Grégory Quin

Axes de recherche | Projets et contrats | Collaborations |

Axes de recherche

La fabrique des « sports nationaux ». Les élites du sport suisse et l'institutionnalisation d'un champ sportif suisse

Avec une arène de plus de 50'000 places assises, les fêtes fédérales de lutte suisse depuis les années 2010 constituent un événement majeur sur la scène sportive helvétique et rappellent, au même titre que de nombreux autres sports, que ces pratiques sont enracinées profondément dans les mentalités helvétiques.

La présente recherche propose d'analyser la genèse et la structure du champ sportif suisse depuis le milieu du 19ème siècle et jusqu'au milieu du 20ème siècle. Cette période charnière dans l'histoire de la Confédération est en effet le théâtre de l'essor d'organisations nationales faîtières pour toutes les activités physiques et sportives.

Dans le cadre de cette étude, autour de cinq disciplines sportives (gymnastique, tir, jeux nationaux, football et cyclisme) nous nous attacherons à analyser les structures, les buts et les fonctionnements de ces organisations, de mettre en lumière les luttes mais aussi les liens qui vont se nouer entre elles ainsi que de s'interroger sur le recrutement, les profils et les motivations de leurs élites dirigeantes. Basé sur la collecte et l'analyse d'une documentation inédite, ce projet souhaite mettre à jour un double processus original auquel est soumis l'espace des activités physiques et sportives : d'une part, celui de la sportivisation (création de compétitions, homogénéisation des formes de pratique, etc.), d'autre part, celui de la nationalisation (présence croissante de citoyens suisses dans les organisations, développement d'une rhétorique nationaliste et usage de symboles nationaux autour des événements sportifs).

S'inscrivant dans les développements récents de l'histoire du sport en Suisse, cette étude doit in fine permettre de davantage comprendre l'importance prise par le phénomène sportif en Suisse.

Histoire de l'éducation physique, des activités physiques et sportives et des sports (XIXe-XXIe siècles)

Telle que nous l'entendons, l'histoire du sport dépasse de largement l'histoire des simples "sports modernes". Elle souhaite saisir le "mouvement" dans ses composantes les plus diverses, et comme partie intégrante de nos sociétés contemporaines. Au-delà de l'assertion simpliste qui indique que le "sport est un miroir de la société", nos travaux souhaitent souligner que les processus de la construction/de la fabrication des "sports" touchent à l'ensemble des sphères sociales, depuis la construction des états-nations, jusqu'à l'affirmation de modèle économique néo-libéraux, en passant par les questions d'éducation de la jeunesse dans les systèmes scolaires modernes, l'élaboration de modèles de genre et l'intégration supra-nationale. Cette histoire implique de recourir à diverses méthodologies et approches depuis l'analyse de la biographies des acteurs, la compréhension des institutions qui gouvernent la sphère sportive, jusqu'à l'emploi d'outils plus sociologiques comme le "champ", la "spécialisation" ou la "professionnalisation".

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax. +41 21 692 26 15
Swiss University