Laboratoire de psychologie sociale

Axes de recherche | Projets et contrats | Collaborations | Evénements |

Axes de recherche

Comparaisons internationales

Le racisme en Europe

Psychologie sociale expérimentale

Représentations sociales

Dans la perspective des représentations sociales, cet axe de recherche vise à analyser les raisonnements dans la vie quotidienne. Il s'agit en particulier du traitement des faits divers et de la transformation de l'information lors de sa circulation. La question de la diffusion et de la transformation scientifique constitue un aspect essentiel des recherches dans ce domaine.

Motivation and learning styles

Factors influencing motivation (achievement goals and perceived locus of causality) and learning styles in academic and professional settings

La Motivation et les Styles d'Apprentissage

Les facteurs qui influencent la motivation (les buts d'accomplissement le locus perçu de causalité) et les styles d'apprentissage dans des contextes académiques et professionnels

Les Hiérarchies de Pouvoir et de Statut au sein de Systèmes

L'impact de types de statut différent chez les groupes dominants sur les attitudes et le comportement des subordonnés

Les Pratiques d'Evaluation

L'influence des styles d'évaluation sur la performance, la motivation et le comportement, ceci dans des contextes académiques et professionnels

Mon activité de recherche

est orientée vers l'étude du changement social, des processus structurels fondant l'influence sociale (le pouvoir, les normes, l'interdépendance) jusqu'aux mécanismes cognitifs et motivationnels déterminant le changement individuel. Le souci intellectuel à la base de ces recherches est de montrer que toutes les activités humaines sont sujettes à changement et qu'il y a des processus spécifiques qui mènent à ce changement. L'idée est de montrer qu'un changement est possible même en présence de «schèmes» cognitifs très peu malléables, de «biais» incontournables - et incontrôlables - dans la perception et dans le raisonnement, d'«erreurs» qui détermineraient bien malgré nous nos jugements, de «stéréotypes» qui cristalliseraient les attitudes, de «capacités» qui limiteraient les possibilités de traitement de l'information. Il s'agit d'éviter une vision du fonctionnement humain qui amène à considérer que des phénomènes tels que le racisme, l'exclusion, la compétition, sont des phénomènes inévitables et fondamentalement stables, puisque ancrés dans des structures immuables du fonctionnement humain. Le but de ce programme est donc d'étudier et de modéliser les mécanismes - notamment les conflits - qui sont à la base des phénomènes de changement. Pour ce faire, plusieurs recherches de type expérimental ont été menées pour étudier le changement dans cinq grands domaines de l'activité humaine : la perception, le raisonnement, l'apprentissage, la motivation et les attitudes. Ceci correspond au souci d'explorer les processus de changement à des niveaux de profondeur différents, du plus « basic » au plus complexe, pour ensuite les intégrer théoriquement.

Attribution et relations entre groupes

Recherches sur l'explication quotidienne et l'attribution dans le cadre de relations entre groupes
Recherches sur "Explication quotidienne et SIDA"

Identité sociale

Recherches sur les représentations de soi et du monde de jeunes en formation (lycéens/apprentis)
Recherches sur l'identité psychosociale et particulièrement sur l'identité des membres de groupes minoritaires

Relations et représentations entre groupes

Recherches sur les représentations entre groupes, le processus de différenciation catégorielle et la prototypicalité
Recherches sur la variabilité perçue à l'intérieur des groupes
Recherches sur les stéréotypes et la solidarité dans le cadre des relations intergénérationnelles

Racisme et xénophobie

Représentations sociales

Recherches sur les représentations sociales de l’amour
Recherches sur les représentations sociales des Gitans
Recherches sur les représentations sociales de l’insécurité
Recherches sur les représentations sociales de la vieillesse
Recherches sur les représentations sociales du passé

Perception sociale de personnes âgées

Cet axe de recherche vise à mieux comprendre comment les personnes âgées sont perçues en société. En nous appuyant sur le modèle bidimensionnel du jugement social de Fiske et al. (2002) et la perspective socio-cognitive des stéréotypes de l'âge (Hummert, 1999), nous cherchons à expliquer les différences de perception associées à l'existence d'une variété de sous-types de personnes âgées.

En collaboration avec Valérian Boudjemadi et Antonin Carrier.

Power and status hierarchies in systems

The impact of subordinate perceptions of different types of status in higher status groups on subordinate attitudes and behaviour

Evaluation practices

The influence of different modes of evaluation on performance, motivation and normative behaviour in academic and professional contexts

Psychologie sociale de la violence, de l'insécurité et de la vulnérabilité

Les perspectives des représentations sociales et des relations entre groupes sont mobilisées pour étudier des dynamiques sociétales. Il s'agit notamment de la violence et de l'agression, qui émergent dans différents contextes (définitions des actes de violence, agressions dans le sport, incivilités dans les contextes scolaires). Il s'agit également de l'étude de trajectoires d'individus ou de groupes qui permettent de comprendre l'expression d'insécurité et de vulnérabilité sous des formes diverses.

Attribution causale

Jugement scolaire

Buts d'accomplissement

attitudes et comportements sexistes

attitudes envers les immigrant-e-s

étude des antécédents individuels (ex: sentiment de menace, contact intergroupe) et contextuels (ex: présence de minorités immigrantes, climat normatif) des attitudes envers les personnes issues de l'immigration

attitudes et comportements durables

étude des facteurs menant les individus à penser (ex: engagement pour l'environnement) et / ou agir de manière durable (ex: réduction de la consommation d'énergie)

Identité sociale et relations entre groupes

Les dynamiques psychosociales qui interviennent dans la régulation des relations entre et dans les groupes organisent cet axe de recherche. Sont plus spécifiquement analysés les antécédents et conséquences des relations de domination entre groupes, de la représentation de leurs membres aux conflits collectifs.

attitudes envers le voile musulman

antécédents des attitudes envers le foulard ou le voile intégral, avec une focale sur le soutien à l'égalité de genre

Attitudes envers immigration

Valeur sociale de la motivation et l'impact sur la performance

Dans ce programme de recherche, nous nous intéressons aux conséquences de la (dé)valorisation sociale de motivations (approche, évitement) sur les effets de ces dernières. Plus spécifiquement, en référence à la théorie de la valeur sociale de Beauvois et Dubois (2009), nous étudions comment est-ce que l'attribution de la valeur sociale aux buts de performance à l'Université (chercher à manifester sa compétence en comparaison à d'autres étudiants) peut modifier leurs effets sur la performance académique.

Sous la direction de Benoît Dompnier.

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax. +41 21 692 26 15
Swiss University