UNIL
le savoir vivant
Vous êtes ici: UNIL > L'enseignement > Choisissez la faculté > Faculté des lettres > Structure des cours
Français | English   Imprimer   

Faculté des lettres

Votre sélection

BA - Histoire, propédeutique (2019 ->)
BA - Complément de formation en langues classiques, Latin, année II (2013 ->)
MA en Humanités Numériques, Sciences des religions
MA - Langues et civilisations d'Asie du Sud (2015 ->)

Structure des cours

Format PDF Version PDF

 

Baccalauréat universitaire ès Lettres, Histoire (Dès 2019A) (2019 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation de la discipline


Le plan d'étude en histoire englobe les périodes historiques allant de l'Antiquité à l'époque contemporaine, avec un accent mis sur l'histoire suisse et le monde alpin dans une perspective internationale, de même que régionale, sous l'angle politique, institutionnel, social, économique, culturel et religieux. Son contenu intègre la recherche dans l'enseignement, la majorité des sujets de cours-séminaires au programme étant objet des recherches des enseignants concernés. Si les thématiques enseignées changent d'année en année, le plan d'études met invariablement l'accent sur l'histoire comme discipline et les conditions dans lesquelles elle se fait.


Il s'agit moins de consommer des connaissances historiques que d'apprendre à faire de l'histoire. Les savoir-faire, tels que décrire, analyser et commenter, introduits dès le propédeutique, sont progressivement développés pour amener l'étudiant, au terme du BA, à une première étape de leur maîtrise. L'accent mis sur les spécificités du travail de l'historien se traduit dans des formules didactiques spécifiques et innovantes, en partie soutenues par le FIP (Fonds d'innovation pédagogique) de l'UNIL : séminaires dans les archives, travail sur des bases de données etc. L'apprentissage par problèmes constitue une composante essentielle des méthodes pédagogiques de la section d'histoire.


Dans les séminaires d'histoire (médiévale, moderne ou contemporaine), les étudiants sont amenés à maîtriser la recherche et l'organisation d'une documentation pertinente, riche et diversifiée, ainsi que le traitement analytique et critique de sources primaires de nature diverse. Sur cette base, ils élaborent un texte cohérent, respectant les usages scientifiques, auto-réflexifs et hiérarchisant l'information ; la présentation orale claire et dynamique de leurs travaux permet de soumettre méthodes, hypothèses et résultats à la discussion publique.


En parallèle, le plan d'études prévoit le développement de compétences linguistiques (allemand, anglais, italien et latin en particulier), argumentatives en vue du débat critique, et de compétences plus techniques (paléographie, statistiques, démographie, économie, droit, etc.). Il encourage en outre les étudiants à la lecture de textes de référence dans le domaine élargi des sciences humaines.


Formation en langues classiques
(cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 6)


Une formation de base en latin est exigée pour l'admission dans la discipline « histoire ». L'étudiant dont le certificat de maturité ne comprend pas le latin ou qui ne peut attester d'une formation en latin équivalente à celle délivrée dans le cadre du certificat de maturité est inscrit dans un programme de mise à niveau en latin. Pour une partie de cette mise à niveau, le Décanat peut dispenser l'étudiant qui a suivi un enseignement partiel de latin. L'étudiant qui inscrit à son cursus de Bachelor le latin est dispensé de la mise à niveau en latin.


Le programme de mise à niveau doit être réussi au plus tard au moment de l'achèvement du Bachelor. Les crédits liés à ce programme de mise à niveau sont comptabilisés en plus des 180 crédits du Bachelor.

Exigences du cursus d'études :60 crédits ECTS en première partie répartis sur trois disciplines, puis 120 crédits ECTS en seconde partie répartis en deux fois 50 crédits ECTS disciplinaires et un programme à options à 20 crédits ECTS.

BA ès Lettres

Le Bachelor ès Lettres transmet de solides bases de connaissances dans deux champs disciplinaires appartenant aux langues et littératures et/ou sciences historiques et/ou philosophie et sciences théoriques. Par l'étude d'un troisième champ disciplinaire ou d'une palette d'options, il contribue à élargir chez l'étudiant sa perception de la diversité culturelle dans le domaine des sciences humaines. Au terme du Bachelor, les étudiants sont capables, le cas échéant dans une langue seconde :
- d'identifier des corpus de nature et de période différentes dans chacun des champs disciplinaires principaux,
- de comparer ces mêmes corpus en utilisant les outils méthodologiques et les instruments de recherche permettant de les interpréter en les situant dans un contexte historique, linguistique, culturel ou social,
- d'analyser ces mêmes corpus en les questionnant par le biais de thématiques ou de problématiques spécifiques, en multipliant les angles d'approches,
- de mettre en relation les savoirs acquis dans l'un des champs disciplinaires principaux avec les savoirs acquis dans le ou les autres champs disciplinaires étudiés,
- de s'exprimer oralement et par écrit sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée,
- de cerner, par l'analyse et la synthèse d'informations, les enjeux d'une question donnée, de mettre en perspective divers points de vue et de prendre position sur cette question,
- d'amplifier leurs connaissances avec un fort degré d'autonomie, en faisant appel, le cas échéant, à des langues tierces,
- de coopérer avec d'autres étudiants dans le cadre de travaux de groupe,
- de respecter les valeurs et les codes relatifs à la propriété intellectuelle.
Durée :De 6 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour le Baccalauréat universitaire ès Lettres à 180 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Histoire, propédeutique - M32144 - Obligatoire - Crédits: 20.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à moyenne

    Niveau : Propé Ba
    Description :



    Résumé des objectifs de formation



    Propédeutique


    Au terme de leur année propédeutique, les étudiants disposeront d'un socle commun de connaissances historiques sur les trois périodes historiques (Moyen Âge, époques moderne et contemporaine). Ils seront aptes à :

    • identifier les informations historiques provenant de divers supports (sources officielles, privées, manuscrites, imprimées, écrites/orales, audiovisuelles, iconographiques) et les mettre en contexte,
    • utiliser les principaux outils bibliographiques et mettre en forme une bibliographie selon les normes de la discipline,
    • identifier des traditions et approches historiographiques,
    • identifier la problématisation d'un objet historique (établissement d'une problématique historique, fondée sur une argumentation ciblée) et formuler les premières ébauches de problématique,
    • élaborer les prémisses d'une approche critique en histoire,
    • rédiger des travaux mettant en oeuvre les caractéristiques rédactionnelles propres à un texte scientifique d'histoire (avec appareil critique ad hoc) et les présenter avec un niveau satisfaisant d'expression orale,
    • lire de la documentation historique en différentes langues (français, allemand, italien, anglais et latin).



    • Enseignements de base en histoire - M32214 - Obligatoire

      Code : BA-HIST-1-10
      Niveau : Propé Ba
      Description : Évaluation de la partie propédeutique : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 20 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie propédeutique est subordonnée à l'obtention d'une moyenne minimale de 4.0, calculée sur les notes - pondérées par les coefficients - obtenues aux évaluations. Cf. Règlement d'études du Bachelor ès Lettres, art. 23-27.



      L'étudiant s'inscrit à l'enseignement obligatoire « Champs et pratiques de l'histoire » ainsi qu'à un proséminaire optionnel et remplit les conditions fixées pour les évaluations qui leur sont associées.


      Étant donné le lien fort qui unit le cours-TP et le proséminaire, les étudiants suivent, en principe, ces deux enseignements la même année.


      N.B. L'accès au proséminaire n'est ouvert qu'à l'étudiant qui suit parallèlement ou a suivi l'enseignement « Champs et pratiques de l'histoire ».


      Il est fortement recommandé aux étudiants de suivre le cours général d'histoire, offert sur un cycle de trois ans correspondant (BA-HIST-2-1010) aux trois périodes historiques, d'autant plus que la période suivie pendant l'année propédeutique pourra être choisie pour l'un des deux examens du module BA-HIST-2-1010.

 

Complément de formation en langues classiques, Latin, BA, Année II (Dès 2013A) (2013 ->)

Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés étapes, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter ces trois niveaux ou n'en compter que deux, voire qu'un seul.


Présentation du programme d'études


La Faculté des lettres de l'UNIL considère qu'une connaissance de base du latin est nécessaire pour certaines disciplines. En effet, non seulement les étudiants de ces cursus peuvent être confrontés à des textes écrits en latin, mais cette langue et sa littérature constituent le cadre culturel commun dans lequel se situent la plupart des oeuvres et des faits qu'ils étudient.


En considération de ces deux points, la mise à niveau en latin vise d'une part l'apprentissage de la langue, qui se fait principalement durant la première année d'enseignement, et propose d'autre part, en seconde année, des lectures de textes latins de diverses époques offrant un aperçu général de cette culture. Dans cette seconde année, les enseignants orientent chacun leur enseignement en fonction de points de vue plus spécifiques, par exemple l'histoire ou la littérature, pour permettre aux étudiants de choisir une orientation qui corresponde à leurs intérêts.

 

Maîtrise universitaire en humanités numériques, sciences des religions (Dès 2016A) (2016 ->)

Exigences du cursus d'études :La Maîtrise universitaire en humanités numériques Lettres (120 crédits ECTS) comprend deux programmes de 60 crédits ECTS: un programme commun en "cultures, sociétés et humanités numériques" (60 crédits ECTS) et un programme correspondant à une discipline choisie parmi celles proposées par les trois facultés partenaires, composée d'une partie d'enseignements (30 crédits ECTS) et d'un mémoire de Master (30 crédits ECTS).

 

Maîtrise universitaire ès Lettres, Langues et civilisations d'Asie du Sud (Dès 2015A) (2015 ->)

Grade :Maîtrise universitaire ès Lettres
Description :

Les crédits indiqués sont des crédits ECTS.


Les crédits pris en compte pour le calcul de la réussite sont les crédits sur évaluations. Les crédits sur enseignements sont proposés à titre informatif, dans le but d'indiquer la répartition de la charge de travail relative à chacun des enseignements prévus au programme.


Les enseignements et évaluations sont regroupés dans des ensembles appelés parties, sous-parties, modules et sous-modules. En fonction de sa structure, un plan d'études peut comporter quatre, trois ou que deux niveaux.


Présentation de la discipline


Le programme de la Maîtrise universitaire (Master) ès Lettres en Langues et civilisations d'Asie du Sud offre une formation originale alliant spécialisation dans un domaine principal (avec de fortes compétences linguistiques) et études plus larges sur les différentes cultures du sous-continent indien.


Cette formation privilégie les approches historiques, philologiques, littéraires et/ou comparatives et a pour objet prioritaire l'étude de sources textuelles, mais aussi épigraphiques, iconographiques, cinématographiques etc. en lien avec les contextes historiques et culturels, anciens et contemporains qui les ont portées. Elle apporte également une connaissance des outils méthodologiques propres à la recherche sur les liens historiques développés au fil des siècles entre l'Europe ou l'Occident et l'Asie du Sud. Elle poursuit l'acquisition des compétences linguistiques entamées au Baccalauréat universitaire (Bachelor) en vue de leur application dans des recherches spécialisées ; les langues principalement utilisées sont le hindi (moderne et ancien), l'ourdou, le sanskrit et les langues moyen-indiennes. Parmi les compétences générales exercées et valorisées par cette formation figurent la capacité à travailler de manière autonome, l'intérêt pour la recherche (dans le cadre de travaux de recherche ou d'un terrain en Asie du Sud), ainsi qu'un esprit critique et ouvert.


La formation en Langues et civilisations d'Asie du Sud dote les étudiants de qualifications spécialisées qui les préparent, entre autres, à une activité de recherche, aux métiers de la culture et du patrimoine, à l'enseignement et à la communication interculturelle. Le décentrement exigé par cette formation donne en outre des clés permettant de relever les défis d'un monde globalisé dans lequel l'Asie tient une place de plus en plus importante.


Le plan d'études est constitué de trois parties, réparties comme suit : i) un tronc commun à tous les étudiants du programme, consistant en un enseignement portant sur les méthodes des études en langues et civilisations d'Asie du Sud ; ii) un domaine principal de spécialisation à choix (parmi trois options définies ci-dessous) ; et iii) un ensemble d'enseignements à choix (deuxième langue, cours thématiques, terrain ou séjour linguistique en Asie du Sud, et travail de recherche). Un examen oral portant sur le domaine de spécialisation clôt le programme.


Domaines de spécialisation :


a) Histoire et littératures de l'Inde pré-moderne et moderne En optant pour ce domaine, les étudiants sont amenés à étudier plus spécifiquement les périodes pré-moderne (XVIe-XVIIIe siècles) et moderne (XIXe-XXIe s.) et leurs littératures en hindi ancien (braj, avadhī) et moderne (khaṛī bolī). Consistant en deux séminaires distincts, cette combinaison permet aux étudiants d'embrasser le large éventail de la littérature hindi et de connaître de l'intérieur les thèmes et enjeux sociaux, religieux, littéraires et politiques qui ont marqué l'histoire du sous-continent. Les questions de traduction (pratiques, enjeux culturels et politiques, etc.) figurent également parmi les outils et les réflexions propres à ce domaine de spécialisation. L'étude complémentaire de l'ourdou constitue une combinaison pertinente pour acquérir une connaissance complète et approfondie de la période du XVIe au XXIe siècles. La combinaison avec le sanskrit convient plus particulièrement à celles et ceux qui s'intéressent à l'évolution de la langue ou à la longue histoire intellectuelle de l'Inde.


b) Histoire et littératures des cultures islamiques en Asie du SudEn optant pour ce domaine, les étudiants se spécialisent dans les cultures islamiques de l'Asie du Sud prémoderne et moderne. Cette spécialisation concerne en particulier l'histoire des littératures ourdoues et persanes des XIIe-XXIe siècles. Grâce aux séminaires propres à ce domaine, les étudiants développent une connaissance approfondie des rencontres interculturelles qui se sont produites lors de la création des cultures urbaines et cosmopolites islamiques, ainsi que des défis posés par le colonialisme et son héritage aux communautés musulmanes. L'étude de l'histoire pré-moderne permet de mieux comprendre les enjeux politiques actuels de l'Asie du Sud et des contextes qui lui sont liés dans le monde musulman en général. Associée à l'enseignement du hindi ancien et moderne, cette combinaison permet d'acquérir une connaissance idéale des cultures musulmanes du XVIe au XXIe siècles.


c) Philologie bouddhique indienne Cette option a pour objet l'étude de l'histoire du bouddhisme indien dans ses différents aspects culturels. Elle se focalise sur l'étude de la littérature bouddhiste composée et conservée dans des langues indiennes, à savoir le sanskrit et les langues moyen-indiennes (pāli, prākrit, gāndhārī) et permet aux étudiants de développer leurs compétences linguistiques et philologiques. Une attention particulière est accordée à la capacité d'accéder à ces textes par le biais des principales traditions de manuscrits. Les séminaires incluent donc un enseignement de base en paléographie indienne (brāhmī, kharoṣṭhī) et en manuscriptologie. Toutefois, comme le bouddhisme est considéré ici non seulement comme un phénomène textuel mais aussi comme une manifestation particulière de la culture indienne, d'autres aspects occupent également une place importante dans cet enseignement. Celui-ci se concentre notamment sur l'énorme quantité d'inscriptions présentes dans les sites archéologiques bouddhistes, dont l'importance est considérable pour connaître l'évolution du bouddhisme indien et son interaction avec les autres cultures du sous-continent. Par conséquent, les séminaires incluent également l'enseignement des compétences de base en épigraphie indienne.

Exigences du cursus d'études :Les Maîtrises universitaires ès Lettres (90 crédits) et ès Lettres avec spécialisation (120 crédits) se composent toutes deux d'une discipline principale (60 crédits) et, au choix, soit d'une discipline secondaire, soit d'un programme de renforcement (30 crédits). La Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation compte en plus un programme de spécialisation d'un volume de 30 crédits.

MA ès Lettres
Dans la liste des objectifs énoncés ci-dessous, la mention [Master 120] signale des connaissances et compétences spécifiques au domaine de spécialisation.

En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master ont, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, démontré/acquis :
Connaissances et compréhension :
- des connaissances approfondies et étendues du ou des champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des principales théories et méthodes appliquées dans le ou les champ(s) disciplinaire(s) étudié(s),
- des connaissances approfondies des enjeux que ces théories et méthodes impliquent dans le débat actuel,
- [Master 120] des connaissances spécifiques dans un domaine de spécialisation interdisciplinaire et/ou professionnalisant.


En plus des compétences acquises au niveau du Baccalauréat universitaire, les étudiants de Master, au terme de leur formation et le cas échéant dans une langue seconde, en mettant en application leurs connaissances et leur compréhension, sont capables de :
Application des connaissances et de la compréhension :
- réunir des données complexes à partir de canaux variés et multilingues,
- identifier et interroger des corpus existants et constituer soi-même des corpus pertinents pour un travail spécifique,
- mettre en relation des savoirs acquis dans le champ d'étude principal avec des savoirs appartenant à des champs disciplinaires différents ou relevant d'approches méthodologiques différentes,
- [Master 120] pratiquer une approche interdisciplinaire appliquée à une thématique spécifique,
- [Master 120] réaliser une expérience de recherche ou une expérience pré-professionnalisante.
Capacité de former des jugements :
- élaborer de nouvelles interprétations ou de nouvelles analyses d'un corpus documentaire,
- adopter une attitude critique envers les objets étudiés et la démarche suivie,
- interroger la démarche et les résultats obtenus du point de vue des grandes orientations disciplinaires et des principes déontologiques qui les sous-tendent.
Savoir-faire en termes de communication :
- communiquer des informations, des idées, des problèmes et des solutions à un public composé à la fois de spécialistes et de non-spécialistes,
- rendre compte de manière synthétique d'un ensemble complexe de données d'ori¬gines et de formes diverses et multilingues,
- rédiger un travail ample et élaboré, clairement structuré, sur un sujet original documenté, mettant en oeuvre l'ensemble des compétences acquises au cours du cursus.
Capacités d'apprentissage en autonomie :
- formuler des hypothèses de recherche originales,
- définir une méthode appropriée pour la vérification de ces hypothèses,
- recourir aux nouvelles technologies pour collecter des informations exhaustives sur un sujet donné,
- évaluer la pertinence et la qualité des informations collectées,
- documenter leur travail, identifier ses faiblesses et définir des stratégies d'amé¬liora¬tion.
Durée :Temps plein De 3 à 5 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 4 à 6 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études Temps partiel De 6 à 8 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres à 90 crédits ECTS et de 8 à 10 semestres, avec possibilité de dérogation, pour la Maîtrise universitaire ès Lettres avec spécialisation à 120 crédits ECTS. 1 crédit ECTS = 25-30 heures d'études
  • Maîtrise universitaire ès Lettres, Langues et civilisations d'Asie du Sud - M27665 - Obligatoire - Crédits: 60.00

    Niveau : Maîtrise
    Description :



    Résumé des objectifs de formation
    Au terme de leur formation et en plus des compétences acquises au Bachelor, les étudiants seront aptes à :

    • appliquer ses compétences linguistiques à l'étude, l'analyse et l'interprétation des sources nécessaires à sa recherche,

    • traduire les sources avec précision et dans un français clair et intelligible, en tenant compte des enjeux sémantiques, culturels et épistémologiques propres à la traduction,

    • option hindi : expliquer et interpréter d'un point de vue historique l'évolution du hindi ancien vers le hindi moderne ainsi que les courants littéraires et culturels qui les constituent,

    • option ourdou : décrire les principaux développements historiques dans la littérature ourdoue et expliquer leur importance pour les mouvements culturels et politiques au sein des communautés musulmanes d'Asie du Sud,

    • option sanskrit : expliquer et interpréter d'un point de vue historique l'évolution du sanskrit vers les langues moyen-indiennes et l'utilisation des différentes langues dans les divers courants des littératures bouddhiques, ainsi que, plus généralement, leurs liens avec le monde indien,

    • appliquer et évaluer les concepts et théories majeurs de son champ de spécialisation, tout en faisant jouer la complémentarité des approches historiques, philologiques, littéraires et comparatives dans l'appréhension d'une culture et de ses sources,

    • mener un travail de recherche de manière autonome et présenter ses résultats devant un public de pairs,

    • présenter et justifier une approche critique et décentrée autant sur l'histoire et les productions culturelles étudiées que sur l'appareil conceptuel utilisé pour sa formation en sciences humaines.
    • Enseignements - M27749 - Obligatoire - Crédits: 30.00

      Niveau : Maîtrise
      Description : Évaluation de la partie « Enseignements » : L'étudiant doit se présenter à l'ensemble des évaluations requises pour l'obtention des 30 crédits prévus au plan d'études. La réussite de la partie « Enseignements » est subordonnée à l'obtention d'évaluations suffisantes pour un total de 30 crédits au moins. Cf. Règlement d'études du Master ès Lettres, art. 25 al. 1 et 27 al. 1 et 2.



      La partie « Enseignements » est constituée de trois modules obligatoires : MA-ASIE-10 - Méthodes avancées des études en Asie du Sud (6 crédits), MA-ASIE-20 - Domaine de spécialisation (15 crédits), et MA-ASIE-30 - Options (9 crédits).

      • Méthodes avancées des études en Asie du Sud - M27752 - Obligatoire - Crédits: 6.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

        Code : MA-ASIE-10
        Niveau : Maîtrise
        Description : L'étudiant s'inscrit à l'enseignement obligatoire et remplit les conditions fixées pour la validation qui lui est associée.
      • Domaine de spécialisation - M27753 - Obligatoire - Crédits: 15.00

        Code : MA-ASIE-20
        Niveau : Maîtrise
        Description : Le module MA-ASIE-20 est constitué de trois sous-modules optionnels : MA-ASIE-2010 - Histoire et littératures de l'Inde prémoderne et moderne (15 crédits) et MA-ASIE-2020 - Histoire et littératures des cultures islamiques en Asie du Sud (15 crédits) et MA-ASIE-2030 - Philologie bouddhique indienne (15 crédits).



        L'étudiant choisit son domaine de spécialisation en fonction de ses acquis du Bachelor.

        • Histoire et littératures de l'Inde pré-moderne et moderne - M27755 - Optionnelle - Crédits: 15.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

          Code : MA-ASIE-2010
          Niveau : Maîtrise
          Description : L'étudiant s'inscrit aux enseignements de son choix et remplit les conditions fixées pour les validations qui leur sont associées pour un total de 12 crédits. Au terme du sous-module, il se présente à l'examen oral portant sur des sources liées à un thème choisi par lui (traduction, analyse, interprétation), d'entente avec son enseignant.
        • Histoire et littératures des cultures islamiques en Asie du Sud - M27756 - Optionnelle - Crédits: 15.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

          Code : MA-ASIE-2020
          Niveau : Maîtrise
          Description : L'étudiant s'inscrit aux enseignements de son choix et remplit les conditions fixées pour les validations qui leur sont associées pour un total de 12 crédits. Au terme du sous-module, il se présente à l'examen oral portant sur des sources liées à un thème choisi par lui (traduction, analyse, interprétation), d'entente avec son enseignant.
        • Philologie bouddhique indienne - M27757 - Optionnelle - Crédits: 15.00 - Mode d'évaluation: Evaluation à crédits

          Code : MA-ASIE-2030
          Niveau : Maîtrise
          Description : L'étudiant s'inscrit aux enseignements de son choix et remplit les conditions fixées pour les validations qui leur sont associées pour un total de 12 crédits. Au terme du sous-module, il se présente à l'examen oral portant sur des sources liées à un thème choisi par lui (traduction, analyse, interprétation), d'entente avec son enseignant.



          L'étudiant qui choisit ce domaine de spécialisation doit choisir au moins un enseignement de langue ou de littérature sanskrite ou moyen-indienne du sous-module MA-ASIE-3010 - Langues et littératures.

    • Mémoire - M27750 - Facultative

      Niveau : Maîtrise
      Description : La partie « Mémoire » est réservée aux étudiants ayant choisi les langues et civilisations d'Asie du Sud comme discipline principale de Master.



      Le mémoire de Master est le résultat d'une recherche personnelle, conduite selon des principes scientifiques sous la supervision d'un directeur. Il se présente sous forme d'une version écrite (environ 100'000 signes, notes et annexes non comprises) et fait l'objet d'une défense orale. (REMA, art. 16, al. 1)

Unicentre  -  CH-1015 Lausanne  -  Suisse  -  Tél. +41 21 692 11 11  -  Fax  +41 21 692 26 15