manière dont les lieux d'archives participent à l'écriture d'une certaine forme d'histoire du cinéma.


      Du dépôt à l'écran : centré sur l'exploitation et la valorisation des archives, cet enseignement explore selon trois axes les relations tissées entre les activités archivistiques et l'historiographie du cinéma : la description, la documentation et l'édition. Les étudiants développent des connaissances quant aux fonctions et aux méthodologies de la recherche en archives. Les problématiques sont abordées à partir d'exemples puisés dans les collections de la Cinémathèque suisse.


      L'étudiant s'inscrit aux trois enseignements obligatoires et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

    • Économie du cinéma - M30652 - Obligatoire - Crédits: 10.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CINE-02
      Niveau : Maîtrise
      Description : Proposée par la Faculté des sciences de la communication de l'Università della Svizzera italiana (USI), cette option ouvre différentes perspectives à l'étude des aspects économiques du cinéma et familiarise les étudiants avec les enjeux des métiers de la production, de la diffusion et de l'exploitation cinématographiques. Elle se compose de trois cours :



      Analyse des processus de production et de distribution : après une introduction générale à l'économie des médias, ce premier cours se concentre sur l'industrie cinématographique et sur la « chaîne de valeur du film » : production, distribution et consommation (exploitation en salles, distribution numérique, diffusion cinématographique), en établissant des comparaisons constantes entre l'Europe et les États-Unis. Une attention particulière est accordée à la phase de financement du film et à ses financements publics directs et indirects, en tenant notamment compte des réglementations supra-nationales, nationales et infranationales en matière de cinéma.


      Analyse des professions de l'industrie du cinéma : cet enseignement, qui est entièrement dédié au cas de la Suisse, présente d'abord l'industrie cinématographique suisse : ses caractéristiques distinctives, son marché fragmenté et les politiques culturelles adoptées aux niveaux fédéral, régional et cantonal. Il s'organise ensuite autour de la rencontre des étudiants avec des professionnels issus de divers domaines de ce secteur d'activité. Il permet de les familiariser avec les figures qui participent à la chaîne de l'industrie cinématographique, qu'elles soient issues du milieu de la création, de la gestion des droits d'auteur, de la distribution, de l'exploitation, de la diffusion ou du domaine de la politique de soutien au cinéma. Les témoignages et explications des intervenants sont commentés et contextualisés par rapport à la visée théorique de l'enseignement.


      L'étudiant s'inscrit aux deux enseignements obligatoires et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

    • Réalisation - M30653 - Obligatoire - Crédits: 10.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : MA-SPEC-CINE-03
      Niveau : Maîtrise
      Description : Proposé par la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), ce module composé de deux cours-séminaires de 5 crédits offre une introduction à la pratique cinématographique et à ses processus créatifs, techniques et organisationnels. Ces deux cours-séminaires, qui sont dispensés respectivement par l'École cantonale d'art de Lausanne (ECAL) et la Haute École d'art et de design de Genève (HEAD), ont à chaque fois pour objet l'un des domaines-clés de la réalisation cinématographique (la lumière et la mise en scène, le plan-séquence, la prise de son, le cadrage, la vidéo musicale, le scénario, etc.). Les étudiants travaillent de manière pratique et autonome à des projets personnels.



      L'étudiant s'inscrit aux deux activités obligatoires et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

 

Attestation de 40 crédits ECTS en Etudes slaves (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


L'étudiant est invité à lire attentivement le Règlement en vue d'obtenir une attestation d'acquisition de crédits d'études en Faculté des lettres ainsi que, le cas échéant, la Directive du Décanat 0.21 relative à la reconnaissance par la HEP-VD d'une discipline à 40 crédits ECTS enseignable au secondaire I.

  • Attestation 40 ECTS en études slaves - M25935 - Obligatoire - Crédits: 40.00

    Code : A40-SLAV
    Niveau : Libre Ba
    • Enseignements de base en études slaves - M26459 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

      Code : A40-SLAV-1
      Niveau : Libre Ba
      Description : Évaluation de la partie "Enseignements de base en études slaves" : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie "Enseignements de base en études slaves" est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27 (dispositions appliquées par analogie, en vertu des dispositions prévues dans le Règlement en vue d'obtenir une attestation d'acquisition de crédits d'études en Faculté des lettres, art. 4).



      L'étudiant s'inscrit aux enseignements du module et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.

    • Enseignements avancés en études slaves - M26545 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Code : A40-SLAV-2
      Niveau : Libre Ba
      Description : Évaluation de la partie "Enseignements avancés en études slaves" : La réussite de cette partie est subordonnée à l'obtention d'évaluations suffisantes pour un total de 20 crédits au moins. Cf. le Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 31 (dispositions appliquées par analogie, en vertu des dispositions prévues dans le Règlement en vue d'obtenir une attestation d'acquisition de crédits d'études en Faculté des lettres, art. 4).



      Dans cette partie, l'étudiant suit librement les enseignements de son choix (pour autant qu'il possède les prérequis pour ces enseignements), en veillant à ne pas choisir des enseignements appartenant au programme des enseignements de base.

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15