UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

BA - Sciences sociales (mineure en SSP), 2ème partie (2019)
BA - Complément de formation en langues classiques, Grec ancien, année II (2013 ->)
BA - Science politique (mineure en SSP), 2ème partie, DB (2012 ->)
BA - Histoire, propédeutique (2019 ->)

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Baccalauréat universitaire, Sciences sociales (mineure FTSR ou discipline externe Lettres) (Dès 2019A) (2019 ->)

Grade :Baccalauréat universitaire ès Lettres
Description :

Cette mineure s'adresse aux étudiants inscrits en Faculté des Lettres (qui peuvent la choisir comme discipline de base), ainsi qu'aux étudiants en Sciences des religions de la Faculté de théologie et de sciences des religions. Il existe deux plans d'études de mineure en sciences sociales pour les étudiants de Lettres et de la FTSR: le plan 2017 et le plan 2019. Le présent plan (plan 2019) concerne les étudiants qui ont débuté ce programme à partir de l'automne 2019. Les étudiants de Lettres ou de la FTSR qui ont débuté la mineure en 2018 ou avant sont invités à se référer au plan d'études 2017.

Objectifs :

Le programme totalise 60 crédits ECTS et se réalise en deux étapes :
- La première, qui s'effectue durant la première année, dite propédeutique. Il s'agit d'acquérir les connaissances de base sur les concepts fondamentaux en sciences sociales, ainsi qu'en anthropologie culturelle et sociale et en sociologie.
- La seconde étape s'effectue durant la deuxième et la troisième années du Bachelor. Elle se traduit par l'approfondissement des qualifications nécessaires à l'étude des sciences sociales, ainsi que par l'ouverture sur des enseignements tels que : Corps, médecines, santé / Education, travail, profession / Genre et sexualité / Médias, communication et culture / Parcours de vie et inégalités / Pouvoir, institutions et politiques sociales / Méthodologie de la recherche en sciences sociales / Psychologie sociale / Sciences des religions.
 
NB : les étudiants qui souhaitent poursuivre par le master en sciences sociales sont admis directement sur la base de la mineure en sciences sociales, pour autant que, dans le cadre de la mineure, ils aient validé 12 crédits d'enseignements de méthodes (avec les cours : « Méthodes qualitatives » et « Méthodes quantitatives »).

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études

 

Complément de formation en langues classiques, Grec ancien, BA, Année II (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation du programme d'études


La mise à niveau en grec ancien est proposée à tous les étudiants de la Faculté des Lettres. Elle est particulièrement recommandée aux étudiants appelés à travailler sur des sources en langue grecque (notamment en histoire ancienne, archéologie, latin, philosophie, histoire et science des religions) ; pour les étudiants en histoire ancienne et archéologie qui ne sont pas détenteurs d'une maturité (ou titre équivalent) avec latin, la mise à niveau en grec peut remplacer celle en latin. En donnant accès aux catégories de la pensée grecque et en permettant de ne pas être tributaire de l'écran que constitue toute traduction, dès lors qu'elle ne peut être confrontée au texte original, cet enseignement répond à un objectif de formation essentiel.


La mise à niveau en grec ancien peut être commencée dès l'année propédeutique ou durant la deuxième partie du baccalauréat. L'enseignement se déroule sur deux ans et permet de se familiariser avec l'essentiel de la grammaire grecque. Le cours de 1er niveau (Initiation au grec ancien) permet d'aborder les notions fondamentales (temps verbaux à l'indicatif, déclinaisons, emplois des cas, emplois du participe et de l'infinitif) et d'acquérir un vocabulaire de base. Le cours de 2e niveau (Approfondissement des connaissances linguistiques et textuelles) permet de compléter les connaissances grammaticales (avec notamment l'approche des modes verbaux autres que l'indicatif), d'accroître les connaissances lexicales et de développer les capacités d'analyse et de traduction. Les deux cours sont crédités de manière indépendante.


L'enseignement repose à la fois sur une approche progressive et structurée de la grammaire et sur une démarche plus intuitive, par immersion dans les textes dès les premières séances, de manière à développer des automatismes dans l'analyse. Les textes abordés, en prose pour la plupart, appartiennent à des genres variés (rhétorique, historiographie, philosophie, mythographie, fiction romanesque).


Résumé des objectifs de formation


Au termes des deux ans de mise à niveau, les étudiants seront notamment capables de :



  • reconnaître les principales structures syntaxiques et caractéristiques morphologiques actualisées dans un texte en grec ancien,

  • appliquer une méthodologie permettant de conduire une analyse grammaticale,

  • mobiliser un lexique de base,

  • traduire des textes grecs de prose d'un niveau intermédiaire,

  • confronter dans une perspective critique une traduction donnée avec le texte original,

  • repérer les différentes opérations de transposition qu'implique le travail de traduction,

  • situer différents auteurs et distinguer différents genres de la prose grecque,

  • utiliser différents instruments de travail (ressources livresques et numériques).

 

Baccalauréat universitaire, Science politique (mineure FTSR ou discipline externe Lettres) (2012 ->)

Grade :Baccalauréat universitaire ès Lettres
Description :

Cette mineure s'adresse aux étudiants inscrits en Faculté des Lettres (qui peuvent la choisir comme discipline de base), ainsi qu'aux étudiants en Sciences des religions de la Faculté de théologie et de sciences des religions.

Objectifs :

La mineure en science politique vise à donner une formation de base solide, susceptible de favoriser la compréhension et l'analyse de l'action politique et sociale. Elle propose à des étudiants suivant un autre cursus en sciences humaines une formation générale aux méthodes d'enquête, tant qualitatives que quantitatives, associée à une connaissance des bases théoriques de la discipline.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Science politique (mineure FTSR ou discipline externe Lettres), 2ème partie - M22850 - Obligatoire - Crédits: 42.00

    Niveau : 2ème partie Ba
    Description : La deuxième partie vaut 42 crédits ECTS. Elle est composée de deux modules obligatoires:

    - Le module "cours" dans lequel l'étudiant choisit des enseignements pour un total de 30 crédits ECTS.

    - Le module "séminaires" dans lequel l'étudiant choisit des enseignements pour un total de 12 crédits ECTS.

    - Les étudiants d'autres Facultés que la Faculté SSP sont priés de consulter le Règlement sur les mineures pour les étudiants immatriculés dans d'autres Facultés. (Le Règlement est disponible sur le site www.unil.ch/ssp ou au secrétariat de la Faculté SSP).
    • Cours - M22853 - Obligatoire - Crédits: 30.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Niveau : 2ème partie Ba
      Description : 30 crédits ECTS - enseignements à choix

      - Il est recommandé aux étudiants qui envisagent de réaliser par la suite un Master en science politique de suivre les cours de "Méthodes qualitatives" et de "Méthodes quantitatives". En effet, ces enseignements sont des pré-requis à l'entrée dans le programme de Master en science politique.

      - Les cours de "Comportements politiques", "Histoire internationale", "Pensée politique", "Politique suisse et comparée", "Politiques publiques" et "Relations internationales" sont à suivre de préférence immédiatement après l'année propédeutique.

      - Les cours "Politique macroéconomique et partis politiques" et "Microéconomie des choix publics" sont donnés en alternance une année sur deux. En 2021-2022, c'est "Microéconomie des choix publics" qui est donné.
    • Séminaires - M22854 - Obligatoire - Crédits: 12.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

      Niveau : 2ème partie Ba
      Description : 12 crédits ECTS - enseignements à choix
      - Pour suivre le séminaire "Introduction à la modélisation macroéconomique", il est nécessaire de suivre en parallèle ou d'avoir suivi le cours "Politique macroéconomique et partis politiques".

      - L'effectif des enseignements de type "séminaire" mentionnés ci-dessous est limité à 50 participants par séminaire, conformément à la Directive 3.3a du Décanat. Les inscriptions se déroulent en ligne (www.unil.ch/inscriptions) comme pour les autres enseignements et sont prises en compte par ordre chronologique.

      Enseignements exceptionnellement non-donnés en 2021-2022:
      - Analyse et évaluation des politiques publiques
      - Groupes d'intérêt: action collective et représentation des intérêts
      - Introduction à la modélisation macroéconomique
      - Développement et environnement
      - Politique suisse

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Histoire (Dès 2019A) (2019 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


Le plan d'étude en histoire englobe les périodes historiques allant de l'Antiquité à l'époque contemporaine, avec un accent mis sur l'histoire suisse et le monde alpin dans une perspective internationale, de même que régionale, sous l'angle politique, institutionnel, social, économique, culturel et religieux. Son contenu intègre la recherche dans l'enseignement, la majorité des sujets de cours-séminaires au programme étant objet des recherches des enseignants concernés. Si les thématiques enseignées changent d'année en année, le plan d'études met invariablement l'accent sur l'histoire comme discipline et les conditions dans lesquelles elle se fait.


Il s'agit moins de consommer des connaissances historiques que d'apprendre à faire de l'histoire. Les savoir-faire, tels que décrire, analyser et commenter, introduits dès le propédeutique, sont progressivement développés pour amener l'étudiant, au terme du BA, à une première étape de leur maîtrise. L'accent mis sur les spécificités du travail de l'historien se traduit dans des formules didactiques spécifiques et innovantes, en partie soutenues par le FIP (Fonds d'innovation pédagogique) de l'UNIL : séminaires dans les archives, travail sur des bases de données etc. L'apprentissage par problèmes constitue une composante essentielle des méthodes pédagogiques de la section d'histoire.


Dans les séminaires d'histoire (médiévale, moderne ou contemporaine), les étudiants sont amenés à maîtriser la recherche et l'organisation d'une documentation pertinente, riche et diversifiée, ainsi que le traitement analytique et critique de sources primaires de nature diverse. Sur cette base, ils élaborent un texte cohérent, respectant les usages scientifiques, auto-réflexifs et hiérarchisant l'information ; la présentation orale claire et dynamique de leurs travaux permet de soumettre méthodes, hypothèses et résultats à la discussion publique.


En parallèle, le plan d'études prévoit le développement de compétences linguistiques (allemand, anglais, italien et latin en particulier), argumentatives en vue du débat critique, et de compétences plus techniques (paléographie, statistiques, démographie, économie, droit, etc.). Il encourage en outre les étudiants à la lecture de textes de référence dans le domaine élargi des sciences humaines.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « histoire ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin. L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin est dispensé de la mise à niveau en latin.


Le programme de mise à niveau doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Histoire, propédeutique - M32144 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

    Niveau : Propé Ba
    Description :



    Résumé des objectifs de formation



    Propédeutique


    Au terme de leur année propédeutique, les étudiants disposeront d'un socle commun de connaissances historiques sur les trois périodes historiques (Moyen Âge, époques moderne et contemporaine). Ils seront aptes à :

    • identifier les informations historiques provenant de divers supports (sources officielles, privées, manuscrites, imprimées, écrites/orales, audiovisuelles, iconographiques) et les mettre en contexte,
    • utiliser les principaux outils bibliographiques et mettre en forme une bibliographie selon les normes de la discipline,
    • identifier des traditions et approches historiographiques,
    • identifier la problématisation d'un objet historique (établissement d'une problématique historique, fondée sur une argumentation ciblée) et formuler les premières ébauches de problématique,
    • élaborer les prémisses d'une approche critique en histoire,
    • rédiger des travaux mettant en oeuvre les caractéristiques rédactionnelles propres à un texte scientifique d'histoire (avec appareil critique ad hoc) et les présenter avec un niveau satisfaisant d'expression orale,
    • lire de la documentation historique en différentes langues (français, allemand, italien, anglais et latin).



    • Enseignements de base en histoire - M32214 - Obligatoire

      Code : BA-HIST-1-10
      Niveau : Propé Ba
      Description : Évaluation de la partie propédeutique : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie propédeutique est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27.



      L'étudiant s'inscrit à l'enseignement obligatoire « Champs et pratiques de l'histoire » ainsi qu'à un proséminaire optionnel et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.


      Étant donné le lien fort qui unit le cours-TP et le proséminaire, les étudiants suivent, en principe, ces deux enseignements la même année.


      N.B. L'accès au proséminaire n'est ouvert qu'à l'étudiant qui suit parallèlement ou a suivi l'enseignement « Champs et pratiques de l'histoire ».


      Il est fortement recommandé aux étudiants de suivre le cours général d'histoire, offert sur un cycle de trois ans correspondant (BA-HIST-2-1010) aux trois périodes historiques, d'autant plus que la période suivie pendant l'année propédeutique pourra être choisie pour l'un des deux examens du module BA-HIST-2-1010.

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15