Mondher Kilani

Axes de recherche | Collaborations | Evénements

Axes de recherche

Anthropologie du cannibalisme

publication sur le thème: - Le goût de l'autre. Fragments d'un discours cannibale, Paris, Seuil, à paraître en 2017

Processus révolutionnaire et mobilisations citoyennes en Tunisie

Dernière publication sur le thème : - Tunisie. Carnets d'une révolution, Paris : Pétra, 2014; - Quaderni di una rivoluzione. Il caso tunisino e l'emancipazione nel mondo contemporaneo, Milano, Eleuthèra, 2014

Patrimoine et gestion du multiculturalisme en Malaisie et à Singapour

A la suite de l'inscription des villes historiques du Strait Settlements, George Town et Malacca, sur la liste de l'UNESCO, cette recherche vise à étudier les manières dont la diversité ethnique, religieuse et culturelle est gérée dans ces deux villes de la Malaisie avec un autre point de comparaison qui est Singapour. Elle s'intéresse également aux enjeux économiques et touristiques que de telles politiques suscitent ainsi qu'aux différentes actions de la société civile qu'elles mobilisent.
Dernière publication sur le thème: «Multiculturalism, cosmopolitanism and making heritage in Malaysia. A view from the historic cities of the Straits of Malacca», International Journal of Heritage Studies (avec F. Graezer Bideau), vol. 18, No 6 : 605-623, 2011

Raison sacrificielle et rapports homme-animal

Cette recherche se concentre sur le déclin de la raison sacrificielle dans la société moderne (notamment le déni de toute dimension symbolique, particulièrement cannibale, en son sein et dont la crise de la «vache folle» a rappelé néanmoins la sourde présence). Ce déclin met à nu toute une série de problèmes (rapport à l'animal, rapport à la nature, rapport à la catastrophe, rapport au lien social, rapport à l'altérité) dont la raison économique et purement rationnelle n'arrive pas à traiter et qui se traduit par une forte crise non seulement dans le système alimentaire, mais également dans le système de la santé et de la prévoyance, dans le système politique de décision, de prise de risque et de gestion de la catastrophe

Les modèles de fabrication de l'humain dans les cultures et dans le discours anthropologique

Ce programme vise à questionner les fondements du discours anthropologique. Il se penche sur l'histoire de la discipline, réfléchit sur les modalités de construction de l'objet anthropologique et sur les formes de textualisation, et questionne la pertinence des modèles et des concepts élaborés par la discipline. Le volet actuel de la recherche s'intéresse à l'anthropopoiésis (aux Figures de l'humain) dans son double aspect : les modèles de l'humain fabriqués par les cultures et les modèles de l'humain construits par la théorie anthropologique. Recherche effectuée dans le cadre d'une équipe internationale de chercheurs des Universités de Paris, Milan, Pavie, Turin et Lausanne
Dernières publications du groupe : - Figure dell'umano. Le rappresentazione dell'antropologia, Roma : Meltemi, 2005;
- Sogetto, persona e fabbricazzione dell'identità. Casi antropologici e concetti filosofici, avec S. Barberani, S. Borutti, C. Calame, C. Mattalucci, L.Vanzago, Milano, Mimesis, 2015.

Les modèles confessionnels et les politiques de sécularité en Europe et ailleurs

Les différentes affaires du «voile islamique» ont mis en évidence une certaine crise des modèles de la laïcité jusqu'ici en vigueur en Europe. Cette recherche tente tout d'abord de mesurer la diversité des modèles de laïcité en Europe, leurs singularités respectives, et ensuite la manière dont ils réagissent aux nouvelles hétérogénéités religieuses, mais aussi sociales, ethniques, linguistiques et sexuelles qui marquent aujourd'hui la société. Elle réfléchit enfin sur la catégorie de "religion" pour en questionner la pertinence du point de vue de l'histoire et de l'analyse scientifique.
Dernière publicartion sur le thème : "La religion dans la sphère du civil. Une critique du désenchantement", Esprit, février 2011.

Violence extrême

La violence extrême est ici analysée du point de vue de la raison sacrificielle. Réfutant l'idée de la "naturalité" de la violence, cette recherche se concentre sur l'analyse d'un certain nombre de pratiques extrêmes (guerres, génocides, exclusions), des plus historiques aux plus contemporaines. Elle tente de montrer que la violence la plus extrême, notamment celle pratiquée dans le cadre de la guerre "totale" et du génocide, renvoie nécessairement à une certaine idée du sacrifice, un sacrifice absolu et sans reste dans le cas particulier. Dans le même mouvement, la violence extrême nous éclaire sur la raison sacrificielle et sur ce qui la fonde, à savoir une violence qui peut monter, là encore, jusqu'aux extrêmes. Une telle ascension à l'extrême n'est pas seulement agissante dans le cadre de la violence extraordinaire (génocide, purification ethnique), mais également dans celui de la violence ordinaire (pauvreté, exclusion sociale, violence domestique et de genre, violence politique).
Publications sur le sujet : Guerre et sacrifice. La violence extrême, Paris: PUF, 2006; «Violence extrême. L'anthropologie face aux massacres de masse», in F. Saillant (dir.), Réinventer l'anthropologie , Montréal : Liber, 2009

Partagez:
Unicentre - CH-1015 Lausanne
Suisse
Tél. +41 21 692 11 11
Fax. +41 21 692 26 15
Swiss University